Dernières Infos

Un monde qui pourrait rajeunir

Serons-nous bientôt des Benjamin Button ? Des scientifiques ont découvert un traitement anti-vieillissement. Un groupe de chercheurs pensent avoir trouvé le moyen de bloquer le vieillissement grâce à un traitement qui aide les cellules à réparer l’ADN endommagé…

Benjamin Button ne sera plus une exception. Une équipe internationale de chercheurs a fait une découverte qui pourrait changer le sens de la vie humaine. Il s’agit d’un nouveau traitement… permettant d’inverser ou tout du moins de stopper le vieillissement et d’ainsi vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Dans leur étude publiée par la revue Science, les chercheurs expliquent avoir isolé une étape clé du processus moléculaire permettant aux cellules de réparer de l’ADN endommagé. Le traitement, pour l’instant expérimenté seulement sur des souris, agit sur le matériel génétique usé par le vieillissement et les radiations (telles que celles produites par le soleil) que les cellules âgées ne parviennent plus à combattre. « Les cellules de vieilles souris étaient impossibles à distinguer de celles des plus jeunes spécimens après seulement une semaine de traitement », écrit ainsi le professeur David Sinclair, auteur principal de l’étude menée à la faculté de médecine d’ Harvard.

Cette étude a été financée par la Nasa qui souhaite venir en aide aux astronautes qui partiront (un jour peut-être) en mission sur Mars, car l’humain a tendance à vieillir précocement dans l’espace, du fait de la radiation cosmique et des faiblesses musculaires engendrées par l’apesanteur. Toutefois le traitement serait aussi destiné aux enfants ayant survécu à un cancer. Car selon le docteur Lindsay Wu, lui aussi auteur de l’étude, 96 % d’entre eux souffrent de maladies chroniques telles que le diabète et Alzheimer avant d’avoir atteint l’âge de 45 ans.

Un traitement prêt « d’ici 3 ou 5 ans »

« Autant de maux qui s’additionnent au fait qu’ils subissent un vieillissement accéléré, ce qui est désastreux », explique-t-il. Cela serait fantastique de faire quelque chose pour régler cela ». Le scientifique est optimiste « Nous n’avons jamais été aussi proches d’un médicament anti-âge sûr et efficace qui pourrait arriver sur le marché d’ici trois ou cinq ans ». Des tests sur les humains devraient être effectués dans les trois prochains mois, il faut espérer qu’ils fonctionnent sinon la seule population à profiter de cette fontaine de jouvence sera celle des souris.

source : http://www.20minutes.fr/

(340)

Laissez un message