Dernières Infos

Un monde sans cancer 12

Un nanorobot capable d’asphyxier les tumeurs? Des nanorobots ont réussi à rétrécir et même à détruire des tumeurs cancéreuses chez des souris…

Des chercheurs américains et chinois ont développé un nanorobot qui est en mesure de couper le système d’oxygénation d’une tumeur et donc d’en rétrécir sa taille. Leur étude a été publiée lundi 12 février 2018 dans la revue Nature Biotechnology.

Le nanorobot bloque l’alimentation de la cellule
« Ce dispositif prend la forme d’un écran de 90 nanomètres de long par 60 nanomètres de large équipé d’un capteur spécifique à sa surface capable de reconnaître la cellule cancéreuse », ont détaillé les chercheurs de l’Académie chinoise des sciences et de l’Université d’État de l’Arizona.

En libérant une enzyme nommée thrombine au niveau de l’ADN tumoral, le nanorobot bloque l’alimentation de la cellule cancéreuse.

Les premières observations ont été réalisées sur des souris auxquelles les chercheurs ont injecté des cellules humaines responsables d’une tumeur du sein, des ovaires, des poumons ou de la peau. « L’activité de ce nanorobot a été observée dans les 24 heures suivant son administration », expliquent-ils. Les nanorobots ont ensuite été éliminés par l’organisme de ces bêtes de manière naturelle.

Le procédé réduirait aussi le risque de métastase
Résultat : chez trois des huit souris qui portaient un mélanome, la tumeur a totalement disparu. « En plus de détruire la tumeur primaire, le nanorobot est aussi venu limiter le risque de métastase », se sont félicités les scientifiques.

Le dispositif permet aussi de préserver les tissus présents autour de la tumeur. « Nous ciblons uniquement la zone au sein de laquelle les cellules tumorales se nourrissent en oxygène pour grandir, expliquent les responsables de l’étude. Un procédé qui épargne les cellules saines environnantes ». Ce procédé pourrait être efficace dans la prise en charge de plusieurs types de cancers, estiment les scientifiques.

source : https://www.20minutes.fr/

(200)

Laissez un message