Prévisions et suivis spécial ouragan MARIA

RĂ©pondre
Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Prévisions et suivis spécial ouragan MARIA

Message par chasseurd'orages37 » 18 sept. 2017, 22:18

Suivi n°1 : Ouragan MARIA : Réactualisation demain à la même heure, aux alentours de 22h00

Catégorie : 3
Vents moyens : 195 km/h
Vents rafales : 210 km/h

On y est, l'ouragan touche désormais l'arc Antillais et plus particulièrement la Guadeloupe, la Désirade, les Saintes, Marie-Galante, Dominica, la Martinique, Sainte Lucie et Saint Vincente. Ces archipels se trouvent désormais dans la partie de l'ouragan où la convection est intense et donc dans des zones de vents destructeurs et d'intenses précipitations. Le mur de l'oeil s'étire entre Dominica, la Martinique et Sainte Lucie, les sommets nuageux sont particulièrement hauts et froids. Il faut aussi noter la présence d'une bande nuageuse très convective qui s'étire sur le flanc Ouest de l'ouragan, il s'agit très probablement du front froid qui possède une activité convective très intense, presque aussi intense que le mur de l'oeil. D'ailleurs, l'oeil n'est qu'à quelques kilomètres au large de la Martinique.

Image

Un avion de reconnaissance a survolé l'ouragan et nous a apporté de très bonnes données. D'ailleurs, sur la plupart des graphiques, on remarque très nettement le passage dans l'oeil avec un baisse nette de la vitesse des vents et de la pression atmosphérique. On a enregistrée une pression minimale d'environ 957 hPa, mais cela peut avoir évoluer jusqu'à 955 hPa ces dernières heures. Ensuite, il a été enregistré des rafales jusqu'à 113 kt soit des rafales jusqu'à 210 km/h. Nous ne sommes qu'à 2 valeurs d'unité du stade de catégorie 4 !! Ensuite, les relevés de la direction et la force du vent indiquent que le vent le plus violent se trouve sur le flanc Sud-Est, Est et Nord-Est de l'oeil et donc dans le mur de l'oeil bien évidemment. Il y a aussi une zone de vent violent sur une petite partie du flanc Sud-Ouest. On enregistre également des rafales de vents extrêmement puissantes en basses-couches, vers 700 hPa ( environ 3000 mètres d'altitude, altitude correspondant au passage du jet-gust, le jet de basses couches ), les valeurs atteignent jusqu'à 148 kt soit des rafales jusqu'à plus de 260 km/h. Les dernières données Dvorak indiquent également un fort potentiel de renforcement de la convection et des rafales de vent. On doit le renforcement de l'ouragan suite à son éloignement d'une zone de forts cisaillements qui n'étaient pas favorable à l'organisation d'une bonne convection et d'un creusement de la dépression, mais maintenant, la zone de cisaillements étant éloignée, les eaux très chaudes qui entourent le système ne font que le renforcer.

Image

Image

Evolution de sa trajectoire et prévisions de son intensité :

Dans les 6 à 12 heures à venir : Les pluies vont être de plus en plus intenses entre Dominica et la Martinique principalement, mais elles resteront aussi très soutenues sur la Guadeloupe, la Désirade, les Saintes, Marie-Galante ou encore Sainte-Lucie. Les pluies commenceront aussi à toucher Saint Vincent et les archipels Nord des Antilles tel que Montserrat ou encore Antigua et Barbuda. Les rafales pourront atteindre les 130 km/h voir localement plus au Sud de la Guadeloupe et surtout sur la Désirade, Marie Galante, les Saintes et Dominica. La Martinique semble un peu plus à l'écart car l'ouragan devrait passer un peu plus au Nord mais les rafales seront soutenues. D'ailleurs, l'oeil devrait passer sur l'archipel de Dominica dans les heures à venir.

Dans les 12 Ă  18 heures Ă  venir : Les rafales pourront atteindre les 140 km/h sur l'archipel de Dominica, la DĂ©sirade, Marie-Galante, les Saintes et la Guadeloupe. Les rafales vont aussi s'intensifier entre Montserrat et l'archipel de Antigua oĂą l'on pourrait atteindre les 90 voir 100 km/h sur Montserrat. Les rafales deviendront fortes sur les archipels de St Kitts et Nevis ainsi que sur l'archipel de Barbuda avec des pointes jusqu'Ă  70 voir 80 km/h.

Dans les 18 à 24 heures à venir : Les îles Aves dans la mer des Caraïbes peuvent subir le passage de l'ouragan avec des rafales de vent supérieures à 100 km/h. La Guadeloupe, la Désirade, les Saintes, Marie-Galante et Dominica devraient sortir peu à peu de l'ouragan avec une faiblesse des rafales de vent. Par contre, les rafales vont se renforcer sur Montserrat et St Kitts et Nevis avec des pointes pouvant aller jusqu'à 110 km/h. Sur Antigua et Barbuda mais également le Nord des Antilles tel que St Eustatius, Saba, St Barth, Saint Martin et Anguilla, les rafales pourront atteindre les 70-80 km/h voir, voir 90 km/h sur Saba et St Eustatius.

Image

Au-delà de 24 heures, la trajectoire commence déjà à pas mal diverger et l'intensité de l'ouragan également avec la présence d'une zone de forts cisaillements. Mais cependant, l'ouragan devrait aller en direction de l'Ouest-Nord-Ouest en passant au Sud des archipels Nord des Antilles, où la plupart des archipels ne devraient pas enregistrées des rafales au-delà de 100 km/h. Cependant, les prochaines 36 heures sont à surveillées car MARIA toucherait durement les îles de St Croix, Viecques, St Thomas, Culebra, St John, Tortola, Virgin Gorda et Anegada, en bref ,es US/British Virgin Islands. En effet, il semblerait que MARIA pourrait se renforcer à la catégorie 4 en arrivant sur ces archipels en produisant des rafales de vent dépassant les 170 km/h alors que dans les prochaines 48 heures, Porto-Rico et plus particulièrement la partie Est et centrale de l'île, vont être balayés par le passage de MARIA selon le dernier run de GFS avec des rafales supérieurs à 110 km/h dans les terres.

Au-delà de 48 heures, MARIA irait en direction de la partie Sud des Bahamas en touchant les côtes Nord-Est de Cuba. Mais il semblerait que son intensité resterait forte, à la catégorie 4 voir 3 si affaiblissement en touchant les terres. Les rafales de vent dépasseraient encore les 160 km/h. La partie Sud des Bahamas devrait être touché ainsi que la partie Est, mais la trajectoire et l'intensité reste encore beaucoup à déterminée.

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Prévisions et suivis spécial ouragan MARIA

Message par chasseurd'orages37 » 19 sept. 2017, 22:20

Suivi n°2 : Ouragan MARIA : Réactualisation demain à la même heure, aux alentours de 22h00

Catégorie : 5
Vents moyens : 250 km/h
Vents rafales : 305 km/h

En moins de 12 heures, le système tropical est passé de la catégorie 1 à 5, ce qui n'a jamais était observé. MARIA a durement touché les îles de la Guadeloupe, les Saintes, Marie Galante, la Désirade, Dominica et une partie de la Martinique avec des pluies torrentielles, des inondations, de nombreux dégâts et de violentes rafales de vent :

Martinique :
129.9km/h à La Trinité - Caravelle
101.5 km/h au Diamant
99.4 km/h Ă  Fonds Saint Denis
99.0 km/h Ă  Fort de France

Guadeloupe :
159.5km/h Ă  La Pointe Noire
147.6km/h Ă  Baillif
136.1km/h Ă  Capesterre-Belle-Eau
134.6km/h Ă  Gourbeyre
124.9km/h Ă  la DĂ©sirade
124.6km/h aux Abymes

Actuellement, MARIA se trouve dans la mer des Caraïbes, au Sud des archipels de US / British Virgin Island et au Sud-Est de Porto-Rico. Pour le moment, les nuages à l'avant de l'ouragan arrivent sur Porto-Rico avec les premiers nuageux convectifs ainsi que les premières pluies orageuses avec un vent plutôt modéré. Pour le moment, il s'agit surtout des archipels de Montserrat, St Kitts et Nevis, St Eustatius et Saba qui subissent de très fortes rafales de vent jusqu'à plus de 100 km/h localement. Les îles d'Antigua et Barbuda, Saint Martin, Saint Barth et Anguilla subissent des rafales qui atteignent les 80 voir 90 km/h. D'ailleurs, Saint Martin et Saint Barth sont repassés en vigilance violette où l'on attend de violentes rafales de vent jusqu'à 150 km/h, alors que ces îles sont complètement démunies après le passage d'IRMA. MARIA se dirige désormais en plein sur l'île de Saint Croix, Viecques, Porto-Rico et les US / British Virgin Island.

Image

Il faut noter le caractère convectif particulièrement intense du système car l'environnement y est très favorable, des eaux chaudes et pas trop de cisaillements dans une masse d'air très instable. Le flux est orienté plein Sud-Est en poussant le système en pleine direction Nord-Nord-Ouest. Avec on contexte divergent à haute altitude qui nous fait déterminer l'axe Sud-Est à Nord-Ouest que prend le système, dans les basses couches, c'est un flux qui a tendance à prendre une courbure cyclonique mettant le système dans une zone d'instabilité. Mais ce flux à courbure cyclonique présente une direction multidirectionnelle et donc faisant naître une zone favorable à un renforcement de la vitesse du shear du vent et donc de l'apparition de forts cisaillements. Mais grâce au flux divergent qui s'impose à haute altitude, les cisaillements sont limités dans l'axe que prend le système et donc ce qui en fait une zone favorable à la persistance de sa violente intensité en plus des eaux très chaudes. Les derniers relevés venants du survol de l'avion de reconnaissance au-dessus de l'ouragan indique des vents jusqu'à 145 kt soit 270 km/h quasiment. Etant passé au-dessus de l'oeil, on constate une baisse particulièrement importante de la pression atmosphérique qui atteint presque les 915 hPa.

Image

Evolution de sa trajectoire et prévisions de son intensité :

Dans les 6 à 12 heures à venir : Le tour viendra à l'île de St Croix de passer en plein dans l'ouragan avec des rafales à plus de 150 km/h. Mais l'ouragan commencera également à toucher les îles de Viecques, St Thomas, Culebra, Tortola, St John, Virgin Gorda, et Anegada. Les rafales devraient atteindre les 90 km/h de manière général et jusqu'à 100 km/h plus localement. Le vent se renforcera sensiblement aussi sur Porto-Rico avec des rafales jusqu'à 60-70 km/h.

Dans les 12 à 18 heures à venir : Les îles St Croix et Viecques seront les plus durement touchées avec des rafales à plus de 150 km/h. Les autres îles des US / British Virgin Island peuvent aussi subir des rafales supérieures à 110-120 km/h. Viendra aussi l'Est de Porto-Rico où les rafales pourront atteindre les 100-110 km/h.

Dans les 18 à 24 heures à venir : Une partie des US / British Virgin Island devrait petit à petit sortir de l'ouragan avec la persistance de fortes rafales jusqu'à localement 100 km/h. C'est surtout l'île de Viecques et de Culebra qui vont encore subir de violentes rafales jusqu'à 150 km/h. Ces violentes rafales pourront aussi se produire sur les côtes Sud-Est, Est et Nord-Est de Porto-Rico et on pourrait atteindre localement les 100-110 km/h dans l'intérieur de l'île.

Image

Au delà des 24 à 48 heures, l'intensité est difficile à déterminer en fonction de l'orientation et l'intensité des flux ainsi que des cisaillements. Mais il semblerait que les côtes Est et Nord-Est soient touchées dans les prochaines 36-48 heures avec des rafales parfois supérieures à 110 km/h et jusqu'à 90 km/h sur la partie extrême Est de Cuba. Au-delà, on ne sait pas encore comment cela va se faire, le Sud des Bahamas devraient être touchés dans les 60 heures à venir avec des rafales bien supérieures à 100 km/h. Et ensuite, MARIA devrait longer l'Est des Bahamas, mais la trajectoire et l'intensité reste à déterminer au-delà de 24 heures.

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Prévisions et suivis spécial ouragan MARIA

Message par chasseurd'orages37 » 20 sept. 2017, 22:13

Suivi n°3 : Ouragan MARIA : Réactualisation demain à la même heure, aux alentours de 22h00

Catégorie : 5
Vents moyens : 270 km/h
Vents rafales : 340 km/h

C'est fait, les îles vierges Britanniques et Porto-Rico ont pris de plein fouet le passage de l'ouragan MARIA en subissant des rafales de vent parfois supérieures à 200 km/h sur l'île de St Croix par exemple, et plus de 150 km/h sur Porto-Rico. L'oeil de l'ouragan est passé sur la partie Est de Porto-Rico.

Image

Actuellement, l'oeil se trouve un peu plus au large des côtes Nord-Ouest de Porto-Rico mais l'ensemble de l'archipel se trouve encore dans une partie intense de l'ouragan avec des vents à plus de 150 km/h sur la partie Nord-Ouest de l'île, jusqu'à 130 km/h sur la partie Ouest et encore jusqu'à 100 km/h sur la partie Est. Tout cela accompagné de précipitations intenses. Les îles de Viecques et Culebra subissent encore des rafales jusqu'à 90 km/h. Mais maintenant, c'est partie Est de la république Dominicaine qui est impactée par l'ouragan, les rafales vont se renforcer dans les heures à venir mais on atteint parfois localement jusqu'à 80-90 km/h. Une partie du voile nuageux appartenant au système tropical commence déjà arriver au Sud et Sud-Est des Bahamas.

Image

On remarque également que le système adopte une convection particulièrement intense et violente. La température des sommets nuageux atteignent les -80°c, ce qui indique que ces sommets ont dépassés la limite Tropopause, qui nous sépare de la Stratosphère. Les sommets atteignent donc la partie basse de la Stratosphère, ce qui laisse penser que sous ces latitudes, l'altitude maximale de la Tropopause peut atteindre les 16-17 kilomètres d'altitude, on peut donc déduire que les sommets nuageux atteignent et peuvent dépasser les 16-17 kilomètres d'altitude. En même temps, l'environnement dynamique et l'état de la masse d'air permettent une tel convection. Le contexte divergent en altitude est donc signe d'une convergence des vents près du sol, de plus, le flux a toujours une courbure cyclonique en basses-couches, plaçant le système dans une zone de forte instabilité. Mais en remontant un peu plus au Nord-ouest, le système risque de rencontrer une zone de divergence un peu plus dominante et l'apparition d'une subsidence soudaine pourrait écraser et désorganisée la convection avec en plus, la présence d'une zone de forts cisaillements.

Image

Evolution de sa trajectoire et prévisions de son intensité :

Dans les 6 à 12 heures à venir : Porto-Rico commencera à sortir de l'ouragan tandis que la partie Est de la république Dominicaine devrait voir un renforcement progressif des rafales de vent, où l'on pourrait atteindre les 100-110 km/h près des côtes et jusqu'à 80-90 km/h dans les terres, sans oublier les abondantes précipitations.

Dans les 12 à 18 heures à venir : La partie Est de la république Dominicaine subira encore de fortes rafales de vent où l'on pourrait même atteindre 120 km/h près des côtes alors que dans les terres, les rafales tourneront toujours autour de 80-90 km/h, principalement sur la partie Est. L'autre partie Ouest du pays devrait subir des rafales moins fortes, de l'ordre de 60-70 km/h voir quelques pointes à 80 km/h sur la partie centrale du pays.

Dans les 18 à 24 heures à venir : Le système devrait progressivement s'éloigner des côtes Nord-Est de la république Dominicaine en direction du Nord-Ouest en gardant toujours sa forte intensité. Mais c'est en se décalant vers le Nord-Ouest qu'elle pourrait rencontrer une zone de forts cisaillements dans les prochaines 24 heures, ce qui pourront compromettre son activité convective.

Image

Au-delà de 24-48 heures, bien évidemment, la prévision de sa trajectoire mais aussi de son intensité deviennent plus compliquées avec la présence des ces cisaillements et de ce flux qui prend une courbure cyclonique et donc une direction mal définie. Mais selon le dernier run de GFS, le système aurait un décalage un peu plus à l'Est qu'hier, il se pourrait que le Sud des Bahamas ne soit que faiblement touché avec des rafales qui ne devraient pas dépasser les 60-70 km/h dans les 48 heures à venir, et le système passerait assez loin, au large Est de l'ensemble des archipels des Bahamas. Après bien sur, MARIA prendrait une direction Sud à Nord en se rétrogradant puisqu'elle arrivera dans des eaux beaucoup plus froides. Les côtes Est des USA ne sont pas sur la trajectoire de l'ouragan, cependant, quelques rafales jusqu'à 60-70 km/h ne sont à exclure près des côtes mais rien de bien méchant. Et puis MARIA irait ensuite se loger dans l'intense zone barocline du golfe du Labrador vers le Canada afin de devenir une grosse dépression synoptique.
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Prévisions et suivis spécial ouragan MARIA

Message par chasseurd'orages37 » 21 sept. 2017, 21:40

Suivi n°4 : Ouragan MARIA : Dernier suivi puisque ensuite, MARIA se dirigera dans le vaste océan Atlantique ne devenant plus aucune menace pour les terres, seul quelques fortes rafales de vent peuvent se produire dans les prochaines 24 heures sur les îles Turks et Caicos mais rien de bien conséquent.

Catégorie : 2
Vents moyens : 175 km/h
Vents rafales : 215 km/h

Porto-Rico a été très touché par le passage de l'ouragan MARIA et la république Dominicaine a été également fortement impactée, mais cela a particulièrement impacté le système. Le fait qu'il stationne au-dessus des terres pendant plusieurs heures avec l'absence de flux dynamique en basses couches et d'alimentation en air chaud et humide de la mer, cela a contribué à l'écrasement et la désorganisation de la convection. D'où le fait que le système a été revu au stade de catégorie 2.

Image

Image

MARIA s'éloigne de la république Dominicaine désormais en produisant toujours quelques rafales à 70-80 km/h sur l'ensemble du pays. Le système se dirige en direction du Nord-Nord-Ouest et devait toucher que faiblement le Sud des Bahamas, en clair principalement les îles Turks et Caicos où l'on peut déjà commencer à relever des rafales atteignant les 70 km/h. Le système se trouve dans une zone dominée par la présence d'une crête de cisaillements modérés ( environ 20 kts ) mais aussi dans la partie subsidente de la crête et la zone où se dirige est dominée par de forts cisaillements atteignant les 40 kts, tout cela devrait donc influencer l'intensité du système.

Evolution de sa trajectoire et prévisions de son intensité :

Dans les prochaines 24 heures, les îles Turks et Caicos devraient subir quelques fortes rafales lors du passage de MARIA au large des côtes, on attend des rafales jusqu'à 70-80 km/h sur l'ensemble des îles, mais des pointes jusqu'à 90-100 km/h ne sont pas à exclure sur la partie extrême Sud de ces îles.

Ensuite, le système va totalement se désorganiser en arrivant dans les eaux froides ne devenant qu'une simple dépression synoptique perdue au milieu de l'Atlantique.

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Océan Atlantique et Golfe du Mexique »

.Communauté EzCom