Dernières Infos

L’avion hypersonique qui vous permettra bientôt de voyager de la France à l’Australie en 90 minutes

Pouvoir parcourir le globe en seulement quelques heures est un rêve que beaucoup espèrent voir se concrétiser avec les véhicules de demain. Le Congrès international d’astronautique de Brême pourrait bien avoir eu un aperçu de ce véhicule du futur avec Space Liner, un projet surprenant permettant de relier la France à l’Australie en moins de deux heures !

UN AVION POUVANT FAIRE PARIS-MELBOURNE EN 1H30
A la manière des fusées SpaceX, le Space Liner se présente comme un » véhicule de lancement réutilisable » capable de parcourir 17 000 km en 90 minutes selon ses créateurs. L’appareil qui comporte deux étages peut transporter environ 50 passagers, mesure environ 65 m de haut et est équipé de 11 moteurs à carburant oxygène-hydrogène liquide, un carburant beaucoup plus écologique que le kérosène. Il dispose également d’un booster de 82,3 m de haut, alimenté par 9 des 11 moteurs.

Le Space Liner est conçu pour décoller verticalement. Dès qu’il atteint les 80 m d’altitude, l’avion se sépare de son booster qui brûle dans l’atmosphère. Dès lors, les moteurs se coupent et le Space Liner plane jusqu’à une vitesse supérieure à Mach 20, soit plus de 25.200 km/h !

DU TRANSPORT DE PASSAGERS… ET DE SATELLITES
Pour réaliser ce dispositif supersonique, des technologies employées pour l’aérospatial vont être utilisées. Et cela représente une avancée très intéressante pour ses créateurs, d’autant que le Space Liner pourrait servir à lancer des satellites en orbite basse.

Etant réutilisable et pouvant supporter 20 tonnes en orbite basse et 8 tonnes en orbite géostationnaire, le Space Liner a tout pour devenir un nouveau lanceur plus économique que ceux utilisés actuellement.

UN PROJET EUROPÉEN
Ce prototype complètement fou et dans la lignée d’un autre véhicule supersonique (le Concorde) peut voir le jour grâce au travail de plusieurs chercheurs européens. C’est le DLR (le Centre allemand de recherche en aéronautique et astronautique) qui est à l’origine de ce projet.

Le centre travaille en partenariat avec l’Onera, le centre français de recherche aérospatiale et d’autres partenaires et universités européens. Présenté dans le cadre du Congrès international d’astronautique (IAC) de Brême, le Space Liner a tout du véhicule de demain. Toutefois, il faudra encore attendre d’avant d’embarquer à son bord. Selon le DLR, sa mise en service n’arrivera qu’aux environs de 2040-2050.

source : https://dailygeekshow.com/

(302)

Laissez un message