Dernières Infos

Suivi de l’Ouragan Irma

Suivi de Kevin : Ouragan IRMA : ( Réactualisation du suivi demain soir même heure avec la mise en place d’un suivi pour le nouvel ouragan José )

Catégorie : 5
Vent moyen soutenu : 290 km/h
Vent rafales : 360 km/h 

Une alerte ouragan est entrée en vigueur pour :

* Antigua, Barbuda, Anguilla, Montserrat, St. Kitts, et Nevis
* Saba, St. Eustache, et Sint Maarten
* Saint Martin et Saint Barthelemy
* Iles Vierges Britannique
* Iles Vierges Américaine
* Puerto Rico, Vieques, et Culebra
* République Dominicaine de Cabo Engano au Nord de la frontière avec Haiti
*Guadeloupe

Une pré-alerte ouragan est entrée en vigueur pour :

* Haiti du Nord de la frontière avec la République Dominicaine à Le Mole St. Nicholas
* Turks et Caicos Islands
* Sud-Est de Bahamas
* Cuba de Matanzas à l’Est de Guantanamo

Une alerte tempête est entrée en vigueur pour : 

* Guadeloupe
* Dominique
*République Dominicaine du Sud de Cabo Engano de l’Ouest au Sud avec la frontière avec Haïti

Une pré-alerte de tempête est entrée en vigueur pour :

* Haiti du Sud de Le Mole St. Nicholas à Port-Au-Prince

L’île de Saint-Martin a été détruite détruites 95% tout comme Saint Barthélémy ainsi que Antigua et Barbuda ( y compris les petites îles d’Anguilla, Saba, Saint Kitts et Nveis… ), ces îles sont couvertes de dégâts inimaginables, plus aucun communications, électricité toujours coupée, pas d’eau potable. Les dernières images satellites de 19h15 UTC indiquent que l’ouragan touchent la république Dominicaine et Haïti, ces deux pays se trouvent juste sur le flanc Sud du système. Le Sud des Bahamas est impacté, les îles Great Inagua commencent à être impacter par l’ouragan mais c’est surtout les îles Turks et Caicos qui commencent à être durement touchées. Les nuages se l’ouragan sont désormais visibles et les premiers effets commencent à se faire ressentir sur les îles de Mayaguana et Acklins. Le voile nuageux de l’ouragan commencent à atteindre les îles Cooklands aux Bahamas et la partie Est de Cuba. En république Dominicaine, le vent souffle fort en rafales près des côtes avec 92 km/h enregistrée à la station météo de Puerto Plata International à 13 heures heure locale. La république Dominicaine surtout subissent surtout l’effet des pluies lâchées par l’ouragan et la forte houle près des côtes. Par manque de données, nous ne pouvons pas savoir comment l’ouragan se lâche sur les îles Sud du Bahamas mais de violentes rafales vont généraliser avec des pluies diluviennes et une importante houle, de grosses inondations et de nombreux dégâts sont à craindre.

L’ouragan présente des phases de fluctuations, on le voit notamment par rapport à sa pression qui a tendance à fluctuer de plusieurs unités, cela peut s’expliquer que quand IRMA touche des terres, l’alimentation en air chaud et humide est stoppée et la convection a tendance à s’affaiblir. Mais l’ouragan se retrouve aussi vite au-dessus des eaux chaudes et de ce fait, son intensité persiste et sont creusement s’intensifie, l’ouragan produit encore des vents moyens allant jusqu’à 250 km/h et des rafales pouvant encore dépasser les 300 km/h. Les cisaillements ne sont pas très importants, ce qui permet à la convection d’être maintenue. Le placement de l’anticyclone Atlantique joue un rôle crucial dans la détermination du flux directeur pour la trajectoire d’IRMA, pour le moment, l’anticyclone est placé de manière à apporter un flux de Sud-Est dominant. Du moins, il ondule du Nord-Est au Sud sur les Antilles venant probablement de la divergence crée par les vents cycloniques de José à l’arrière. Si José remonte un peu plus au Nord, le flux de Sud-Est sera encore plus accentué avec une tendance Sud, ce qui ferait remonter l’ouragan un peu plus au Nord.

Evolution prévue de sa trajectoire et prévisions de son intensité :

Dans les 6 heures à venir : Les fortes pluies continueront d’affectées Haïti et la république Dominicaine ainsi que les îles Sud des Bahamas, c’est à dire les îles Turks et Caicos et Great Inagua. Le vent va encore se renforcer près des côtes Nord de république Dominicaine et Haïti et sur les îles Sud des Bahamas, les 80-90 km/h peuvent être atteints près des côtes Nord de république Dominicaine et Haïti, voir 100 km/h localement avec une houle très importante, on pourra également atteindre les 80-90 km/h localement dans les terres.

Dans les 6 à 12 heures à venir : L’oeil de l’ouragan passera au Nord de la république Dominicaine et d’Haïti, ils seront donc un peu plus épargnés de la zone la plus intense de l’ouragan mais le vent pourrait rester soutenu près des côtes avec la forte houle ainsi que dans l’intérieur des terres avec quelques rafales pouvant frôler les 90 km/h. Les îles Turks et Caicos vont être les plus impactées car ils se trouveront dans l’une des zones le plus intense de l’ouragan avec des vents pouvant atteindre les 180 km/h en rafales et pourquoi pas plus à certains endroits, ces îles vont également subir de pluies torrentielles avec l’équivalent d’une année entière de précipitations pouvant tomber en quelques heures. Les îles de Great Inagua et Mayaguana verront le vent se renforcer à l’approche de l’ouragan, les rafales pourront déjà atteindre les 100 km/h. Les pluies soutenues gagneront également ces îles. Les premières pluies commenceront à toucher l’extrême Est de Cuba et les îles Acklins et Crookeds avec quelques rafales de vent pouvant atteindre les 60-70 km/h. 

Dans les 12 à 18 heures à venir : Les côtes Nord de la république Dominicaine commenceront à voir l’accalmie arriver mais le Nord d’Haïti pourrait encore subir quelques fortes rafales de vent et de fortes pluies. Les îles Turks et Caicos, Great Inagua et Mayaguana se trouveront dans la partie intense du cyclone avec des pluies atteignant des intensités pluviométriques absolument ahurissantes et des rafales de vent pouvant atteindre les 180-190 voir 200 km/h. Le vent se renforcera très nettement sur les îles Crooked, Acklins et Samana Cay avec des rafales pouvant atteindre les 100 km/h. Les pluies commenceront à s’intensifier également sur ces îles, mais elles gagneront aussi en intensité sur l’Est et le Nord-Est de Cuba. Le Nord-Est et l’Est de Cuba pourront commencer à avoir les premières rafales jusqu’à 60-70 km/h. Les premières pluies apparaîtront également au Sud de Long Island aux Bahamas. 

Dans les 18 à 24 heures à venir : Seul les côtes Nord-Est d’Haïti peuvent encore subir de fortes rafales de vent. Mais le vent commencera un peu à se calme même s’il restera fort sur les îles Turks et Caicos avec des rafales encore jusqu’à 80-90 km/h, il en serait de même pour Great Inagua. L’île de Mayaguana sera encore dans la partie intense de l’ouragan tout comme les îles Samana Cay, Crooked et Acklins où les rafales atteindront des valeurs pouvant aller jusqu’à 200 km/h. On notera également les pluies remarquables qui s’abattront sur ces îles, des pluies qui vont encore s’intensifier sur le Nord-Est et l’Est de Cuba. Long Island, Great Exuma, Cat Island, San Salvador, Rum Island, Cay Lobos, Cay Romano et Ragged Island Range seront aussi sous l’arrivée des pluies. Le vent se renforcera nettement sur Long Island avec des rafales jusqu’à 110 voir 130 km/h. Le vent se renforcera également petit à petit entre Rum Island, San Salavador et Cat Islands, Ragged Island Range et Great Exuma où les rafales pourront atteindre les 90 km/h. Les côtes Nord de Cuba pourront également subir de fortes rafales de vent jusqu’à 90-100 km/h et une forte houle, on pourra atteindre les 70-80 km/h dans les terres.

Dans les 24 à 48 heures à venir : Les archipels Ragged Island Range, Cay Lobos, Cay Romano, Great Exuma, Long Island Guinchos Cays, Andros Island mais aussi Cay Sal Bank, les archipels de Sabana Camaguery au Cuba ( y compris toute la Nord du pays ) pourront subir des rafales jusqu’à 130 km/h ( côtes Nord de Cuba, jusqu’à 100-110 km/h dans les terres ) Concernant l’ensemble des archipels citées, des vents extrêmes pourront se produire avec des valeurs pouvant atteindre plus de 200 km/h par endroits. Les archipels Nord des Bahamas pourront également voir un renforcement du vent avec des rafales pouvant atteindre les 80-90 km/h. L’extrême Sud de la Floride, la point autant dire, pourrait commencer à voir quelques rafales pouvant atteindre les 60-70 km/h, ce sera surtout d’ici les prochaines 48 heures, la précision sera plus certaine dans le suivi de demain soir. 

Une fois passé les 48 heures et au-delà de 72 heures, l’incertitude est très importante pour sa trajectoire car on ne sait pas comment va évoluer la direction du flux directeur par rapport au placement de l’anticyclone Atlantique et si José aura une influence. On ne sait pas aussi comment va évoluer la zone de forts cisaillements qui peut compromettre l’intensité de l’ouragan. Tout ce qu’on sait, c’est que d’ici les prochaines 72 heures, les îles Nord des Bahamas vont être durement touchées par l’ouragan, tout comme la partie Sud et Est de la Floride. La houle atteindra de grosses valeurs, les pluies seront intenses et les rafales violentes, encore jusqu’à 200 km/h sur certaines archipels des Bahamas, et jusqu’à plus de 150 km/h sur la partie Sud et Est de la Floride ( y compris dans les terres ). Ensuite, les prochaines 96 heures nous disent que l’ensemble des côtes Est de la Floride seront touchées par l’ouragan et les côtes de la Géorgie et de la Caroline du Sud seront également impactées avec des rafales pouvant atteindre plus de 130 km/h par endroits. On pourrait atteindre les 100 km/h voir plus dans les terres. Mais la prévision est encore très incertaine à cette échéance. 

 
 
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d’orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l’astronomie-astrophysique.

Président de l’association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d’Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

(268)

Laissez un message