Dernières Infos

Recycler les métaux rares devient urgent

Pour ne pas reproduire les erreurs du pétrole… Des alternatives au pétrole, il en existe, mais certaines nécessitent des ressources naturelles qui pourraient connaître le même sort que l’or noir dans quelques années. Le responsable du Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) a appelé ce mercredi 29 septembre 2010 à développer le recyclage des métaux rares, indispensables pour le secteur des énergies vertes et qui ont provoqué récemment une crispation des relations entre la Chine et le Japon.

Seul 1% des métaux rares est recyclé

La demande de métaux rares comme le lithium et le neodymium, utilisés pour les batteries des voitures hybrides ou comme composants dans les éoliennes, s’accroît rapidement, a expliqué le directeur du Pnue, Achim Steiner. Or, seul 1% des métaux rares est recyclé à la fin de vie des produits qui les contiennent, tandis que la majeure partie est jetée. Si aucune filière de recyclage n’est mise en place, on estime que ces métaux pourraient être épuisés d’ici trente à quarante ans.

«Nous constatons la chose suivante: une très importante hausse de la demande de ces métaux rares qui sont essentiels pour l’avenir de l’industrie verte et les technologies de pointe», a expliqué Achim Steiner. «Il existe des raisons stratégiques, environnementales ou économiques pour intégrer rapidement ces métaux dans les circuits de recyclage», a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse.

Sources de tensions diplomatiques

Ces métaux rares, très complexes et coûteux à extraire, se retrouvent uniquement dans quelques pays comme l’Australie, la Bolivie, la Chine, les Etats-Unis et le Venezuela.

Ils ont récemment provoqué une crispation des relations entre le Japon et la Chine. Selon les maisons de commerce japonaises, les autorités chinoises ont suspendu les exportations des métaux rares depuis le 21 septembre, ce que Pékin a démenti. Mercredi, des médias japonais ont affirmé que la Chine s’apprêtait à reprendre ces exportations vers le Japon, après un embargo dû à un différent territorial entre les deux pays.

source : http://www.20minutes.fr/

(65)

Laissez un message