Dernières Infos

Le concept du train spatial pourrait amener l’homme sur Mars en seulement 37 heures

Le solar express, nouveau concept de transport spatial, pourrait transporter les humains et du matériel vers Mars en quelques heures seulement. En effet, cet étonnant « train spatial » voyagerait sur une route à grande vitesse sans fin, ce qui signifie qu’il ne ralentirait jamais.

« Il ne s’arrêterait jamais, ainsi tous les petits vaisseaux devraient prendre le train en marche », disent ses créateurs.

« Dans l’espace, les phases du voyage qui reviennent le plus chères sont les phases d’accélération et décélération, » explique Charles Bombardier de Imaginactive, une organisation à but non lucratif dont la mission est « d’inspirer les générations futures pour créer l’avenir de la mobilité« . « L’énergie nécessaire à ces phases est énorme, surtout pour quelque chose d’aussi lourd qu’un train spatial, en outre, si vous deviez commencer à transporter des marchandises, cela deviendrait très cher. »

Le train utiliserait la force de gravité pour passer autour des planètes ou des lunes, sa vitesse pourrait être fixée à 1% de la vitesse de la lumière, soit environ 3000 km / s. De plus, d’immenses panneaux solaires situés le long du train pourraient être utilisés pour capter l’énergie solaire et la transférer par laser supercondensateurs.

L’eau récoltée des comètes ou des petites lunes serait utilisée par les humains occupant le train et transportée vers d’autres stations. Elle pourrait également être utilisée pour créer de l’hydrogène ou en tant que propulseur, mais le système de propulsion principal devrait prendre la forme d’un propulseur ionique. D’autres engins spatiaux pourraient voyager des corps célestes (planètes, lunes, astéroïdes) jusqu’au train, mais auront besoin d’atteindre la même vitesse que le train pour pouvoir s’y fixer.

Le Solar express serait utilisé pour le transport de matériaux, de minéraux, de vaisseaux et même de personnes vivant dans les sections sous gravité. Une grande «ville spatiale» tournerait autour de l’axe longitudinal et fournirait la gravité artificielle à l’intérieur du train pour que les humains puissent y marcher et y vivre pendant les longs mois de voyage.

sources : http://www.dailymail.co.uk/ / extrait http://sciencepost.fr/

(331)

Laissez un message