Dernières Infos

Un nouveau minimum de Dalton en vue

C. de Jager, S. Duhau viennent de faire des prévisions des paramètres du cycle 24, et de ses taches solaires ainsi que ce qui en découle. Journal of Atmospheric and Solar-Terrestrial Physics.

Résumé. la variabilité solaire est contrôlée par la dynamo interne qui est un système non linéaire. Nous développons une méthode physico-statistique de prévision de l’activité solaire qui prend en compte le caractère non linéaire de la dynamo solaire. La méthode est basée sur les mécanismes généralement admis de la dynamo et nous avons récemment découvert les propriétés systématiques de la variabilité solaire à long terme. La modulation d’amplitude du cycle de Schwabe dans les composantes de la dynamo du champ magnétique peut être décomposées en un niveau de transition invariante et trois types d’oscillations autour d’elle.

Les régularités que nous observons dans le comportement de ces oscillations au cours du dernier millénaire nous permettre de prévoir la future activité solaire. Nous trouvons que le système est actuellement en pleine transition du récent grand maximum qui se poursuit vers autre régime. Cette transition a commencé en 2000 et il est prévu qu’au maximum du cycle 24 pour 2014, avec un nombre de taches solaires maximale Rmax = 68 ± 17. A cette époque, une période de faible activité solaire va commencer. Cette période sera l’une des oscillations régulières les plus calmes, comme cela s’est produit entre 1730 et 1923. La première de ces oscillations peut même se révéler aussi forte négativement que ce qui s’est passé autour de 1810. Dans ce cas un Grand minimum type Dalton pourrait se développer. Cet épisode très faible de l’activité solaire devrait durer au moins un cycle de Gleissberg soit de 60 à 100 ans.

Traduction et adaptation de la Terre du Futur

source : http://ncwatch.typepad.com/

(298)

Laissez un message