Dernières Infos

Nouvel age glaciaire pour 2030

Une nouvelle époque glaciaire serait bien en train d’arriver si l’on suit les propos du Dr. Landscheidt. Le pic de ce nouvel age glaciaire serait pour 2030. Mais nous pourrions entrer dedans dès 2012. Le soleil serait en cause dans ce scénario où la planète entrerait dans une phase solaire de très basse intensité. Ce même soleil qui est responsable d’une bonne partie du réchauffement actuel depuis les années 30. Dans le même temps cela pourrait signifier la fin de la sécheresse Saharienne.

Ici c’est l’écrivain du livre IceAge qui rencontre le scientifique le Dr Landscheidt. Les Anglos saxons et les Allemands parlent du problème exposé par le Dr Landscheidt, voici donc ses dires et ses explications…

Propos du site Iceage
J’ai édité la première fois cette prévision avec le Dr. Landscheidt en 2003. Cependant, avec le refroidissement récent trouvé dans l’Océan Atlantique (affaiblissement du Gulf Stream), avec d’abord l’inversement des taches solaires de ce qui peut être le commencement du prochain cycle solaire. Avec le scientifique Russe prévoyant une nouvelle petite période glaciaire, j’ai pensé que ce serait l’heure la plus appropriée de donner plus de degrés de solvabilité au Dr. Landscheidt. Il a prévu ce scénario depuis des années.

Voici ce que le Dr. Landscheidt dit :

L’analyse de l’activité solaire dans les deux derniers millénaires indique au contraire des spéculations d’IPCC au sujet du réchauffement global, nous pourrions être dirigés dans un minimum type du climat Maunder (une peu de période glaciaire).

La probabilité est importante que les minimums autour de 2030 et de 2201 iront avec des périodes climatiques froides comparables nadir de périodes glaciaires. La Niña sera plus fréquente et plus forte que EL Niño en 2018 (Landscheidt, 2000).

Cependant nous n’avons pas besoin d’attendre jusqu’en 2030 pour voir si les prévisions sont correctes. La tendance de réduction de l’activité solaire et de la température globale devrait devenir manifestement plus longue. Le cycle habituel de taches solaires de 11 ans sera considérablement plus faible et l’activité semble être une première indication de la nouvelle tendance. Particulièrement comme on l’a prévu sur la base du mouvement solaire qui a fait un cycle il y a deux décennies. Quant à la température, seulement EL Niño, les périodes devaient interrompre et l’évolution à la baisse, mais même EL Niño devrait devenir moins fort et fréquent.

Tout le flux magnétique laissant le soleil monté d’un facteur de 2.3 depuis 1901 tandis que la température globale sur terre a accrue d’environ 0.6°C.
Le rayonnement ultraviolet du soleil d’au moins 16 pour cent. Il y a « un rapport clair entre les éruptions solaires et une élévation forte de la température. « Les Noyaux inférieurs des lacs de la péninsule de Yukatan couvrant plus de 2.000 ans qui montrent une corrélation semblable entre les sécheresses récurrentes et des éruptions de l’activité solaire. Ces résultats datent de bien avant 2001 (Landscheidt, 1981-2001) et documentent de l’importance de l’activité des éruptions du soleil sur le climat.

Les éruptions solaires énergiques ne s’accumulent pas autour du maximum de taches solaires. Dans la plupart des cycles, ils évitent la phase maximum et peuvent même se réaliser près d’un minimum de taches solaires.

Moi Landscheidt, j’ai prouvé pendant des décennies que l’activité variable du soleil est liée aux cycles dans son oscillation irrégulière au sujet du centre de la masse du système solaire (le cycle solaire rétrograde)-(barycentre). Ces cycles sont reliés aux phénomènes climatiques et peuvent être calculé pendant des siècles, ils offrent des moyens de prévoir des phases froides et chaudes du climat.

Les chercheurs doivent prendre en compte le soleil sérieusement comme facteur important dans le changement climatique, incluant le réchauffement, les sécheresses, et les ruptures du froid.

http://mitosyfraudes.8k.com/Calen/Landscheidt-1.html

Ceci confirme ce que j’avais dit ; que notre climat est commandé par l’activité magnétique du soleil.

Il apporte également mon affirmation que « nous admettrons que nous sommes dirigés dans une période glaciaire pour l’année 2012 » qui semble beaucoup plus plausible.

Les prévisions de Landscheidt incluent la fin de la grande sécheresse du Sahara ; les cinq dernières anomalies globales de la température ; les trois dernier EL Niño ; et la dernière Niña de cette année 2006. Il a prévu des décharges extrêmes du fleuve PO commençant en octobre 2000, quelques sept mois avant qu’elles ont commencé.

Cette compétence de prévision, indique Landscheidt, est seulement basé sur les cycles solaires, et c’est irréconciliable avec l’allégation de l’IPCC qu’il est peu probable que cela puisse expliquer le réchauffement global dans la dernière moitié du 20ème siècle.

Voici plus de références et de liens :

Landscheidt, T. (1976) : Beziehungen zwischen DES Sonnensystems de Massenzentrum de dem d’und de Sonnenaktivität de der. Der Olbersgesellschaft 100, 2-19 de Nachrichten.

Landscheidt, T. (1983) : Oscillations solaires, cycles de tache solaire, et changement climatique. Dans : McCormac, B.M., ED. : Réponses de temps et de climat aux variations solaires. Boulder, pression associée d’université, 293-308.

Landscheidt, T. (a 1986) : Prévision à longue portée des éclats énergiques de rayon X basés sur des cycles des fusées. Dans : Simon, P.A., Heckman, bassie d’und de G., M.A., eds. : prévisions Solaire-terrestres. Démarches d’un atelier chez Meudon, 18.- 22. Juin 1984. Boulder, administration océanique et atmosphérique nationale, 81-89.

Landscheidt, T. (b 1986) : Prévision à longue portée des cycles de tache solaire. Dans : Simon, P.A., Heckman, bassie d’und de G., M.A., eds. : prévisions Solaire-terrestres. Démarches d’un atelier chez Meudon, 18.- 22. Juin 1984. Boulder, administration océanique et atmosphérique nationale, 48-57.

Landscheidt, T. (1987) : Prévisions à longue portée des cycles et du changement solaires de climat. Dans : Rampino, M.R., ponceuses, J.E., Newman, und Königsson, L.K., eds de W.S. : Climat. Histoire, périodicité, et prévisibilité. New York, van Nostrand Reinhold, 421-445.

Landscheidt, T. (1988) : Rotation solaire, impulsions du couple dans le mouvement du soleil, et variation climatique. Changement climatique 12, 265-295.

Landscheidt, T. (1990) : Rapport entre les précipitations dans l’hémisphère nordique et les impulsions du couple dans le mouvement du soleil. Dans : K.H. Schatten et A. Arking, eds. : Impact de climat de la variabilité solaire. Greenbelt, la NASA, 259-266.

Landscheidt, T. (1995) : Chauffage global ou peu de période glaciaire ? Dans : Finkl, C.W., ED. : Cycles holocènes. Un volume de jubilé dans la célébration du quatre-vingtième anniversaire de Rhodes W. Fairbridge. Fort Lauderdale, l’éducation côtière et base de recherches (CERF), 371-382.

Landscheidt, T. (a 1998) : Prévision de la température globale, d’EL Niño, et d’assurance de nuage par des moyens astronomiques. Dans : Confit, R., ED. : Chauffage global. La discussion continue. Cambridge, la Science européenne et forum d’environnement (ESEF), 172-183.

Landscheidt, T. (b 1998) : Activité solaire : Un facteur dominant dans la dynamique de climat. http://www.john-daly.com/solar/solar.htm

Landscheidt, T. (a 1999) : L’activité solaire commande l’EL Niño et La Niña. http://www.john-daly.com/sun-enso/sun-enso.htm

Landscheidt, T. (b 1999) : Les extrema dans la tache solaire font un cycle lié au mouvement du soleil. Physique solaire 189:413 – 424.

Landscheidt, T. (a 2000) : Forcer solaire de l’EL Niño et La Niña. Publication spéciale 463, 135-140 de l’Agence européenne de l’espace (ESA).

Landscheidt, T. (b 2000) : Exercices du fleuve PO et cycles l’activité solaire. Hydrol. Sci. J. 45:491 – 493.

Landscheidt, T. (C 2000) : Le rôle du soleil dans l’issue de satellite-ballon-surface. http://www.john-daly.com/solar/temps.htm

Landscheidt, T. (d 2000) : Nouvelle confirmation de forcer solaire fort du climat. http://www.john-daly.com/po.htm

Landscheidt, T. (2000e) : Vent solaire près de la terre : Indicateur des variations de la température globale. ESA-SP 463.497-500.

Landscheidt, T. (a 2001) : Éruptions solaires liées à l’oscillation d’Atlantique nord. http://www.john-daly.com/theodor/DecadalEnso.htm

Landscheidt, T. (b 2001) : Tendances dans l’oscillation Pacifique de Decadal soumise à forcer solaire. http://www.john-daly.com/theodor/pdotrend.htm

Landscheidt, T. (2002) : La prévision d’EL Niño a revisité. http://www.john-daly.com/sun-enso/revisit.htm

Topic ouvert ICI pour tous les commentaires et le suivi.

Sources Ice Age / et source complête http://mitosyfraudes.8k.com/Calen/Landscheidt-1.html

Traduction et adaptation de la Terre du Futur

(404)

Laissez un message