Dernières Infos

Un stock d’un quadrillion de tonnes de diamants pourrait se cacher profondément à l’intérieur de la Terre

Ce minéral spécial que les humains utilisent pour professer leur amour les uns pour les autres? Ce n’est peut-être pas si spécial. Une nouvelle étude suggère que l’intérieur de la Terre est rempli d’un quadrillion de tonnes de diamants.

Une nouvelle étude publiée en juin dans la revue Geochemistry, Geophysics, Geosystems suggère qu’il y a 1000 fois plus de diamants sous la surface de la Terre qu’on ne le pensait auparavant.

Mais ces diamants sont inaccessibles: ils sont situés à environ 90 à 150 miles (145 à 240 kilomètres) sous la surface de la Terre dans les “racines” des cratons , qui sont de grandes sections de roche. Les cratons se trouvent sous la plupart des plaques tectoniques continentales et ont à peine bougé depuis l’Antiquité, selon un communiqué du MIT News.

Un groupe de chercheurs de diverses universités à travers le monde a découvert la cachette fastueuse en regardant les ondes sismiques sous la Terre. Parce que ces vibrations peuvent changer, en fonction de la composition, de la température et de la densité des différentes roches qu’elles atteignent, les chercheurs peuvent utiliser ces enregistrements pour construire une image de l’intérieur inaccessible de la Terre.

Ils ont constaté que les vibrations souterraines, produites par des processus naturels tels que les tremblements de terre et les tsunamis, avaient tendance à accélérer lorsque l’on traversait des racines cratoniques; l’accélération était supérieure à ce que l’on pourrait attendre du fait que les cratons tendent à être plus froids et moins denses que les structures environnantes (ces deux conditions étant susceptibles d’accélérer les vagues).

En utilisant des enregistrements de l’activité sismique qui ont été conservés par des organismes gouvernementaux tels que le US Geological Survey, l’équipe a créé un modèle tridimensionnel des vitesses des ondes sismiques qui ont voyagé à travers les principaux cratons de la planète. Ensuite, ils ont créé des «roches virtuelles» à partir de diverses combinaisons de différents minéraux et ont calculé à quelle vitesse les ondes sismiques voyageraient à travers ces compositions de roches.

Ils ont trouvé que la meilleure explication des vitesses réellement observées sous terre par rapport à celles prédites dans leurs modèles de roches virtuelles était que 1 à 2% des racines des cratons étaient constituées de diamants, le reste étant constitué de péridotite (le type principal de la roche dans le manteau supérieur de la Terre) et un peu de roches d’éclogite (de la croûte océanique).

Lorsque “les ondes traversent la Terre, les diamants les transmettent plus rapidement que d’autres roches ou minéraux qui sont moins raides”, a déclaré Joshua Garber, un étudiant postdoctoral à l’UC Santa Barbara et auteur principal de l’étude.

Bien que “nous avons trouvé que la plupart des données étaient mieux expliquées par le diamant … nous ne pouvons pas dire avec certitude”, a déclaré Garber. Comme il est difficile d’échantillonner directement ces régions (mais pas impossible, puisque parfois des parties de ces racines cratoniques sont amenées à la surface par le magma en éruption), c’est la meilleure explication pour l’instant, a dit Garber.

Mais d’autres chercheurs ont suggéré quelques explications alternatives: peut-être que ces roches cratoniques sont plus froides que ce que la littérature suggère, ce qui signifie que la roche sera plus rigide – et donc les ondes sismiques se déplaceront plus rapidement – même sans les roches d’éclogite, Garber ajouté. Cependant, selon ses données, il pense que ce dernier scénario est moins probable.

“Notre compréhension de la Terre profonde continue de s’améliorer à mesure que nous faisons plus de mesures, faisons plus d’expériences et obtenons occasionnellement des échantillons”, a déclaré Garber. “Je pense que nous continuerons à être surpris par ce que nous trouvons.”

adaptation TDF

source : https://www.livescience.com/

(197)

Laissez un message