Dernières Infos

Les astronautes mis en hibernation pour se rendre sur Mars ?

Les chercheurs de la Nasa ont trouvé un moyen radical de rendre la route pour Mars plus agréable : faire entrer les astronautes en état d’hibernation !

Alors que les premiers allers simples pour Mars sont prévus pour 2023 -via le projet Mars One- la Nasa planche aujourd’hui encore sur un défi de taille : comment faire supporter un voyage long de 6 à 9 mois à des astronautes ? Pour l’heure, aucune solution n’a été trouvée, mais les chercheurs de l’agence spatiale américaine envisagent d’ores et déjà de faire entrer les voyageurs de l’espace… en hibernation.


Déjà envisagée il y a quelques années, la possibilité d’ « endormir » les astronautes serait réalisable grâce à certains traitements ayant fait leurs preuves lors des essais laboratoires, tels que le DADLE (D-Ala, D-Leu Enképhaline). Testés sur des écureuils, cette molécule a fait entrer les rongeurs en hibernation en dehors de la saison habituellement prévue à cet effet, et ces derniers se sont ensuite réveillés sans séquelle. Des économies en dormant


Toutefois, aucune expérience de ce genre n’a encore été menée sur l’homme. Pas de quoi décourager le professeur Marco Biggiogera, qui déclarait il y a quelques années pour le compte de la Nasa : « Le DADLE est une molécule similaire à celles que nous avons dans le cerveau humain et ressemble à une des protéines déclenchant l’hibernation chez certaines espèces (…) Elle peut facilement réduire le niveau d’énergie requis par les cellules, qu’elles soient isolées dans des cultures ou dans le corps de différents animaux, dont l’homme. » De plus, mettre les astronautes en état d’hypothermie thérapeutique pourrait rendre plus aisé un hypothétique voyage dans l’espace.

En effet, ces derniers n’auraient pas besoin d’autant de vivres, et les espaces protégés des rayons cosmiques dans la navette spatiale pourraient être réduits à la pièce où seraient « stockés » les dormeurs. Ce qui représenterait une économie non-négligeable. Jusqu’à 20 astronautes par mission Mais certains détails pratiques restent encore à régler. Car si les astronautes seront endormis et que leurs corps fonctionnent au ralenti, « il ne s’agit absolument pas de les geler », a déclaré John Bradford, un chercheur spécialiste des questions d’hibernation, à Space.com. « Ce n’est pas de la cryoconservation, c’est plus proche de l’hibernation. Donc ils continuent de respirer, et ils ont encore besoin de se nourrir (…) ils seraient donc reliés à des machines respiratoires et pourraient être nourris par perfusion. » Et une fois dans l’espace, l’un des astronautes sera contraint de rester éveillé afin d’éviter les astéroïdes ou pallier à une éventuelle panne moteur.

La technologie actuelle ne permettrait qu’à une équipe de 4 à 6 personnes de se rendre sur Mars. Entassés dans une petite pièce et en hibernation, 20 astronautes pourraient prendre part à une mission sur la planète rouge.

sources : NASA / http://www.gentside.com

(150)

Laissez un message