Dernières Infos

Un village plus ancien de 10 000 ans que les pyramides a été découvert au Canada !

L’île de Triquet, au Canada, semble abriter des secrets aussi anciens que la civilisation humaine. Lors de récentes fouilles, un village vieux de 14 000 ans a été découvert, remettant en question de nombreuses thèses jusqu’ici érigées en vérité générale. Il pourrait bien s’agir de la plus vieille trace humaine du nord de l’Amérique…

L’ÎLE DE TRIQUET, BERCEAU DE LA NATION HEILTSUK
L’Île de Triquet, située dans la région de la Colombie-Britannique au Canada, est un petit territoire rocheux d’un kilomètre de long qui abrite en tout et pour tout des arbres et des pierres. Si l’on pouvait douter de l’existence d’une quelconque présence préhistorique sur cette petite île, trois archéologues se sont cependant mis en tête d’aller l’explorer. En cause ? Les récits de la nation Heiltsuk, une tribu autochtone qui ne compte que 2182 membres.

Cantonnée à la réserve amérindienne de Bella Bella, la communauté Heiltsuk n’avait que des contes oraux à raconter. C’est en 2011 que Jim Stafford, John Maxwell et Elroy White, accompagnés de leur équipe de fouilles, atterrissent sur l’île, avec la ferme intention de vérifier les dires de la tribu. C’est là qu’ils y découvrent une « corniche de cinq mètres de haut faite de restes de coquillages et de squelettes d’animaux », selon le chercheur Duncan McLaren. Alors que la trouvaille confirme l’existence d’un peuple ancien, des tests au carbone 14 montrent que cette corniche date d’il y a 6000 ans.

UN VILLAGE DÉCOUVERT PAR UNE ÉTUDIANTE
Les fouilles continuent durant six longues années, et aboutissent en 2017 à la découverte de squelettes de poissons et de mammifères marins ainsi que d’instruments en bois. Ces derniers sont des projectiles, des pointes de lances, du matériel de pêche, des outils pour faire du feu, du charbon… Tout cela prouve donc l’existence d’un village, tout comme les membres de la nation Heiltsuk le soutenaient.

Alicia Gauvreau, une étudiante de l’université de Victoria et appartenant au groupe de recherches menées par l’institut canadien Hakai, déclare dans une interview pour CTVnews: « Je me souviens du jour où nous avons obtenu les résultats sur la datation des objets et nous nous sommes assis là, choqués, en nous disant « Bon sang, c’est vieux ! » ». 14 000 ans pour dire vrai. Pour autant, l’institut précise que « ce site, s’il est l’un des plus vieux sur la côte ouest nord-américaine, n’est en aucun cas le plus vieux en Amérique du Nord ». On se rappelle en effet que des vestiges d’ossements humains vieux de 24 000 ans ont été découverts au Canada cette année.

DES HOMMES PLUS ÉVOLUÉS QU’ON NE LE PENSAIT
Avant cette découverte, nous pensions que l’Amérique du Nord s’était peuplée grâce à la théorie du modèle de Clovis : le détroit de Béring reliant la Sibérie à l’Alaska n’était pas submergé par les eaux. Un peuple a donc profité de ce chemin de terre pour découvrir l’Amérique du Nord. Sur leur sillage, les étrangers avaient laissé des pointes affutées qui auraient servi à chasser les animaux sauvages du territoire (mammouth, tigres à dents de sabre…). Ces pointes sont désormais nommées pointes de Clovis.

Avec la découverte de ce village vieux de 14 000 ans, la théorie de Clovis, qui suppose que les Hommes de l’époque étaient venus à pied, devient fausse. L’Île de Triquet étant entourée d’eau, le peuple présent n’a pu « accéder ici que par bateau », comme le stipule encore une fois Duncan McLaren. Cela prouve donc que l’Homme d’il y a 14 000 ans avait déjà appris à manier une embarcation de fortune. Enfin, les outils découverts montrent aussi l’existence de la pêche, alors que l’on pensait que les premiers habitants d’Amérique du Nord ne chassaient que sur Terre. Ainsi, la présence d’hommes sur le territoire de la nation Heiltsuk amène de l’eau à son moulin : plus que des récits oraux, ils ont désormais des preuves à transmettre au gouvernement canadien, dans l’espoir d’obtenir plus de droits.

source : https://dailygeekshow.com/ http://www.sciencealert.com/

(693)

Laissez un message