Dernières Infos

Que se passerait il si la Lune devait disparaître ?

Que deviendrait notre planète sans son satellite ? Telle est la question posée par ce nouveau numéro de L’Univers et ses mystères…

La Lune joue un rôle extrêmement important sur notre planète. Si la Lune venait à disparaître, des tsunamis se produiraient puisque la Lune contrôle les marées terrestres. Elle provoque des renflements sur la Terre du fait de son attraction gravitationnelle. Il se produirait un déplacement des masses d’eau, ravageant le monde entier, des vagues monstrueuses déferlant d’est en ouest, et d’ouest en est.

Si la Lune disparaissait, cela entraînerait un changement dans l’inclinaison permanente de la Terre, bouleversant ainsi les saisons. L’axe de la Terre commencerait à bouger.

Nos saisons régulières changeraient de façon dramatique. Les changements climatiques seraient radicaux.
La vie en mer et sur les côtes serait également modifiée. Les mammifères, les poissons et les planctons finiraient par disparaître.

Sans la Lune, la Terre deviendrait donc une planète à la dérive.

Toutefois, la Lune n’a pas toujours été notre compagne. Il y a 4.6 milliards d’années, la Terre s’est formée à partir de débris, notre planète étant alors en fusion, et incapable d’abriter la vie.

A ses débuts, la Terre n’avait pas de Lune. Selon la théorie de l’impact géant, de plus en plus admise par les scientifiques, une planète de la taille de Mars aurait percuté la Terre, formant des débris autour de notre monde, et constituant, avec le temps, la Lune.

Au début de son existence, l’attraction gravitationnelle de la Lune était 225 fois plus forte qu’aujourd’hui car notre satellite était beaucoup plus proche de la Terre.

Le renflement de marée terrestre a également une influence sur la Lune, notamment sur son orbite. Par conséquent, peu à peu, la Lune s’éloigne de la Terre de 4 centimètres par an.

En résumé, si la Lune n’avait jamais existé, la vie sur Terre serait bien différente de celle que nous connaissons actuellement.
Et il aurait été peu probable qu’une forme de vie intelligente ait pu s’y développer…

(453)

Laissez un message