Dernières Infos

Record d’investissements dans les énergies renouvelables en 2006

Les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont atteint 100 milliards de dollars en 2006, un chiffre « record » du a l’envolée des prix du pétrole, aux inquiétudes face au changement climatique et a un soutien accru des gouvernements, selon un rapport de l’ONU.

L' »augmentation rapide » de ces investissements est une « réponse aux défis et aux inquiétudes mondiales, dont le changement climatique, la demande croissante en matière d’énergie et la sécurité énergétique », relève un rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) publie mercredi a Nairobi.

« Les consommateurs et les entreprises soutiennent le lancement des infrastructures de ce nouveau secteur ainsi que le changement dans les comportements individuels et des entreprises (…) Les gouvernements et les décideurs mettent en place des lois et soutiennent les mécanismes afin d’accélérer le développement du secteur », souligne le rapport.

L’investissement global dans ces energies est passe de 80 milliards de dollars en 2005 a 100 milliards en 2006 (74,6 mds d’euros), indique le rapport.

Sur ce total, 70,9 milliards ont ete investis dans de nouveaux projets, de nouvelles technologies et le developpement des entreprises de ce secteur, soit une hausse de 43% sur 2005, et de 158% depuis deux ans. Les 30 milliards restant ont ete consacres a des fusions et des acquisitions, precise le rapport.

Selon le PNUE, cette tendance devrait se poursuivre en 2007 avec des investissements de 85 milliards de dollars (63,4 mds EUR).

Les energies renouvelables representent desormais environ 18% de l’investissement mondial dans la production energetique, avec en tete l’energie eolienne.

Ces energies (eolienne, solaire, geothermique, hydroelectrique, biomasse) sont des outils majeurs pour lutter contre le rechauffement climatique et faire face a la perspective de penurie du petrole.

« L’un des messages fondamentaux de ce rapport est que les energies renouvelables ne sont plus sujettes aux caprices des augmentations et des baisses des prix du petrole », estime le chef du PNUE, Achim Steiner, cite dans un resume du rapport.

Ces energies sont choisies « par un nombre grandissant d’entreprises du secteur energetique, de communautes et de pays, independamment des couts des energies fossiles » (petrole, gaz naturel, charbon), poursuit-il.

« Cette industrie n’est plus uniquement dominee par les pays developpes », ajoute M. Steiner, qui releve que pres de 10% de ces investissements mondiaux ont ete realises en Chine.

Selon ce rapport, les energies eolienne et solaire ainsi que les biocarburants sont celles qui attirent le plus d’investissements, majoritairement en provenance des pays de l’Organisation de cooperation et de developpement economiques (OCDE).

Les Etats-Unis et l’Union europeenne (UE) ont ainsi contribue, a part egale, a plus de 70% de ces investissements.

La part des pays en voie de developpement est en hausse notable (21% du total mondial en 2006 contre 15% en 2004). La Chine a investi a hauteur de 9% du total, suivie par l’Inde, l’Amerique latine (5%, principalement au Bresil), tandis que l’Afrique sub-saharienne reste a l’arriere.

« Ce rapport met fin a l’idee selon laquelle les energies renouvelables interessent seulement une frange d’ecologistes. C’est desormais un interet commercial dominant pour les investisseurs et les banquiers », estime Eric Usher, chef de departement au PNUE a Paris, cite dans le resume du rapport.

source : http://www.20minutes.fr/

(93)

Laissez un message