Dernières Infos

Une chaleur extrême oubliée à cause d’el nino en 1878

Les températures de ces derniers mois n’ont rien d’exceptionnelles. En effet, une australienne a retrouvé qu’un El Nino en 1878 aurait été extrêmement chaud !

Qu’est-ce qui s’est réellement passé en 1878?

Les données brutes à Nobby près de Newcastle en Australie (graphique ci-dessous) montre une chaleur monstrueuse en 1878, 1879 et 1883 – bien plus chaud que les temps modernes actuels. Il est peu probable que cela ait été enregistré avec des équipements modernes, il est donc difficile de comparer. Est-ce qu’il a vraiment fait plus chaud ?

Je suis allé en quête des archives formidables et historiques de vieux journaux. Cela ne nous aide pas à faire des comparaisons précises, ou même nous donner des moyennes annuelles, mais il y a une histoire remarquable de la chaleur et de la sécheresse exceptionnelle en Janvier 1877 que quelques Australiens sont au courant. Revenons à l’époque des peuples oubliés qui vivaient lorsque le CO2 était parfait et le climat était idéal.

Comment était la chaleur des années 1800 en Australie ? Mon article préféré est sur les mineurs près de Braidwood (dans les montagnes entre la côte et Canberra). Il a atteint 108F (42° celsius) :

“Il y a des années dans la vallée les mineurs sont toujours« désarçonnés » avec un thermomètre qui a enregistré 112 degrés (44.4C) à l’ombre, mais les temps et les salaires ont maintenant changé, et les pauvres hommes sont prêts à travailler des jours comme vendredi dernier 18.1 .78 “(voir Journal le lien du Freeman ci – dessous pour la citation complète).

Rassemblant des citations d’article que j’ai trouvé ci-dessous, cela ressemble à un El Nino qui s’est probablement formé en 1877, et qui a provoqué une sécheresse généralisée à l’est à travers l’Australie. Les rivières dans le nord et sud ouest ont toutes été à secs, ce qui peut expliquer l’augmentation de la chaleur. Lorsque les sols sont à secs, la chaleur gagne plus rapidement parce qu’il y a moins de refroidissement par évaporation, et moins d’humidité dans l’air. Les sols mouillés limitent les gains de chaleur. En Janvier 1878, il a été décrit comme “extrêmement chaud” dans de nombreux endroits, avec des températures enregistrées “à l’ombre” à Walgett de 120F (48,8° C), Coonamble, 113F (45°C), 114F (45,5°C) Sydney et à Hay 117F (47,2°C). Plus tard, en Janvier, il atteint 119 (48°c) à Gunndah et 129F (53,8°C) à Coonamble.

Les rivières de NSW étaient vides.  Voici une courbe des températures de Newcastle où l’on voit que les températures de 1878-1880 n’ont jamais été égalées, même de nos jours :

newcastle-raw-temps

Traduction et adaptation de la Terre du Futur

Extrait et source complête ici : http://joannenova.com.au/

 

(417)

Laissez un message