Les extinctions massives

La paléoclimatologie est la science qui étudie la climatologie des ères passées, sur des milliers ou millions d'années. N'hésitez pas à venir poster.

Modérateurs : cartesien66, williams

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Les extinctions massives

Message par chasseurd'orages37 » 08 juil. 2016, 16:26

cartesien66 a écrit :Ma question est : quelle incidence sur le bilan radiatif terrestre ? IR entrant , IR terrestre ( sortant et réémis via GES ) pour en arriver a une surchauffe des océans de 7.8 degrés . Car pour moi , éruption = opacification = moins IR entrant = baisse du bilan radiatif = baisse des températures et ce même si les GES augmentent , ceux-ci ne pouvant irradier plus que ce que la terre n'a a donner .
De mon propre avis, je pense à une grosse incidence sur notre bilan radiatif. Nous savons que le ciel c'est complètement retrouver opaque sur plusieurs kilomètres de hauteur donc les rayons IR se retrouvent directement bloqués. Mais ma question est : Avec les nombreux volcans en activité pendant cette extinctions, est-ce-que l'atmosphère s'est retrouvée réchauffée ou refroidie à cause du manque d'absorption des rayons IR ?
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15414
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les extinctions massives

Message par cartesien66 » 08 juil. 2016, 16:53

De mon propre avis, je pense à une grosse incidence sur notre bilan radiatif. Nous savons que le ciel c'est complètement retrouver opaque sur plusieurs kilomètres de hauteur donc les rayons IR se retrouvent directement bloqués.
Donc , justement ce que je disais , pas de soleil = pas d'énergie ( en dehors du rayonnement IR géologique terrestre ) et ce quels que soient les GES . ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

the fritz
Expert
Expert
Messages : 863
Enregistré le : 07 mai 2010, 19:32

Re: Les extinctions massives

Message par the fritz » 08 juil. 2016, 21:55

chasseurd'orages37 a écrit :
cartesien66 a écrit :Ma question est : quelle incidence sur le bilan radiatif terrestre ? IR entrant , IR terrestre ( sortant et réémis via GES ) pour en arriver a une surchauffe des océans de 7.8 degrés . Car pour moi , éruption = opacification = moins IR entrant = baisse du bilan radiatif = baisse des températures et ce même si les GES augmentent , ceux-ci ne pouvant irradier plus que ce que la terre n'a a donner .
De mon propre avis, je pense à une grosse incidence sur notre bilan radiatif. Nous savons que le ciel c'est complètement retrouver opaque sur plusieurs kilomètres de hauteur donc les rayons IR se retrouvent directement bloqués. Mais ma question est : Avec les nombreux volcans en activité pendant cette extinctions, est-ce-que l'atmosphère s'est retrouvée réchauffée ou refroidie à cause du manque d'absorption des rayons IR ?
Comme à chaque éruption volcanique , la stratosphère se réchauffe et la basse troposphère se refroidit; rien de plus logique : on met plein de matière dans la strato qui capte ou renvoie la lumière du soleil et dans la basse tropo , on n'en reçoit plus ; la thermo est saine et sauve; l'effet de serre n'est pas une source de chaleur ; il ne peut que influencer le gradient
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/bronze_star-2.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Les extinctions massives

Message par chasseurd'orages37 » 08 juil. 2016, 23:55

Néanmoins, ce qu'on sait sur ces violentes éruptions volcaniques, c'est qu'elles ont provoquées des altérations sensibles et durables du bilan radiatif global ainsi que de la couche d'ozone Stratosphérique. Cette anomalie au niveau de la couche d'Ozone pourrait être également une cause ?
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15414
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les extinctions massives

Message par cartesien66 » 07 mars 2017, 03:11

https://wattsupwiththat.com/2017/03/06/ ... o-warming/
Une des plus importantes extinctions de masse aurait été causée par une glaciation et non par un réchauffement climatique .
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

the fritz
Expert
Expert
Messages : 863
Enregistré le : 07 mai 2010, 19:32

Re: Les extinctions massives

Message par the fritz » 07 mars 2017, 15:01

cartesien66 a écrit :https://wattsupwiththat.com/2017/03/06/ ... o-warming/
Une des plus importantes extinctions de masse aurait été causée par une glaciation et non par un réchauffement climatique .
Ce qui me gêne dans leur explication, c'est que c'est les trapps de Sibérie et le soufre qui ont provoqué cette extinction; à la fin du crétacé on a eu à peu près le même scénario, et pas de glaciation; la cuse à la fin du Permien est la position géographique des continents sur la Terre , rassemblés autour du pôle Sud
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/bronze_star-2.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Les extinctions massives

Message par chasseurd'orages37 » 07 mars 2017, 22:32

the fritz a écrit :
cartesien66 a écrit :https://wattsupwiththat.com/2017/03/06/ ... o-warming/
Une des plus importantes extinctions de masse aurait été causée par une glaciation et non par un réchauffement climatique .
Ce qui me gêne dans leur explication, c'est que c'est les trapps de Sibérie et le soufre qui ont provoqué cette extinction; à la fin du crétacé on a eu à peu près le même scénario, et pas de glaciation; la cuse à la fin du Permien est la position géographique des continents sur la Terre , rassemblés autour du pôle Sud
A l'époque du Permien, les continents étaient regroupés en un supercontinent " la Pangée ". Les simulations montrent que le climat d'une partie de la Laurussie s'avère particulièrement sensible à la hauteur du relief qui bordent ce continent, plus qu'à tout autre forçage. En l'absence de relief, les masses d'air humide en provenance de l'océan téthysien engendrent de fortes précipitations sur la Baltique. Or, le type de végétation et les faciès lythologiques suggèrent un climat semi-aride, là où les modèles proposent un climat tropical chaud. L'augmentation de la hauteur de la chaîne jusqu'à une modeste altitude de 2000 mètres permet alors de réconcilier le climat simulé et les données.

Alors, s'il s'agissait d'un climat arride serait-ce donc un réchauffement où un refroidissement :?:
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Paléoclimatologie »

.Communauté EzCom