Dernières Infos

Une Lune bleue et une éclipse lunaire auront lieu simultanément, du pas vu depuis 152 ans

Amateurs de magie noire, fondus de rituels chamaniques au clair de lune, loups-garous, astrologues et autres passionnés de phénomènes célestes : vous allez être servis ! Dans la nuit du 31 janvier, trois phénomènes astronomiques se produiront simultanément dans le ciel, chacun mettant en scène l’astre nocturne ! Au programme : une super-Lune, une Lune bleue et une éclipse lunaire.

Il s’agit d’une conjonction de phénomènes très rare, qui ne s’est jamais produite depuis… le 31 mars 1866 !

Pour comprendre pourquoi une telle occurrence est si rare, indique le magazine Science et avenir, il faut savoir que, pris indépendamment, les phénomènes de la super-Lune et de l’éclipse lunaire ne se produisent que quelques fois dans l’année — et une fois toutes les deux décennies environ pour la Lune bleue ! Le fait que les trois événements tombent exactement en même temps est donc une coïncidence qui a des chances infimes de se produire.

Déjà, il faut s’imaginer que le phénomène de la « super-Lune » n’a lieu que de quatre à six fois par an. Concrètement, il s’agit des moments où la Lune passe au plus proche de la Terre, ce qui la rend légèrement plus grosse et surtout, plus brillante que d’ordinaire. Dans la nuit du mercredi 31 janvier au jeudi 1er février, le satellite passera à seulement 359 000 km de nous.

Ensuite, le phénomène de la « Lune bleue » désigne quant à lui l’apparition de deux pleines lunes au cours du même mois. Contrairement à ce que son nom pourrait suggérer, la Lune ne sera pas bleue à proprement parler, et aura donc sa couleur habituelle. En revanche, l’apparition d’une double pleine lune est un fait très rare, qui a lieu en moyenne tous les 19 ans environ. Cela provoque l’apparition de treize pleines lunes au cours de l’année : une source de catastrophes et de grands malheurs, selon une croyance populaire solidement ancrée. Et, hasard ou superstition, la terrible sécheresse de 1976 et la tempête de 1999 étaient effectivement survenues durant des années à treize lunes…

Enfin, exactement au même moment, il se produira également une éclipse lunaire totale. Ce phénomène se produit lorsque la Terre s’interpose pile entre le Soleil et la Lune : l’ombre de la Terre est alors projetée sur le satellite, ce qui donne à la Lune une couleur rouge sang ou encore cuivrée. Moins rares que les éclipses solaires, ces phénomènes ont lieu une à deux fois par an.

Bref, le 31 janvier au soir, ces trois phénomènes conjugués se produiront simultanément ! La dernière fois en date que cela s’est produit remonte au 31 mars 1866…

Que pourra-t-on observer depuis la France, exactement ?

À quel spectacle faut-il s’attendre à observer dans le ciel ? C’est précisément sur ce point que cet événement, tout aussi exceptionnel qu’il est, risque de vous décevoir !

En effet, l’éclipse lunaire ne sera hélas pas visible depuis la France métropolitaine. Il faudra vous rendre dans l’hémisphère Sud pour l’admirer, et les seuls territoires français qui pourront en profiter seront la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, ainsi que la Réunion où l’éclipse ne sera que partielle.

Puisque la « Lune bleue » n’est pas réellement bleue, et que ce phénomène désigne simplement l’apparition d’une treizième pleine lune, il ne faudra pas chercher ici non plus d’apparition spectaculaire, mis à part l’accomplissement de quelque obscure prophétie.

Enfin, il reste la super-Lune. Le 31 au soir, en levant les yeux au ciel, vous ne verrez donc probablement pas grand-chose d’autre qu’une lune légèrement plus grosse et plus brillante. Mais, en contemplant la voûte étoilée, vous pourrez toujours vous émerveiller devant cet incroyable hasard statistique, qui bien que discret, ne devrait pas se reproduire avant un ou deux siècles… Et vous dire que vous vivez un moment unique. Même si, concrètement, vous ne verrez probablement pas de quoi fouetter un chat noir.

source : https://www.demotivateur.fr/

(343)

Laissez un message