Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Suivi de la banquise Arctique sur 2012

Modérateur : williams

RĂ©pondre
Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5121
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par williams » 21 oct. 2012, 17:07

reno82 a écrit :Je ne suis pas sur que les continents influencent l’extent de la glace si?
Je pense que plusieurs facteurs doivent influencer l'extent et suivant les saisons.

En été vu qu'il n'y a plus le vortex polaire et qu'il n'y a plus la nuit alors l'ensoleillement puis les flux dont surtour de Sud et l'anomalie de la SST voir l'indice du AMO doivent être les facteurs qui doivent influencer la fonte de la banquise ainsi que des glaciers du Groenland.

Puis en début d'hiver ou voir novembre vu qu'il n'y a plus d'ensoleillement et que le vortex polaire se forme à nouveau et devient de plus en plus puissant alors ce dernier doit bp jouer sur la banquise avec l'échange énergie entre atmosphère et océan. Puis l'importance de la fonte des glaciers en été doit jouer aussi sur le lieu et la vitesse à laquelle ce forme la banquise.

Et voir peut ĂŞtre d'autres facteurs.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

PierreGeorges
Membre Expert
Membre Expert
Messages : 590
Enregistré le : 05 mai 2012, 00:47

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par PierreGeorges » 21 oct. 2012, 17:44

Tout cela est bien complexe, comme toujours.

Concernant l'apport d'eau douce, je me souviens en effet Williams de ce qui avait été dit sur la fonte record de la surface de glace du Groenland, par contre je n'avais pas relevé l'épisode du détachement de l’extrémité du glacier Petermann.
L’épaisseur de la couche de neige, comme le souligne Carésien66, a également forcément une incidence. Encore faut-il qu'elle ait été plus importante au cours de l'hiver 2011/12.

Par ailleurs, je suis assez en accord avec la remarque d'alex .... En effet, il me semble que l'embâcle le plus rapide se produit tant que le "bassin arctique " (délimité plus ou moins par les continents) n'est pas totalement englacé.
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-2.gif[/img]

the fritz
Expert
Expert
Messages : 864
Enregistré le : 07 mai 2010, 19:32

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par the fritz » 21 oct. 2012, 22:32

PierreGeorges a écrit : En effet, il me semble que l'embâcle le plus rapide se produit tant que le "bassin arctique " (délimité plus ou moins par les continents) n'est pas totalement englacé.
Ouais , difficile de faire une embâcle quand le bassin est totalement englacé
ImageImage

PierreGeorges
Membre Expert
Membre Expert
Messages : 590
Enregistré le : 05 mai 2012, 00:47

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par PierreGeorges » 22 oct. 2012, 00:12

the fritz a écrit :
PierreGeorges a écrit : En effet, il me semble que l'embâcle le plus rapide se produit tant que le "bassin arctique " (délimité plus ou moins par les continents) n'est pas totalement englacé.
Ouais , difficile de faire une embâcle quand le bassin est totalement englacé
Jolie remarque.
Mais j'en rajouterai en disant qu'il s'agit ici d'un "bassin ouvert". ;-), ce qui est une expression tout aussi curieuse.
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-2.gif[/img]

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15525
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par cartesien66 » 22 oct. 2012, 09:03

the fritz a écrit :
PierreGeorges a écrit : En effet, il me semble que l'embâcle le plus rapide se produit tant que le "bassin arctique " (délimité plus ou moins par les continents) n'est pas totalement englacé.
Ouais , difficile de faire une embâcle quand le bassin est totalement englacé
Très juste mais l'embâcle ne stoppe pas pour autant,ce n'est plus la surface qui est concernée dans ce cas là mais l'épaisseur,c'est comme l'urbanisation,quand on n'a plus de place au sol et bien on grimpe !! :mdr2: :hehe:
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

PierreGeorges
Membre Expert
Membre Expert
Messages : 590
Enregistré le : 05 mai 2012, 00:47

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par PierreGeorges » 22 oct. 2012, 23:11

cartesien66 a écrit :
the fritz a écrit :
PierreGeorges a écrit : En effet, il me semble que l'embâcle le plus rapide se produit tant que le "bassin arctique " (délimité plus ou moins par les continents) n'est pas totalement englacé.
Ouais , difficile de faire une embâcle quand le bassin est totalement englacé
Très juste mais l'embâcle ne stoppe pas pour autant,ce n'est plus la surface qui est concernée dans ce cas là mais l'épaisseur,c'est comme l'urbanisation,quand on n'a plus de place au sol et bien on grimpe !! :mdr2: :hehe:
Et je dirais mĂŞme plus.
L’embâcle continue "bel et bien" au niveau de la surface.
Je n'ai parlé que du bassin arctique, qui est une vue de l'esprit. :o

Cela me fait penser Ă  l'histoire du "rayon lumineux".
C'est un pléonasme?
Non! Et le "rayon de vélo"!
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-2.gif[/img]

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15525
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par cartesien66 » 02 dĂ©c. 2012, 09:05

BientĂ´t de retour dans les moyennes .
http://arctic-roos.org/observations/sat ... _small.png
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
milou
Administrateur
Administrateur
Messages : 6939
Enregistré le : 25 avr. 2010, 18:00
Localisation : Avesnes sur helpe (alt : 180 mètres) Sud Avesnois

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par milou » 29 dĂ©c. 2012, 18:07

L'année 2012 est une année record. La surface de la glace de mer de l'Arctique n'avait jusqu'àlors jamais été aussi rèduite. Le principal moteur de ce record serait lié au puissant cyclone qui a sévit en Aout 2012.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... que_43661/

milou
ImageImage

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5121
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par williams » 29 dĂ©c. 2012, 20:20

milou a écrit :L'année 2012 est une année record. La surface de la glace de mer de l'Arctique n'avait jusqu'àlors jamais été aussi rèduite. Le principal moteur de ce record serait lié au puissant cyclone qui a sévit en Aout 2012.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... que_43661/

milou
Le 29/08/2012 Futur-Science nous ont déjà parlé de ce record de la fonte de la banquise donc je ne vois pas pourquoi ils en reparlent une fois de plus mis à part de faire comme les médias qui parlent régulièrement du réchauffement... Car pour le record de la banquise Antarctique là ils ne vont pas en parler 2 fois comme cela va dans le sens inverse du réchauffement.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15525
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par cartesien66 » 30 dĂ©c. 2012, 06:38

williams a écrit :
milou a écrit :L'année 2012 est une année record. La surface de la glace de mer de l'Arctique n'avait jusqu'àlors jamais été aussi rèduite. Le principal moteur de ce record serait lié au puissant cyclone qui a sévit en Aout 2012.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... que_43661/

milou
Le 29/08/2012 Futur-Science nous ont déjà parlé de ce record de la fonte de la banquise donc je ne vois pas pourquoi ils en reparlent une fois de plus mis à part de faire comme les médias qui parlent régulièrement du réchauffement... Car pour le record de la banquise Antarctique là ils ne vont pas en parler 2 fois comme cela va dans le sens inverse du réchauffement.

Williams
Ils en reparlent pour la bonne et simple raison qu'au mois d'août,l'effet d'annonce du record avait ( volontairement ou pas ? )éludé la puissante tempête responsable en grande partie de la dislocation brutale de la banquise et cela au profit du réchauffement.Je rappelle d'ailleurs que sur TDF,nous avions signalé la responsabilité quasi-certaine de la tempête quand le record est médiatiquement devenu incontournable ... :P
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Pôle Nord »