Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

En ces temps reculés, les légendes s'appuient sur des faits et des contes de civilisations disparues. Ces civilisations ont souvent été victimes du climat. Quelles sont ces légendes ? Quelles sont ces civilisations ? Quelle sera la Survie dans notre Futur ?

Modérateur : cartesien66

Aliane

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par Aliane » 16 mai 2013, 08:59

En ce qui concerne les civilisations disparues, c'est une question de durée des matériaux, compte tenu de l'environnement. Le plus fragiles, ce sont les matières végétales comme le papyrus pour écrire, les tissus de lin ou de coton, les sacs de jute, etc. Dans le Hoggar, on a trouvé des morceaux de macramé ou de tissage vieux de 13'000 ans (environ -11'000 BC) mais la conservation exceptionnelle tient à la sécheresse. Il est très probable qu'il y avait des tressages de sacs à l'époque magdalénienne chez nous mais il fait trop humide pour qu'ils aient duré, nous n'avons plus que les outils de pierre.

Notre civilisation emploie des matériaux dont la plupart sont fragiles.

Mais le rêve de civilisations aussi technologiques que la nôtre et disparues ne tient pas pour une simple raison : nous avons trouvé toutes les matières premières intactes, il n'y a pas signe d'exploitation minière "moderne" dans le passé profond. Et nous avons des traces des premières cultures humaines, y compris celles des humanités qui ont précédé la nôtre et dont on s'aperçoit aujourd'hui que l'arbre généalogique est beaucoup plus buissonnant et divers qu'on ne le croyait.

Jalma

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par Jalma » 03 nov. 2013, 18:39

regis a écrit :Perso je crois que les hommes en tant que tel ne disparaitrons pas comme ça de cette terre, puisque c'est elle qui les a créés, bon d'accord c'est un peu réducteur mais je le crois. Mis à part un scénario vraiment catastrophe comme la terre en a déjà connue par le passé et que nous évoquons bien souvent dans ce forum, et qui est forcément imprévisible, je ne vois pas comment l'homme pourrait disparaitre. Ce qui rend cette espèce "supérieure" aux autres c'est sa capacité de réaction, sa réflexion donc en fait son intelligence extrême dans tous domaines visant sa survie, propre à lui seul et qui n'en fini pas de s'accroitre au fil des années, du temps.
La logique futur sera un homme certainement en pleine évolution et mutation génétique toujours plus intelligent, toujours plus fort, résistant, toujours plus capable de s'inventer des solutions à ses contraintes( climatiques, géographiques,écologiques etc...) bien sur, des ethnies des "races" s’éteindront ça c'est inévitable mais ça ne ce fera pas d'un claquement de doigt. si cette espèces disparait dans le futur ce sera pour laisser la place à "elle même" sous une autre forme, modifiée génétiquement par la force des multiples contraintes naturelles qui vont l'entourer et l’obligé à s'adapter. ;-)
Que les humains ne peuvent disparaitre, je n'en suis pas si sûr. La rapidité avec laquelle nous consommons nos matières premières, nos énergies fossiles. Que, quoiqu'on en dise, nous polluons notre atmosphère montre que nous n'avons rien compris et que le jour où on réagira, le point de non-retour sera peut-être dépassé.
D'autre part, il ne faut pas oublier que notre émergence au sommet de l'échelle des espèces est totalement fortuite et soumis à des aléas imprévisibles. Si les dinosaures n'avaient pas disparu, nous serions peut-être, encore, de minuscules mammifères.

Imaginons un astéroïde géant qui heurte la terre, Yellowstone qui explose, la ceinture de feu qui se transforme en trapps et les humains risquent de passer un mauvais quart d'heure voir de disparaitre si nous sommes trop "spécialisés", je veux dire trop plongé dans une modernité technologique qui nous empêche de régresser pour survivre.

Qu'une autre espèce émerge et arrive en haute de la pyramide des espèces, c'est à peu près certain. Comme cela s'est passé après chaque extinction massive où une espèce s'est diversifiée et a dominé le monde.
Ainsi, les reptiles, les mammaliens puis les dinosaures et enfin les mammifères dont les humains ont, chacun leur tour, été les êtres supérieurs à toutes les autres espèces et familles. Ce qui ne veut pas dire que ceux qui nous succéderont développeront une technologie.
Je pense que pour avoir une civilisation technologique, il faut être confronté à des difficultés climatologiques et à des catastrophes naturels et avoir, physiquement, la possibilité de fabriquer des outils compliqués.

Si on prend certains céphalopodes tels les pieuvres, leur intelligence leur permettrait de s'adapter à tous les milieux mais comme ils n'ont pas, à la naissance, d'apprentissage, (la mère est morte de faim en les protégeant) ils sont obligés d'apprendre par eux-même. Ce qui les empêche d'évoluer véritablement. Quoique, il est constaté, depuis quelques temps, dans certaines régions, que les pieuvres commencent à se regrouper et peut-être que cela augure une possibilité de transmission des acquis. Qui sait s'ils ne seront pas nos successeurs :o

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15341
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par cartesien66 » 04 nov. 2013, 06:49

Bien sur Jalma,la Terre n'est pas à l'abri d'une catastrophe ( interne ou externe ) mais si on aborde l'extinction naturelle,s'est-elle déjà produite par le passé ... je m'explique : une espèce a-t-elle déjà disparue pour des raisons purement évolutionnistes,du genre supplantée par une espèce plus adaptée et réactive,arrivée au terme de son évolution,s'autodétruire ( cannibalisme,sociabilité perdue et individualisme ne permettant plus la reproduction,.. )
???? :?: ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
hldesign
Administrateur
Administrateur
Messages : 2954
Enregistré le : 22 avr. 2010, 22:52
Localisation : Haute vallée de l'Aude

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par hldesign » 04 nov. 2013, 08:33

cartesien66 a écrit :Bien sur Jalma,la Terre n'est pas à l'abri d'une catastrophe ( interne ou externe ) mais si on aborde l'extinction naturelle,s'est-elle déjà produite par le passé ... je m'explique : une espèce a-t-elle déjà disparue pour des raisons purement évolutionnistes,du genre supplantée par une espèce plus adaptée et réactive,arrivée au terme de son évolution,s'autodétruire ( cannibalisme,sociabilité perdue et individualisme ne permettant plus la reproduction,.. )
???? :?: ;-)
Dans le coté purement évolutionniste, je ne pense pas car de cause à effet une évolution amène une transformation soit physique soit psychique tout en gardant pendant X dizaines de générations des particularités propres à son espèces.
Pour ce qui est des catastrophes et bien on peut être assurés qu'il n'y aura pas que l'homme qui disparaîtra en cas de chute de météorite mais bien d'autres espèces, les plus petites et les moins carnivores ayant plus de chance de survie que les autres ;-)
Et pourtant elle tourne

ImageImage

Avatar du membre
genepi
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 574
Enregistré le : 25 avr. 2010, 07:09

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par genepi » 04 nov. 2013, 11:07

Heu !
Je serais tenté de dire ...
Un monde sans droits , les hommes reprendraient ils leur vraie nature ? :rouge:
ImageImage

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6403
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par FredTDF » 04 nov. 2013, 11:13

genepi a écrit :Heu !
Je serais tenté de dire ...
Un monde sans droits , les hommes reprendraient ils leur vraie nature ? :rouge:
J'aurai tendance à répondre oui et malheureusement, c'est le côté barbarie qui se profilerait. L'homme moderne n'est-il pas un homme de cro-magnon avec l'arme nucléaire ?
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

JeanPhi33
Invité de passage
Invité de passage
Messages : 4
Enregistré le : 28 sept. 2015, 22:41

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par JeanPhi33 » 25 nov. 2015, 16:51

Je ne crois absolument pas à la disparition de l'Homme, sauf, comme dit précédemment, par une cause majeure comme la disparition de la ceinture de Van Hallen. Coté modification de l'atmosphère il faudrait qu'elle soit particulièrement délétère et en plus partout, même en altitude, et stable ce qui est encore moins gagné. Même point de vue pour la radioactivité qui devrait être très forte partout et longtemps alors qu'elle décroit assez vite partout où elle a déjà augmenté.
Je viens de poster sur ce sujet dans le topic "Origine de l'Homme".

"Est il donc étonnant qu'au de là de l'Egypte antique, on ne trouve guère d'autres traces de civilisation ? La nature est elle plus forte que tout ? "
Pour qu'une civilisation laisse des traces pérennes il faut qu'elles soient résistantes au temps, et notamment en pierres ! Par exemple quand on considère Stonehenge les études montrent que l'ensemble était beaucoup plus grand que ce qu'il reste mais c'était en bois... Si les pierres étaient peintes nous n'en saurons rien, elles sont à tous vents depuis 10.000 ans !
Généralement les traces d'écritures qu'il nous reste sont dans la pierre ou bien sur des supports conservés au sec, comme dans les déserts ou à haute altitude... justement pas les endroits préférés des Humains. Les cultures polynésiennes par exemple utilisent moins de matériaux pérennes et on connait moins bien sont histoire, pourtant la génétique montre qu'elle est partie d'Asie il y a plus de 10.000 ans et a envahi tout le Pacifique jusqu'à l'Amérique - au Chili notamment - en passant par l'Ile de Pâque. Certains aliments comme le Taro ou la Patate douce s'y trouve partout mais sans plants sauvages ce qui montre qu'il s'agit bien d'une importation humaine.
Enfin les civilisations importantes en nombre d'individus n'existent qu'à partir de l'agriculture, le Neolithique, les petites communautés n'ont pas les moyens de laisser de traces.
Sans oublier un point important : beaucoup de traces humaines les plus anciennes sont... sous l'eau ! En effet nous sommes en période chaude, autrefois la calotte glaciaire était bien plus grande, la mer bien plus basse et les estuaires bien plus loin. Voir par exemple sur le Doggerland.

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6403
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par FredTDF » 25 nov. 2015, 18:05

Il est difficile de remonter avant la civilisation Egyptienne car hormis des zones englouties de chasseurs cueilleurs ou bien encore sporadiquement des suppositions de constructions englouties sous les eaux sans réelles preuves définitives, il n'y a pas grand chose. On peut aussi se poser la question à savoir si l'érosion ne suffit pas à elle même de tout "nettoyer" au delà de 10000 ans."
Mais comme j'ai souvent dit, l'avantage de notre époque (depuis 10000 ans) est que nous connaissons une période climatique anormalement calme et douce, ce qui n'a été que très rarement le cas depuis 1 millions d'années. Peut être que ceci explique cela. Les hommes de cette époque reculée n'ont jamais pu et eu la possibilité de se sédentariser sérieusement... à voir...

Les articles concernant l'archéologie sur TDF :
http://www.laterredufutur.com/accueil/s ... cheologie/

Supposer qu'un monde sans homme n'est pas trop la question ici, c'est plutot le pouvoir de la nature de reprendre ses droits sur les toutes les infrastructures humaines qui ont envahi la planète. Dans le documentaire d'origine de ce topic, il était dit, que 10000 ans après, il ne resterait quasiment rien de nos constructions.
Les zones de tchernobyl ou de fukushima sont des laboratoires en grandeur nature du pouvoir de la nature de refaire surface très rapidement et proliférer à grande vitesse.

http://www.laterredufutur.com/accueil/u ... es-droits/
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

JeanPhi33
Invité de passage
Invité de passage
Messages : 4
Enregistré le : 28 sept. 2015, 22:41

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par JeanPhi33 » 26 nov. 2015, 16:54

J'avais longuement répondu mais quand j'ai voulu envoyer... votre système m'a demandé de me re-connecter puis il a été impossible de retrouver mon texte, c'est insupportable : je ne recommencerai pas à écrire ici.

Avatar du membre
Frosty
Admin du Site
Admin du Site
Messages : 3587
Enregistré le : 28 nov. 2009, 18:59
Localisation : Rouen 76 France

Re: Un monde sans homme, la nature reprendrait ses droits

Message par Frosty » 26 nov. 2015, 17:07

Tu as cliqué sur le petit bouton pour rester connecté ?
ImageImage

RĂ©pondre

Retourner vers « Archéologie et civilisations disparues »

.Communauté EzCom