Dernières Infos

Tsunamis du 26 décembre 2004

Le 26 décembre 2004 à 00 h 58 min 53 s UTC (7 h 58 min 53 s heure locale à Jakarta et Bangkok) a eu lieu au large de l’île indonésienne de Sumatra un séisme d’une magnitude de 9,1 à 9,3. L’épicentre était situé à 03°30′00″N 096°00′00″E / 3.5, 96.

Il faut donc bien se persuader que la surface de la Terre n’est pas stable. Les plaques de surface se déplacent donc et tout bouge à la surface de la Terre, mais bouge plus ou moins selon les endroits du globe, et davantage aux frontières des plaques tectoniques.

Car à cause de leurs mouvements, les plaques en arrivent à se chevaucher ou entrer en collision. Quand elles se tamponnent, le choc est d’une violence inouïe et provoque des tremblements de terre (ou séismes).

C’est à de pareils chocs que l’on doit les montagnes, la rencontre de deux plaques provoquant le soulèvement des roches. C’est aussi à pareil choc que l’on doit les tremblements de terre. Et si ce séisme se situe sous l’océan, il peut déclencher un tsunami…

Les vagues du tsunami sont générées par la déformation du fond de l’océan qui entraîne un déplacement du volume d’eau sans grand effet en haute mer, mais aux redoutables conséquences quand les vagues atteignent les côtes où la mer étant moins profonde et la vitesse freinée, elles atteignent jusqu’à plusieurs mètres, envahissant les terres.

Les ravages provoqués par les tsunamis sur les côtes sont considérables. Tout le monde se souvient du tsunami du 26 décembre 2004 en Indonésie.

Chaque pays qui dispose d’une façade maritime devrait avoir un système d’alerte. La technologie existe et par exemple des capteurs de pression installés sur le fond de l’océan au large des côtes japonaises peuvent mesurer des tsunamis inférieurs au centimètre.

Un an après la catastrophe, le 26 décembre 2005, de nombreuses cérémonies du souvenir se sont tenues dans les pays touchés et le chiffre global et définitif des victimes retenu est de 232 000 environ pour les médias, au moins 216 858 selon les gouvernements des pays côtiers de l’océan Indien et 223 492 pour les Nations unies.

sources : http://www.canoe.com / http://fr.wikipedia.org

(151)

Laissez un message