Dernières Infos

Vêtements Chauffants

Mais voici un article qui va développer le sujet. Dans le marché du vêtement technique possédant des dispositifs électriques (ou électroniques), tel un système de chauffage, un des défis majeurs à relever est de rendre le vêtement plus indépendant des sources d’alimentation électrique. L’objectif de ce projet était d’évaluer la possibilité de développer un vêtement adapté pour les activités de plein air, c’est-à-dire un vêtement chauffant avec un système de recharge autonome d’énergie électrique non conventionnel, lequel peut être rechargé lorsque l’utilisateur est en mouvement ou lorsqu’il n’y a pas possibilité de recharge à partir d’une prise électrique murale. Plusieurs sources alternatives d’alimentation peuvent alors être envisagées, telles que : l’énergie thermique libérée par le corps humain, l’énergie provenant de la radiation UV-Visible générée par le soleil, et l’énergie de mouvement produite par le porteur du vêtement. L’utilisation de ces sources d’alimentation ou de recharge électrique est une avenue très intéressante, puisque cela permettrait la création de vêtements techniques autonomes capables de fonctionner et de se recharger peu importe l’endroit où ils sont utilisés. Mais au delà de la technique nous verrons des conseils simples et efficaces…

Pour tous les amis motards, voici des gants chauffants : ICI 

et vestes chauffantes : ICI

Pour tous les amis aviateurs, le gilet chauffant : ICI

Mais le Champion du vêtement chaud et le thermolactyl :

C’est le genre de vêtements conseillés pour des assentions Himalayennes :

http://himalaya2001.free.fr/pages/Materiel.html

Une simple recherche avec Google vous permettra de découvrir que le leader du genre est Damart.

Mais contre le froid, voici le meilleur des conseils :

COMMENT FACILITER LA LUTTE CONTRE LE FROID ?

En mettant des vêtements adaptés à l’environnement et à l’activité.

Les caractéristiques du parfait vêtement isolant seraient :
* d’être composé d’une matière isolante,
* d’emprisonner de l’air qui est un excellent isolant,
* de couper du vent,
* de rester sec tout en évacuant la sueur produite au moment de l’effort.

Réunir toutes ces qualités en un seul vêtement n’est pas réalisable, mais en superposant plusieurs couches de vêtements, on peut obtenir une excellente protection contre le froid tout en conservant des qualités de confort.

Il faut savoir se déshabiller en cours d’effort et s’habiller à l’arrêt. En évitant de laisser exposé directement au froid des parties du corps non protégées. Par grand froid, bonnet, cagoule et masque de ski doivent recouvrir toute la tête.

En se découvrant progressivement, en fonction de l’intensité de l’effort, pour éviter une importante sudation et en favoriser l’évaporation. C’est également le moyen de limiter la déshydratation, facteur indiscutable de refroidissement.

Pour ceux qui travaillent dehors :

Pour prévenir les blessures causées par le froid :

– Habillez-vous convenablement : Portez des vêtements qui conserveront la chaleur du corps. Il est recommandé de porter plusieurs épaisseurs de vêtements, le vêtement extérieur étant à l’épreuve du vent et imperméable. Trop de vêtements ou un rythme de travail rapide peut vous faire transpirer et mouiller vos vêtements. Ceci peut entraîner la perte de chaleur et augmenter les risques d’hypothermie.

– Laissez à votre corps la chance de s’adapter au travail au froid : Limitez votre temps d’exposition au froid et augmentez votre temps d’exposition graduellement sur une période de quelques jours. En mesurant la température, tenez compte du vent.

– Buvez beaucoup de liquide : Comme l’air est sec, le travail au froid entraîne des pertes d’eau considérables. Par conséquent, il est important de boire beaucoup de liquide afin de prévenir la déshydratation. Il est recommandé de consommer des boissons chaudes, sucrées, sans caféine et sans alcool ainsi que des soupes.

– Soyez à l’affût des symptômes : Les travailleurs devraient se rendre immédiatement à un abri chaud s’ils remarquent l’un des symptômes suivants : frissons intenses, peau blanche, fatigue excessive, somnolence ou euphorie. Dans la mesure du possible, enlevez vos vêtements mouillés et remplacez-les par des vêtements secs ou desserrez vos vêtements mouillés pour que la transpiration s’évapore.

– Adoptez une alimentation équilibrée : Pour que votre corps puisse résister au froid, il a besoin d’une combinaison saine d’éléments nutritifs. Les fruits et les noix sont d’excellentes collations santé.

– Cas particuliers : Les travailleurs atteints de problèmes de circulation sanguine ou de problèmes liés au vieillissement ou à l’obésité devraient être particulièrement prudents par temps froid. Les personnes ayant des problèmes respiratoires aggravés par le froid devraient également faire attention. De plus, il est recommandé aux personnes qui prennent des médicaments de consulter leur médecin quant aux effets possibles du froid.

Tout travailleur en santé qui est bien protégé et qui prend les précautions raisonnables peut fonctionner efficacement et en toute sécurité dans un environnement froid.

sources : http://www.acfas.ca/ / AFP / http://www.alpinisme.com/   http://www.gnb.ca/

(110)