Dernières Infos

Les Trapps du Deccan

Les trapps du Deccan, également orthographié trapps du Dekkan, sont une grande province ignée de l’ouest de l’Inde, d’origine volcanique et constitués d’un empilement de coulées de lave sur plus de 2 000 mètres d’épaisseur en formant des trapps. Ils se présentent sous la forme d’un plateau incliné vers l’est et dont le rebord occidental fait face à l’océan Indien sous la forme des Ghâts occidentaux. Leur formation remonte à la fin du Secondaire et ils pourraient être impliqués dans la crise Crétacé-Tertiaire qui a notamment vu disparaître les dinosaures non aviens.

La mystérieuse extinction des dinosaures, il y a 65 millions d’années, est attribuée à l’impact d’une météorite ou à une énorme éruption volcanique en Inde. Dans un cas comme dans l’autre, les poussières émises et la variation chimique de l’atmosphère et des océans auraient créé une catastrophe écologique, responsable de l’éradication d’une grande partie des êtres vivant à la surface de notre planète. Des chercheurs ont mis au point un modèle qui, sans rediscuter la cause de cette extinction, montre que la mise en place de grands épanchements volcaniques (les ” trapps “) en Inde il y a 65 millions d’années a conduit à des changements globaux du climat et de la chimie des océans.

Les trapps du Deccan : un événement volcanique majeur

La dimension des trapps du Deccan suggère que la formation de ceux-ci a été un événement volcanique majeur de l’Histoire de la Terre. Ainsi, selon Vincent Courtillot, certaines coulées de lave recouvrent plusieurs dizaines de milliers de km², et leur volume dépasse 10.000 km3 ; l’épaisseur des coulées est en moyenne comprise entre 10 et 50 mètres, mais certaines atteignent 150 mètres. Dans la partie occidentale de l’Inde, l’épaisseur totale des trapps dépasse 2.400 mètres (la moitié de la hauteur du Mont Blanc). À l’origine, l’ensemble devait recouvrir plus de 2 millions de km², et le volume de lave dépasser 2 millions de km3.

Trapps du Deccan : quelle importance pour l’Histoire des dinosaures ?

La datation des trapps du Deccan par les radio-isotopes et par le paléomagnétisme montre que des coulées se sont déposées pendant une période assez brève géologiquement parlant : entre 63 et 68 millions d’années (plus probablement sur une période d’un peu plus d’un million d’années). Les sédiments situés sous les premières coulées de lave renferment des fragments d’ossements de dinosaures qui datent du Maastrichtien, dernière subdivision du Crétacé. On a également retrouvé des dents de dinosaures et de mammifères, et des fragments d’œufs de dinosaures, toujours d’âge maastrichtien, dans les couches sédimentaires intercalées entre certaines coulées situées à la base des trapps .

Les mécanismes de formation de ces épisodes d’épanchements volcaniques sont maintenant bien compris ; il s’agit d’un volcanisme de point chaud, comme celui du Kilauea à Hawaï ou du Piton de la Fournaise à la Réunion. Ils sont la conséquence de la remontée de roches chaudes du manteau terrestre vers la surface.

sources : https://fr.wikipedia.org/ / http://www.cnrs.fr/ / http://www.futura-sciences.com/

(325)

Laissez un message