Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Suivi de la banquise Arctique sur 2012

Modérateur : williams

Avatar du membre
reno82
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 707
Enregistré le : 06 déc. 2010, 13:53
Localisation : Toulouse

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par reno82 » 20 oct. 2012, 23:20

d'ailleurs quand on regarde les courbes, c'est du jamais vu depuis toujours cette reconstruction rapide
L'homme est un loup pour l'homme.

Image

PierreGeorges
Membre Expert
Membre Expert
Messages : 590
Enregistré le : 05 mai 2012, 00:47

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par PierreGeorges » 21 oct. 2012, 00:59

La présence d'eau douce en plus grande quantité serait une explication.
Mais cela impliquerait une fonte nettement plus importante que les années précédentes des glaces du Groenland et non de la banquise?
Je me demandais également si les masses d'air froid n'étaient pas plus importantes cette année sur l'Arctique (je n'ai pas pris le temps de faire de comparaisons précises), et cela en dépit d'un vortex polaire instable.
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-2.gif[/img]

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15832
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par cartesien66 » 21 oct. 2012, 08:06

PierreGeorges a écrit :La présence d'eau douce en plus grande quantité serait une explication.
Mais cela impliquerait une fonte nettement plus importante que les années précédentes des glaces du Groenland et non de la banquise?
Je me demandais également si les masses d'air froid n'étaient pas plus importantes cette année sur l'Arctique (je n'ai pas pris le temps de faire de comparaisons précises), et cela en dépit d'un vortex polaire instable.
Tu as tout à fait raison PierreGeorges car la banquise est de la glace de mer,donc l'emploi du terme "eau douce"est inapproprié mais la banquise est aussi composée d'une épaisseur hivernale annuelle de neige ( eau douce ),la combinaison des deux réduit d'autant la salinité de la banquise lors de la débâcle . C'est surtout le brassage des eaux de surface qui est important,hors il me semble que les hautes pressions relevées dans l'arctique ne favorisent pas ce brassage,enfin je crois !! ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15832
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par cartesien66 » 21 oct. 2012, 09:20

reno82 a écrit :d'ailleurs quand on regarde les courbes, c'est du jamais vu depuis toujours cette reconstruction rapide
Je ne sais pas si c'est du"jamais vu"mais l'embâcle est aussi rapide ( si ce n'est plus rapide ) que 2008.
http://arctic-roos.org/observations/sat ... _small.png
D'ici début novembre,il se pourrait que l'on se retrouve dans les moyennes de 1979/2006 .
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5122
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par williams » 21 oct. 2012, 10:09

PierreGeorges a écrit :La présence d'eau douce en plus grande quantité serait une explication.
Mais cela impliquerait une fonte nettement plus importante que les années précédentes des glaces du Groenland et non de la banquise?
Je me demandais également si les masses d'air froid n'étaient pas plus importantes cette année sur l'Arctique (je n'ai pas pris le temps de faire de comparaisons précises), et cela en dépit d'un vortex polaire instable.
Justement ce fut certainement le cas car rappelez vous cet été ce qui avait été dit mis août, "record de la surface de fonte du Groenland". Puis en juillet 2012 un iceberg s’est détaché de l’extrémité du glacier Petermann, au nord-ouest du Groenland. Il s'étend sur 120 km², soit deux fois la taille de Manhattan et donc avec un été bien chaud au pôle Nord il a du laissé bp d'eau douce en Arctique.


Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15832
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par cartesien66 » 21 oct. 2012, 10:16

Tout à fait juste Williams mais il n'était fait aucune allusion à un quelconque apport massif d'eau douce dans l'arctique,il était dit qu'en surface la calotte glaciaire avait dégelé plus qu'à l'accoutumée.Il aurait fallu une fonte massive et visible en épaisseur hors ce n'était pas le cas,ils ne faisaient allusion qu'à des données de surface au sol !! ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5122
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par williams » 21 oct. 2012, 10:25

cartesien66 a écrit :Tout à fait juste Williams mais il n'était fait aucune allusion à un quelconque apport massif d'eau douce dans l'arctique,il était dit qu'en surface la calotte glaciaire avait dégelé plus qu'à l'accoutumée.Il aurait fallu une fonte massive et visible en épaisseur hors ce n'était pas le cas,ils ne faisaient allusion qu'à des données de surface au sol !! ;-)
Oui mais quand la surface du Groenland dégèle et donc que la glace de ce continant fond alors l'eau douce ce verse dans l'Arctique et la Mer du Labrador. Tout comme quand une partie d'un glacier ce détache il va dans l'Arctique ou la Mer du Labrador. Donc cela amène de l'eau douce à l'océan et c'est même pour cela qu'on de monté des eaux à cause de la fonte de ce continant.

Alors avec un record de la surface qui dégelé en peu de temps au Groenland cela a du amener un record d'eau douce dans l'Arctique et ou la Mer du Labrador en peu de temps.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

Avatar du membre
alex2b205
Confiant
Confiant
Messages : 177
Enregistré le : 29 avr. 2010, 20:02
Localisation : Bastia - Montesoru [Alt.: 56m] / Corte - IUT di Corsica - 445-450m

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par alex2b205 » 21 oct. 2012, 11:10

cartesien66 a écrit :
reno82 a écrit :d'ailleurs quand on regarde les courbes, c'est du jamais vu depuis toujours cette reconstruction rapide
Je ne sais pas si c'est du"jamais vu"mais l'embâcle est aussi rapide ( si ce n'est plus rapide ) que 2008.
http://arctic-roos.org/observations/sat ... _small.png
D'ici début novembre,il se pourrait que l'on se retrouve dans les moyennes de 1979/2006 .
Une idée juste comme ça : Une des causes ne serait-elle pas qu'on est partis de très très bas pour que ça remontre si vite ? ;-) Parce qu'après une fois que la glace aura touché les continents, cela va très vite ralentir. :o

:flowers:
ImageImage

Avatar du membre
reno82
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 707
Enregistré le : 06 déc. 2010, 13:53
Localisation : Toulouse

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par reno82 » 21 oct. 2012, 12:19

Je ne suis pas sur que les continents influencent l’extent de la glace si?
L'homme est un loup pour l'homme.

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15832
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Suivi de la banquise Arctique

Message par cartesien66 » 21 oct. 2012, 13:25

Euh Reno,j'ai un doute moi aussi , la banquise ne grimpe pas sur terre,à moins qu'Alex fasse allusion aux conditions météo continentales aérologiques ( le "up welling" en particulier qui refroidit fortement les sst ?? ) ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Pôle Nord »