Dernières Infos

L’Archéologie du futur

” Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles.” Paul Valéry

En cette année d’un futur où la datation des années ne correspond plus à notre ère, voici un archéologue qui dévoile des ruines bien étranges.

Voici une civilisation bien étrange d’une civilisation disparue de la fin d’une ère appelée : vingtième siècle :

La zone centrale urbaine, d’un diamètre de 1200 mètres, rassemble un grand nombre de vestiges.29

VOIE DE CIRCULATION (niveau + 5 mètres)

La datation (1990 plus ou moins 5 ans) est plus récente que celle des bâtiments environnants. Cela tendrait à prouver que cette voie a été édifiée dans l’urgence, pour faire face à un accroissement imprévu du trafic. Son tracé ne tient aucun compte du dessin des voies plus anciennes situées au niveau du sol.

 

POTEAU INDICATEUR
Le sigle “R.E.R” pourrait signifier : Réseau Enterré Rail.

Le réseau de téléphonie semble avoir été exclusivement utilisé pour transmettre des informations vocales. Pour transmettre à distance des textes ou des images, on devait faire appel à un système très rudimentaire : le système des “boîtes à messages”.
Cette boîte à messages (de type “émission”) était destinée à recevoir les documents à transmettre. Le service des “POSTES” était chargé de les récupérer et de les acheminer jusqu’à d’autres boîtes ( de type “réception”) installées à proximité de leurs destinataires.

Voici le Site de l’Archéologie du Futur : http://perso.easynet.fr/~cguille/

Quels seront les vestiges que nous laisserons à nos descendants ? il est fort probable qu’ils seront très nombreux. L’archéologie nous a démontré qu’elle pouvait répondre à de nombreuses énigmes mais quelques fois le mystère perdure. Sera t-il de même pour notre futur ?

L’Egyptre antique a t-elle répondu à toutes nos exigences et nos questions ? Certainement pas ! Des mystères restent sur des civilisations antiques disparues : la légende de l’Atlantide en est le meilleur exemple. Nous savons qu’un désastre a eu lieu il y a 11 500 ans. Les océans sont montés de plusieurs dizaines de mêtres et de nombreuses ruines en témoignent aujourd’hui. Nos “restes” seront probablement les témoins de notre civilisations qui aura essayé de dépasser ses limites. Mais qui pourra répondre à toutes ces questions ? Notre civilisation si peu intelligente dans la gestion de notre planète court à une catastrophe certaine. Dans un lointain futur, qui pourra réellement se soucier de notre existence alors que nous même, nous sommes incapables d’apprécier un monde qui pourrait être si différent et agréable. Tout a un début et tout a une fin.

(275)