Dernières Infos

La Thaïlande projette de créer des forêts en larguant des millions d’arbres depuis des avions

En raison de la déforestation, seuls 6,2 millions de kilomètres carrés des 16 millions de kilomètres carrés de forêt d’origine qui couvraient autrefois la Terre ont survécu. Outre l’impact très négatif sur les moyens de subsistance des gens, la déforestation actuellement rampante dans le monde menace un large éventail d’espèces d’arbres, y compris la noix du Brésil et les plantes qui produisent du cacao; un grand nombre d’espèces animales, y compris les singes qui sont en voie de disparition critique dans les forêts reculées du Vietnam, et qui contribuent au changement climatique au lieu de l’atténuer (15% de toutes les émissions de gaz à effet de serre sont le résultat de la déforestation).

Bien que les forêts du monde est sont détruites sans vergogne par l’agriculture industrielle, l’élevage, les projets d’exploitation forestière et des infrastructures illégales, la Thaïlande a trouvé une manière unique de réparer ses terres déboisées: en utilisant une technique agricole appelée ‘bombardement de semences’ ou de ‘reboisement aérien’, où des arbres et d’autres cultures sont plantées dans le sol après avoir été largués depuis un aéroplane.

The Guardian explique comment le bombardement de semences fonctionne:

Les cônes d’arbres sont pointus et conçus pour s’enfouir dans le sol à la même profondeur que s’ils avaient été plantés à la main. Ils contiennent des engrais et un matériau qui absorbe l’humidité environnante, et qui arrose les racines de l’arbre. Les conteneurs sont en métal, mais s’oxydent immédiatement quand les racines de l’arbre ont rejoint le sol.

En Juillet 2013, la Thaïlande a lancé un projet pilote de cinq ans qui a utilisé la méthode de reboisement aérien pour stimuler la régénération des forêts. Des graines de plantes locales, y compris les phayungs, mongs de maka et kaboks ont été largués dans le but de régénérer un sanctuaire de la faune dans la province de Phitsanulok, la transformant ainsi en une forêt verdoyante en bonne santé en 2017.

reforestation-aerienne

L’idée d’un bombardement de semences germa au Japon avec l’ancienne pratique de « tsuchi dango » ou « boulette de terre. » Au 20e siècle, Masanobu Fukuoka, un défenseur de « l’Agriculture sans effort » a popularisé l’idée. Le plus ancien document connu des bombardements des semences remonte à 1930, quand les avions ont été utilisés pour reboiser certaines zones dans les montagnes de Honolulu.

Mais l’idée d’adopter l’agriculture de semences à l’échelle industrielle, pour repeupler de vastes zones avec des arbres, n’a pas obtenu l’attention requise jusqu’en 1999, lorsque le constructeur américain Lockheed Martin Aerospace avait prévu de planter 900,000 jeunes arbres en un jour. Leur plan consistait à utiliser d’énormes avions de transport C-130, normalement utilisés par les militaires pour tapisser le sol de mines antipersonnel dans les zones de combat.

Les avions sont largement utilisés pour lutter contre les feux de forêt, larguer du matériel de secours en cas de calamités, voler, ainsi que larguer des bombes sur des gens, mais l’idée de réparer ce que nous avons détruit – même avec un taux de réussite de 70% – est notre meilleure arme contre la déforestation.

source : http://www.naturalblaze.com/

(240)

Laissez un message

Laissez un message