Dernières Infos

Un monde où les intelligences artificielles pourraient prendre tous nos jobs d’ici 50 ans

Selon une enquête réalisée auprès de spécialistes de l’IA, les algorithmes pourraient remplacer les humains dans quasiment tous les domaines.

À quoi ressembleront l’économie et le marché du travail de demain? Pour répondre à cette question, des chercheurs des universités d’Oxford et de Yale ont interrogé non pas le gouvernement d’Emmanuel Macron ni des économistes, mais 352 spécialistes de machine learning -l’apprentissage automatique- et du neural information processing -le traitement de l’information neuronale. Bref, des spécialistes de l’intelligence artificielle (IA), rapporte Science Alert.

Ils leur ont d’abord demandé de déterminer à partir de quand les IA seraient capables d’effectuer des tâches plus ou moins complexes, comme conduire un camion, traduire une langue, pratiquer une opération chirurgicale ou jouer au jeu de Go. Puis les chercheurs d’Oxford et de Yale ont demandé aux experts d’estimer la date à partir de laquelle ces IA seront meilleures que les hommes pour accomplir ces mêmes tâches.

Obsolescence programmée
Dans les deux cas, les réponses étaient accompagnées d’un “indice de probabilité”, selon la certitude des spécialistes quant à leurs réponses. En combinant les résultats recueillis, les chercheurs ont pu établir une date prédictive médiane pour chaque domaine. Ils ont publié leurs travaux sur le site de prépublication arXiv.org.

Le futur est déjà là
Quant à “l’automatisation totale” -le remplacement de l’homme dans tous les domaines-, elle pourrait bien arriver d’ici 50 à 200 ans selon les spécialistes, et plus probablement dans 125 ans, soit en 2140. Ouf, il reste encore du temps… A moins que ces spécialistes aient été un peu trop pessimistes quant aux progrès de l’IA.

Car comme le souligne Science Alert, ils estimaient par exemple qu’une IA ne serait pas capable de battre l’être humain au jeu de Go avant 12 ans, et pas avant 3 ans au poker. Sauf que depuis cette enquête de 2015, l’intelligence artificielle AlphaGo, qui appartient à DeepMind Google, a battu le champion du monde de Go. Libratus, développé par des chercheurs d’une université américaine, a lui battu quatre des meilleurs joueurs professionnels de poker en face-à-face.

L’urgence d’une réorganisation
Et la réalité n’a probablement pas fini de faire mentir les prévisions des universitaires vu les progrès fulgurants réalisés ces dernières années, notamment dans le domaine des véhicules autonomes. Il ne serait donc pas impossible que les IA soient plus performantes que les hommes dans tous les domaines d’ici 50 ans, et même avant, avance le site américain.

extrait et source de http://www.lexpress.fr/

(131)

Laissez un message