Suivi, évolution de l'activité solaire 2019, 1er semestre

Phénomènes Climatiques en rapport avec le Soleil. Le cycle 24 devrait être faible, voici une question majeure sur l'influence climatique de notre prochaine decennie.

Modérateurs : cartesien66, williams

Répondre
Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Suivi, évolution de l'activité solaire 2019, 1er semestre

Message par nanuq » 30 déc. 2018, 21:29

https://www.pmodwrc.ch/en/research-deve ... composite/

=> Data ACRIM http://www.acrim.com/Data%20Products.htm

https://www.pmodwrc.ch/en/research-deve ... composite/

;-)



Modération : Bonjour, le précédent topic se trouve ici :
viewtopic.php?f=12&t=2962&p=85296#p85296
pour éviter toute coupure de discussion, ce nouveau topic reprend au niveau des liens de Nanuq ;-)
Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15377
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi , évolution de l'activité solaire 2018 , 2nd semestre

Message par cartesien66 » 31 déc. 2018, 03:41

Merci Nanuq , j'y jetterai un œil dans l'après-midi

SPOTLESS
WDC silso -> 00 / 10 observatoires
NOAA -> 00
SWPC -> 00
Flux solaire -> 69
https://www.spaceweatherlive.com/en/rep ... pot-report

Image

Quelques moyennes provisoires en ce dernier jour du mois
SSN WDC silso -> 3
NOAA SSN -> 3.7
Flux solaire -> 70
index Ap -> 6.1
vent solaire -> max : 681 km/s ; mini : 280 km/s
éruptions solaires ( C , M , X ) -> néant
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Re: Suivi , évolution de l'activité solaire 2018 , 2nd semestre

Message par nanuq » 31 déc. 2018, 09:57

Ton avis m’interesse.. :langue3:
Une correction de 5W pour une variabilité de 2W sur trois cycles.. C’est tout le bilan radiatif terrestre qui change..!
Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15377
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Suivi, évolution de l'activité solaire 2019, 1er semestre

Message par cartesien66 » 01 janv. 2019, 04:14

SPOTLESS
WDC silso -> 00 / 10 observatoires
NOAA -> 00
SWPC -> 00
Flux solaire -> 69
https://www.spaceweatherlive.com/en/rep ... pot-report

Image

Les données moyennes seront en post dans l'après-midi dès leur sortie sur le SIDC ( mise à jour vers 12h30 ) .
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15377
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi , évolution de l'activité solaire 2018 , 2nd semestre

Message par cartesien66 » 01 janv. 2019, 07:32

nanuq a écrit : ↑
31 déc. 2018, 09:57
Ton avis m’interesse.. :langue3:
Une correction de 5W pour une variabilité de 2W sur trois cycles.. C’est tout le bilan radiatif terrestre qui change..!
Bon , d'après ce que j'ai compris , il s'agirait d'un biais de conception des anciennes ouvertures des capteurs et du positionnement de ces derniers occasionnant " une concentration" plus importante du rayonnement sur certaines longueurs d'onde ( environ 5.8 Wm2 ) , grâce à des corrections mathématiques ils ont pu vérifier l'erreur ( et son incertitude ) entre la nouvelle instrumentation et les anciennes pour valider les dernières données .
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
milou
Administrateur
Administrateur
Messages : 6934
Enregistré le : 25 avr. 2010, 18:00
Localisation : Avesnes sur helpe (alt : 180 mètres) Sud Avesnois

Suivi, évolution de l'activité solaire 2019, 1er semestre

Message par milou » 01 janv. 2019, 18:11

Les prédictions de la période glaciaire deviennent-elles une réalité?
Il y a six mois, j'ai fait une prévision concernant le temps qu'il fera en cette saison d'hiver 2018-1919.
«Et sur cette base, je prédis que cet été sera chaud mais l’automne sera pratiquement inexistant car les rudes conditions hivernales arrivent tôt. Je prédis que l'Angleterre sera une fois de plus confrontée à des températures plus froides jamais observées depuis plus d'un siècle. »Et, franchement, je suis désolé de dire que ma prédiction s'est pratiquement réalisée.
L'été dernier, les vagues de chaleur provoquées par la sécheresse en Europe ont été brèves et, bien qu'elles aient été chaudes, elles n'ont pas battu des records. Et en raison de la fin du printemps et de la sécheresse, une autre de mes prévisions s'est malheureusement réalisée, à savoir une augmentation des pertes de récoltes, certains pays comme la Suède ayant vu leur récolte réduite de 50% pour l'ensemble du pays.
"Et de plus en plus de pertes de récoltes entraînant la hausse des prix des denrées alimentaires menacent le bien-être de ceux des pays pauvres qui ne peuvent tout simplement pas absorber le coût accru."
Bien entendu, ces prévisions vont à l’encontre du discours sur le réchauffement planétaire basé sur la pseudoscience et un agenda politique étayés par des données climatiques manipulées fournies par la NASA et la NOAA. Manipulé à l'aide de «modèles climatiques», historiquement 90% à 300% inexacts.
En ce qui concerne ma première prédiction mentionnée ci-dessus, c’est une tendance qui se poursuit depuis une décennie à mon insu.

«Il est frappant de constater qu'au cours de la dernière décennie, chaque mois d'automne a été recouvert d'une couche de neige supérieure à la moyenne en Amérique du Nord, à l'exception de septembre 2011, septembre 2012, octobre 2011, novembre 2009 et novembre 2016», a déclaré Bob Henson, météorologue au blogueur de catégorie 6 de Weather Underground.
Et tandis que l'Amérique du Nord subit des températures extrêmement froides en raison du courant-jet méridional, l'Europe connaît actuellement des températures plus clémentes, mais cela ne durera pas avant la mi-janvier et le mois de février. Je prédis que l'Europe subira sa part des températures extrêmement froides.
J'ai fait ces prédictions il y a six mois, non pas par des méthodes météorologiques ni par le fait d'être climatologue, mais par le biais des recherches de Zharkova et al., Qui ont révélé que les dynamos du soleil se déplaçaient de manière décalée et que les vagues s'annulaient de telle sorte que une réduction d'énergie.
Et sur la base de ce graphique, je prédis que l'année prochaine sera encore pire que cette année avec un autre printemps tardif, neigeux et froid, un été court avec davantage de sécheresses produisant des vagues de chaleur qui ne seront pas record, et un autre début d'automne avec un automne plus froid et plus enneigé. et l'hiver avec l'hiver 2020-2021 étant le pire. Il faudra encore quatre ou six ans avant que le temps ne soit légèrement plus clément, même si ce sera de courte durée, car 2028-2032 verra encore plus de froid extrême. Et c’est à ce moment que même le fanatique le plus ardent du réchauffement climatique deviendra conscient de la menace existentielle, car à ce moment-là, il y aura plusieurs années de mauvaises récoltes, comme je l’ai signalé, qui auront épuisé les réserves mondiales de céréales. Mme Zharkova a mis en garde dans sa présentation vidéo au Forum sur le réchauffement climatique contre une menace de famine mondiale en 2028, même si je pense que nous commencerons à le voir beaucoup plus tôt, car les pertes annuelles supplémentaires continueront de réduire les réserves.
Déjà, certains prix des céréales au cours de la dernière année ont augmenté de 30%. L'augmentation continue du coût de la nourriture va faire des ravages sur nos économies en termes de revenus disponibles. Et avec les gouvernements du monde entier qui menacent de taxer le carbone en cette période de refroidissement de la planète, les pauvres et les classes moyennes ne seront plus confrontés à des difficultés économiques à un moment où ils en ont le moins besoin. Toutes les affirmations que je fais à ces postes ne reposent sur aucune la modélisation informatique telle que l'utilisation de la NASA ou du GIEC. Les modèles climatiques du CMIP5 se sont révélés incroyablement pauvres en prévisions, non seulement à l’avenir, mais aussi au recul.
Mes affirmations sont basées uniquement sur des données brutes sans aucune manipulation. Ils sont basés sur des observations empiriques. TOUS LES MODÈLES INFORMATIQUES SONT THÉORIQUES et en tant que tels, ils ne sont pas fiables et les gouvernements ne devraient pas déterminer la politique à suivre.

https://principia-scientific.org/are-mi ... ee7dmOC2TQ

https://www.researchgate.net/publicatio ... DTe6m6nUZk

Traduction : ":"1955/5000
Une analyse spectrale complète du champ magnétique de fond solaire (SBMF) dans les cycles 21-23 et du champ magnétique des taches solaires au cycle 23, présentée dans notre récent article, a montré la présence de deux composants principaux (SB) de polarité inverse, par exemple: originaires des hémisphères nord et sud, respectivement. Sur une durée d’un cycle solaire, on constate que les deux ondes voyagent avec un décalage de phase croissant vers l’hémisphère nord selon les cycles impairs 21 et 23 et vers l’hémisphère sud avec le cycle pair 22. Ces ondes étaient associées à des ondes de dynamo solaire supposées se former dans différentes couches de l'intérieur solaire. Dans cet article, pour la première fois, les PC de SBMF des cycles 21 à 23 sont analysés avec la technique de régression symbolique selon les principes de Hamilton, ce qui nous permet de découvrir les lois mathématiques sous-jacentes gouvernant ces ondes complexes dans le SBMF présentées par les PC et d'extrapoler. ces PC aux cycles 24-26. Les PC prévus pour le cycle 24 correspondent très étroitement (avec une précision meilleure que 98%) aux PC dérivés des observations SBMF de ce cycle. Cette approche prédit également une forte réduction de la SBMF aux cycles 25 et 26 et donc une réduction de l'activité solaire résultante. Cette diminution s'accompagne d'un déphasage croissant entre les deux PC prédits (ondes magnétiques) du cycle 25 conduisant à leur séparation complète dans les hémisphères opposés du cycle 26. Les variations du résumé de module des deux PC dans SBMF révèlent une ressemblance remarquable au nombre moyen de taches solaires dans les cycles 21-24 et aux prévisions de réduction du nombre de taches solaires par rapport au cycle 24: 80% au cycle 25 et 40% au cycle 26.
(PDF) Prévision de l'activité solaire à partir des variations du champ magnétique du fond solaire au cours des cycles 21-23.

milou
ImageImage

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15377
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Suivi, évolution de l'activité solaire 2019, 1er semestre

Message par cartesien66 » 01 janv. 2019, 18:16

Données décembre 2018
SSN SIDC isn -> 3.1
NOAA SSN -> 3.6
Flux solaire -> 70
Index Ap -> 6.2
Vent solaire -> max : 681 km/s : mini : 280 km/s
éruption solaire -> néant

Image
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15377
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi, évolution de l'activité solaire 2019, 1er semestre

Message par cartesien66 » 02 janv. 2019, 03:03

1 région active ( RA 2732 ) et 3 TS observées
WDC silso -> 12 / 04 observatoires
NOAA -> 13
SWPC -> 14
Flux solaire -> 69
https://www.spaceweatherlive.com/en/rep ... pot-report

Image
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15377
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi, évolution de l'activité solaire 2019, 1er semestre

Message par cartesien66 » 03 janv. 2019, 03:39

1 région active ( RA 2732 ) et 6 TS observées
WDC silso -> 16 / 12 observatoires
NOAA -> 16
SWPC -> 18
Flux solaire -> 72
https://www.spaceweatherlive.com/en/rep ... pot-report

Image
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15377
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi, évolution de l'activité solaire 2019, 1er semestre

Message par cartesien66 » 04 janv. 2019, 03:37

1 région active ( RA 2732 ) et 6 TS observées
WDC silso -> 17 / 09 observatoires
NOAA -> 16
SWPC -> 18
Flux solaire -> 75
https://www.spaceweatherlive.com/en/rep ... pot-report

Image
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Répondre

Retourner vers « Effets de l'activité solaire »

.Communauté EzCom