Dernières Infos

Vers des étés froids

Après 2 hivers qui furent finalement en dessous des normes de saison et un enneigement conséquent en montagne, nous constatons de rudes inondations dans toute l’Europe de l’Est.

Ces inondations issues de la fonte des neiges ne peuvent être attribuée à la neige de haute altitude en partant des Alpes jusqu’aux Carpates. Ainsi cette neige qui ne fondra pas en plein été apportera un rafraichissement dans des altitudes plus basses. Alors qu’un événement cyclique de refroidissement doit être attendu pendant que le Gulf Stream joue les perturbateurs…

La glace reflète en effet 80% de la lumière du soleil, et renvoie donc cette chaleur dans l’espace. L’eau, en revanche, absorbe 80% de cette énergie solaire. Résultat: l’océan arctique devient plus chaud. Et ainsi, davantage de glace va fondre, qui réchauffera encore plus l’océan, qui fera fondre encore plus de glace perturbant encore plus le Gulf Stream mais ceci est une autre question. Mais nous retiendrons ceci : L’apport d’eau douce dans l’Altantique ralentira, voir détournera le Gulf Stream beaucoup plus au sud.

Pour revenir à nos montagnes, plus de chutes de neiges ont lieu, plus le renvoi d’UV et de chaleur est important. Cela joue le role d’un super réfrigérateur, et une baisse des températures pourra être observée dans les altitudes plus basses. Si on ajoute des hivers très froids, la couche de neige plus importante amplifiera le système au cours de l’été qui sera plus froid à des altitudes encore plus basses.

Au 21 avril 2006, nous pouvions observer autour du Mont Blanc :

A 3250 m aux Grands Montets, les 5 m sont atteints malgré un tassement très important du a un soleil qui commence sérieusement à chauffer !

Lognan 1970 m : …………….205
Bochard 2785 m : ……………495
Grands Montets 3250 m : …. 500
Information Mitch.

La surface terrestre ne récupère pas toute la lumière, car elle en renvoie directement une certaine partie (c’est la réflexion). Les surfaces très brillantes comme la glace et la neige réfléchissent très bien.

Si nous ajoutons que le Soleil va vers une faible intensité solaire :

Les minimum suivants sont des minimums lissés par cycle de taches solaires de 11 ans (ils sont de bas à maximum par cycle). Les minimums : entre le minimum de Sporer dans 1496+-1 et le minimum de Maunder en 1695 est de 198-200 ans. Les minimums : entre le minimum de Maunder et le minimum de Dalton en 1815 est de 120 ans. Il y a des indications d’un réchauffement commençant autour de 1755. Ainsi nous observons ici un cycle de 55-60-ans : autour de 1870 a commencé un refroidissement qui a eu sa phase la plus froide autour de 1900, les années 30 ont connu un réchauffement, les années 60 ont eu un refroidissement, les années 90 encore un réchauffement, qui a abouti à 1998. On peut prévoir que le soleil va maintenant vers une basse intensité, et le réchauffement finira dans les années 2010. Les années 2020 vont devenir une décennie froide.

Nous allons donc vers un refroidissement :
1400-1520 ? froid (Sporer minimum)
1520-1640 107 chaud
1640-1700 61 froid  (Maunder minimum)
1700-1805 114 chaud
1805-1925 95 froid  (Dalton minimum)
1925-2015 151 chaud
2015-2110 ? froid ?

Ici tout est réuni pour que les années à venir soient de tendances négatives. Il va faire froid et les étés ne devraient pas aider au dégel en Montagnes car la réflexion solaire sera trop grande. Le refroidissement dans les plus basses altitudes sera ressenti même en plein été.

sources : http://www.atmosphere.mpg.de / http://personal.inet.fi/tiede/tilmari/sunspot5.html

Ici la carte des principales montagnes d’Europe :

(400)

Laissez un message