Prévisions-suivi coup de vent fort le 29 et 30 Janvier 2019

Prévisions et tendances à moyen terme jusqu'à 10 jours.

Modérateur : milou

RĂ©pondre
Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1165
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Prévisions-suivi coup de vent fort le 29 et 30 Janvier 2019

Message par chasseurd'orages37 » 27 janv. 2019, 19:27

Bien, le scénario entrevu hier est un peu plus différent aujourd'hui, mais cela n'enlève en rien la configuration attendue depuis maintenant quelques jours. Comme je l'avais mentionné, il faut s'attendre à l'évolution d'une zone barocline de type frontale. C'est ce qu'on peut remarquer actuellement avec la présence d'une vaste bande frontale sur l'Ouest de l'Atlantique, et c'est à l'intérieur que devrait naître notre petite " bombe " dépressionnaire.  A 48h de l'échéance, sur une intervalle de 12h, on ne remarque pas grand chose de spécial sur les analyses d'altitude, on constate pour le moment, la mise en place d'une zone barocline tranquillement sur l'Ouest de l'océan. Le courant jet en altitude plonge désormais jusqu'en péninsule Ibérique en faisant un axe NO à SE, léger renforcement mais rien de significatif pour l'instant. 

En analysant bien le run de ARPEGE 12z, il se trouve que le schéma de la dépression attendue serait une interaction entre une anomalie d'altitude et un front. Le front en question est celui qui circule actuellement sur l'Ouest de l'océan. Ce genre d'interaction conduit à une cyclogenèse modérée, la cyclogenèse début généralement sur le centre de l'Atlantique pour se diriger vers les côtes Européennes, c'est exactement ce qu'on constate sur le ARPEGE de ce soir. 

Image

En restant sur le modèle ARPEGE, l'anomalie de surface devrait se développer dans la journée de Lundi sur le centre de l'Atlantique. Mais contrairement à hier, la zone barocline semble moins importante en terme de gradients thermiques, ce qui ne va pas empêcher sont creusement. Elle devrait bien interagir avec une anomalie d'altitude présente juste en amont, mais celle-ci semble trop en arrière pour pouvoir permettre un bon creusement digne de ce nom. C'est le courant jet en altitude qui devrait avoir le rôle de déclencheur pour le creusement de la dépression, qui devrait débuter Mardi en journée en arrivant au large Sud-Ouest de la Bretagne. 
Sans titre2.png
Elle devrait arriver par le golfe de Gascogne en début de soirée de Mardi en entrant par l'estuaire de la Gironde. Le Poitou-Charentes, le Limousin et l'Aquitaine seraient les premiers touchés. Elle devrait ensuite toucher le Midi-Pyrénées dans le courant de la nuit, en quelques heures, elle ne montre pas beaucoup de variations en terme de pression, elle garderait donc sont fort caractère. Elle irait se combler progressivement entre Auvergne et Rhône-Alpes en début de journée de Mercredi avant d'aller mourir en remontant vers le Nord-Est et l'Allemagne. Notons dans le même temps, la descente d'une nouvelle dépression depuis l'Irlande vers la Bretagne dans la journée de Mercredi, elle viendrait se combler sur le centre du pays dans la nuit de Mercredi à Jeudi.

Néanmoins, on reste dans le stade de coup de vent, modéré voir fort selon le ARPEGE de ce soir. Les premières rafales devraient arriver dans la soirée de Mardi sur le Poitou et l'Aquitaine. Etant donné que le centre de la dépression devrait passer entre Poitou et Limousin, le gradient de pression serait bien resserré sur sont flanc Sud et c'est donc l'Aquitaine et le Midi-Pyrénées qui seraient le plus soumis aux violentes rafales. Sur les côtes, les rafales pourraient atteindre les 120 km/h voir les dépasser localement sur les caps exposés. Sur le Poitou et le Limousin, les rafales se limitent jusqu'à 80-90 km/h, cependant, entre Aquitaine et Midi-Pyrénées, le vent pourrait être violent localement avec des rafales pouvant excéder la barre des 100 km/h. Ensuite, ces rafales se propageront jusque vers le Languedoc-Roussillon ( entre Aude et Pyrénées-Orientales ) ainsi que sur les premiers massifs des Cévennes. Pour la seconde dépression sur le Nord-Ouest, le vent pourrait souffler jusqu'à 80-90 km/h entre Bretagne et Pays-de-la-Loire. 

En terme de précipitations maintenant, elle devrait apporter de fortes pluies entre le Poitou et l'Aquitaine. Le fait très intéressant à noter, c'est qu'elle va drainer de l'air très froid en altitude sur sont flanc Nord, alors que l'air sera plus doux dans le Sud-Ouest, en raison de la courbure du flux. De ce fait, il est possible de s'attendre à un épisode neigeux assez intéressant qui devrait concerner de nombreuses régions entre Poitou-Charentes, Centre, Bourgogne, Auvergne, Limousin, Rhône-Alpes, Franche-Comté, le Nord-Est, les Hauts-de-France, le bassin Parisien et les régions Normandes. Au Nord de la Loire, les cumuls sont assez limités, peut s'atteindre à des hauteurs pouvant aller jusqu'à 5cm. Cependant, entre les régions centrales et le Nord-Est du pays, les cumuls pourront être plus importants, avec certains excédant au-dessus de 10cm. Pour le moment, il faut encore attendre jusqu'à demain soir Lundi pour pouvoir établir des cumuls plus plausibles. 

Image

Image

Intéressons nous maintenant au 12z de WRF, . Il entrevoit le même timing que ARPEGE avec l'apparition de l'anomalie de surface dans la journée de Lundi. La zone barocline semble beaucoup plus dynamique et mieux constitué sur le WRF que sur ARPEGE, et l'interaction avec l'anomalie d'altitude semble plus importante. Il est donc probable de s'attendre à un creusement plus poussif, la trajectoire est vue un peu plus au Nord contrairement à ARPEGE.

Selon le WRF NMMB 5 km, elle devrait arriver en milieu de journée de Mardi par le Sud de la Bretagne, elle entrerait véritablement dans les terres en soirée par les Pays-de-la-Loire avant de se diriger vers le Centre, la Bourgogne et le Nord-Est dans le courant de la nuit. Les régions se trouvant sur sont flanc Sud et Ouest vont être les plus concernés par le passage de celle-ci, même si les régions du Nord seront elles aussi affectées, mais dans de moindres mesures.

Image

C'est en fin de journée que le vent commencera à se lever sur les côtes de la Manche avant de se propager tout au long de la soirée et de la nuit sur de nombreuses régions. Près des côtes, les rafales pourront localement être supérieures à 100 km/h ( un peu plus faible contrairement à ARPEGE ), dans les terres, on reste sur un coup de vent plutôt modérées avec des rafales comprises entre 80-90 km/h localement 100 km/h, on aura plus de précisions d'ici demain soir.

Image

Pour finir, en comparaison avec quelques autres modèles, UKMO prend un peu le même chemin que WRF, mais avec une trajectoire un peu plus au Nord alors que CEP semble prendre la même route que ARPEGE avec une trajectoire plus septentrionale. ICON et GEM s'accordent sur la même théorie, on a donc une plus grande probabilité pour l'arrivée de la dépression dans le Sud-Ouest plutôt que plus au Nord.
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1165
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Prévisions-suivi coup de vent fort le 29 et 30 Janvier 2019

Message par chasseurd'orages37 » 28 janv. 2019, 12:44

Je pense que Météo-France pourrait sortir une première vigilance orange pour l'Ouest d'ici 16h concernant la dépression GABRIEL, on pourrait parler de coup de vent fort voir tempête selon certains scénarios Episode neigeux notable jusqu'en plaine sur de nombreuses régions, il faut attendre les dernières mises à jour de ce soir.
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1165
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Prévisions-suivi coup de vent fort le 29 et 30 Janvier 2019

Message par chasseurd'orages37 » 28 janv. 2019, 21:27

Situation actuelle :

Pour le moment, le processus de cyclogenèse n'est pas encore engagé, la zone barocline est encore assez mal organisée, l'intensité et le positionnement du courant jet n'est pas encore assez déterminante. Cependant, l'anomalie de surface a bien pris forme, on la remarque sur les analyses de surface au large Sud-Ouest de l'Irlande, sur l'image satellite, il s'agit principalement d'une organisation frontale avec une convection plus ou moins marquée. On ne constate qu'une protubérance convexe liée au développement de l'onde barocline le long de la bande nuageuse frontale.

Cependant, en analysant de près les images satellites, on remarque une petite déchirure à l'arrière, le long de la bande frontale. Tout cela indique un stade de développement qui commence à bien se mettre en place, de mon humble avis, on ne devrait pas tarder à voir l'organisation du vortex d'ici les prochaines heures, mais tout dépendra du dynamisme de la zone barocline. Il n'y a pas encore d'interaction avec une anomalie d'altitude en amont, le creusement ne peut donc s'établir pour le moment.

Image

Situation attendue :

En commençant par voir du haut, prenons le WRF 10km. Le creusement de la dépression devrait s'opérer dans la nuit de ce Lundi à Mardi avec l'arrivée d'une anomalie de basse Tropopause ( anomalie d'altitude peu marquée ) à l'arrière de l'onde barocline de surface. Du fait du manque de structure dans l'anomalie d'altitude, le creusement devrait être assez limité jusqu'en matinée de Mardi. Avec l'arrivée d'une branche de courant jet dynamique, l'anomalie d'altitude devrait se structurer et bien se conjuguer avec l'anomalie de surface, la cyclogenèse serait donc bien entamée dans le courant de la matinée de Mardi, et le creusement deviendrait plus important quand la dépression arrivera à nos portes d'ici la fin de matinée voir début d'après-midi d'après la plupart des scénarios. On notera en plus, malgré la faiblesse du courant jet en arrivant sur notre pays, une légère ondulation, qui aura pour effet d'accentuer un peu plus le creusement.

On devrait observer un redoux, peu important, à l'avant de la dépression avec l'orientation d'un puissant flux de Sud-Ouest. A l'arrière, elle devrait apporter une forte advection d'air froid en altitude, provoquant ainsi une chute des températures avec l'arrivée d'un flux de Nord-Ouest froid qui pourrait ne pas rester sans conséquence avec le passage de la perturbation active sur le pays. En effet, ce flux d'air froid pourrait occasionner la mise en place d'un épisode neigeux notable jusqu'en plaine sur pas mal de nos régions.

Image
  • ScĂ©nario AROME 12z : La dĂ©pression devrait arriver par le Sud de la Bretagne en fin de matinĂ©e en longeant la cĂ´te Sauvage et la cĂ´te d'Amour. C'est dans le milieu d'après-midi qu'elle devrait impacter la cĂ´te de Jade en entrant par la VendĂ©e et la Charente-Maritime. En soirĂ©e, elle devrait circuler dans les terres entre le Poitou, le Sud de la rĂ©gion Centre et le Limousin. Dans la nuit, elle va entamer une phase d'ondulation et de comblement en arrivant vers l'Auvergne ( oĂą elle perdra de sa structure avec les nombreuses turbulences venant des massifs ) avant de remonter sur la Bourgogne et le Nord-Est jusque dans la matinĂ©e de Mercredi. ArrivĂ©e des premières rafales dĂ©s le dĂ©but-milieu d'après-midi sur la Bretagne et les cĂ´tes Ouest, le vent soufflera fort dans les terres dĂ©s la fin de journĂ©e. On devrait observer des rafales pouvant atteindre les 100-110 km/h près des cĂ´tes, voir localement 120 km/h sur les caps exposĂ©s comme la Bretagne, la Charente-Maritime ou encore les cĂ´tes Aquitaine. L'axe de vent fort se dessine principalement entre le Poitou-Charentes, l'Aquitaine, le Midi-PyrĂ©nĂ©es et le Limousin, les rafales pourront atteindre localement 100 km/h dans l'intĂ©rieur des terres. Sur l'extrĂŞme Nord-Ouest et les rĂ©gions Centrales, les rafales seront plus limitĂ©es, jusqu'Ă  70-80 km/h, peut-ĂŞtre plus sur la rĂ©gion Bretonne. La perturbation devrait s'avĂ©rer neigeuse entre le Centre-Est et le Nord-Est, allant de 1 Ă  3cm entre les rĂ©gions Centrales et les Hauts-de-France en passant par le bassin Parisien, et jusqu'Ă  5-8cm entre Champagne-Ardennes, Lorraine et Bourgogne et Franche-ComtĂ©, localement jusqu'Ă  10cm dans le Morvan et les Ardennes. Bien Ă©videmment, la neige sera bien plus prĂ©sente en altitude.
  • ScĂ©nario ARPEGE 12z : Il ne va pas y avoir grand chose Ă  Ă©tudier sur le run de ce soir, il reprend exactement le mĂŞme scĂ©nario proposĂ© par AROME. ArrivĂ©e de la dĂ©pression dĂ©s l'après-midi avec une entrĂ©e dans les terres en dĂ©but de soirĂ©e jusqu'en matinĂ©e de Mercredi en se comblant progressivement vers le Nord-Est. La diffĂ©rence que l'on peut noter entre ces deux modèles, c'est l'intensitĂ© du vent attendu et l'intensitĂ© des chutes de neige. En terme de vent, l'extrĂŞme Nord-Ouest semble plus Ă  l'Ă©cart, c'est vraiment le Centre-Ouest et le Sud-Ouest qui devraient ĂŞtre les plus touchĂ©s. Sur les cĂ´tes, les rafales pourront localement dĂ©passer les 100 km/h, et l'on devrait avoir un vent qui devrait souffler jusqu'Ă  80-90 km/h dans les terres entre le Poitou, le Limousin, l'Aquitaine et le Midi-PyrĂ©nĂ©es, peut-ĂŞtre très localement des pointes Ă  100 km/h, surtout en altitude. En terme de neige, le Nord-Est serait le plus impactĂ© et dans une moindre mesure les Hauts-de-France avec 1 Ă  3cm possible. Sur le Nord, on pourrait largement se trouver entre 5 et 10cm et jusqu'Ă  localement 15cm entre Bourgogne, Lorraine et Champagne-Ardennes.
  • ScĂ©nario ICON 15-12z : MĂŞme s'il s'accorde avec les deux autres modèles en terme de timing, il voit une tout autre intensitĂ© et trajectoire. En effet, elle entamerait une phase de creusement plus importante ( jusqu'Ă  985 hPa ). Sa trajectoire est prĂ©vue d'arrivĂ©e dans les terres entre VendĂ©e et Loire-Atlantique en se dirigeant progressivement vers le Poitou et la Touraine avant d'aller vers la Bourgogne et s'Ă©vacuer par le Nord-Est en fin de nuit entre Mardi et Mercredi. L'axe de vent fort reste calĂ© sur les autres rĂ©gions et il rejoint AROME sur l'extension des fortes rafales de vent sur le Nord-Ouest, le Nord-Est et le Nord-Est. Près des cĂ´tes, les rafales pourront localement excĂ©der les 120 km/h, surtout entre les cĂ´tes des Pays-de-la-Loire et du Poitou. C'est surtout le Poitou-Charentes qui pourrait ĂŞtre impacter avec des rafales jusqu'Ă  90-100 km/h localement dans les terres. Dans le Sud-Ouest, les rafales pourront atteindre facilement les 80-90 km/h. Partout ailleurs, la barre des 80 km/h devrait ĂŞtre atteinte assez facilement. Le Nord de la Loire et le Nord-Est pourrait ĂŞtre impacter par un fort Ă©pisode de neige en plaine, avec localement des cumuls pouvant dĂ©passer les 10cm entre le bassin Parisien, les Hauts-de-France, les rĂ©gions Normandes, le Nord et l'Est de la rĂ©gion Centre ainsi que la Bourgogne et le Nord-Est.
Image

Les scénarios sont tout de même assez partagés, on a un AROME-ARPEGE, et puis on a WRF ( pris le NMMB 5km ) qui s'accorde avec ICON, on a donc un couplage entre ICON-WRF, sauf qu'ne terme de vent, WRF prend exactement le même chemin que ARPEGE en terme d'intensité. GFS est également du même avis que ces deux là, on a donc 3 modèles avec un seul et même scénario sur la trajectoire ( hormis ICON qui change par rapport à l'intensité et l'étendue des rafales de vent ), et 2 modèles qui modélisent la même trajectoire mais pas la même étendue et intensité des rafales de vent.

On devrait donc vers un coup de vent modéré à fort dans l'ensemble, maintenant, tout dépendra de l'intensité de la cyclogenèse en live et de l'évolution de sa trajectoire, une situation fort intéressante !!

Bonne soirée,
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1165
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Prévisions-suivi coup de vent fort le 29 et 30 Janvier 2019

Message par chasseurd'orages37 » 29 janv. 2019, 19:06

Point sur la situation actuelle :

Situation en direct :


La dépression est arrivée depuis la Vendée et la Loire-Atlantique en tout début d'après-midi, elle se trouve actuellement entre l'Anjou et la Touraine. On voit très clairement qu'elle a pris une trajectoire plus au Nord que prévu. Le modèle ICON a été le plus proche de la trajectoire avec sont 12z d'hier soir. AROME a très bien suivi sur sont 6z de ce matin en réajustant la trajectoire. Cependant, elle progresse de manière assez lente du fait d'un courant jet peu présent avec les hautes pressions calées sur l'Europe centrale, mais cela n'empêche pas sa progression vers l'Est. Sur les derniers relevés de surface, elle aurait un centre évaluée à 986 hPa. Le gradient de pression se resserre de plus en plus sur le Nord-Ouest, le Centre-Ouest et le Sud-Ouest.

Actuellement, le front s'étire des Pyrénées au Nord-pas-de-Calais, en passant par le Centre-Ouest, le Centre, le bassin Parisien et le Nord-Ouest. Au sein de ce front, de fortes pluies se produisent localement, mais on remarque de belles chutes de neige entre la Bretagne, les régions Normandes le bassin Parisien, la Picardie et les Nord-pas-de-Calais. Progressivement, cette neige aurait tendance à descendre vers les Pays-de-la-Loire et la région Centre dans les prochaines heures. On remarque un retour d'occlusion par le Nord-Ouest à l'avant de la traîne. En altitude, de l'air très froid arrive depuis le Nord, ce qui va avoir tendance à renforcer les rafales de vent au sol et favoriser les chutes de neige jusqu'en plaine. Pour le moment, on relève des cumuls de neige allant de 1 à 3cm.

Image

En terme de vent, les rafales se renforcent très nettement depuis quelques minutes, voici ce qu'on peut relever actuellement :

Image

Situation attendue :

Selon les derniers scénarios, la dépression devrait se décaler vers la région Centre avant de remonter entre le bassin Parisien et la Champagne-Ardennes dans le courant de la nuit. A sont passage, elle apportera de fortes pluies, principalement des chutes de neige sur les régions au Nord de la Loire. Le vent se renforcera nettement dans les terres ces prochaines heures, on devrait avoir des rafales pouvant atteindre les 80-90 km/h sur les régions de l'Ouest et du Nord-Ouest, avec des pointes localement à 100 km/h. Près des côtes, et sur les caps exposés, les rafales pourront encore localement excéder les 100-110 km/h. 
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Prévisions nationales à moyen terme »

.Communauté EzCom