Dernières Infos

La route du Soleil

Scott et Julie Brusaw ont un rêve: recycler les chaussées en centrales électriques. Les dirigeants de la compagnie états-unienne Solar Roadways veulent emmagasiner des kilowatts d’énergie solaire dans les milliers de kilomètres d’asphalte qui quadrillent la planète. En recouvrant les routes de panneaux photovoltaïques durcis (pour résister à l’usure), ils mettraient en place un réseau électrique permettant de recharger les piles des voitures (à l’aide de prises installées à cet effet), mais aussi d’alimenter en électricité les villages traversés. Plus ambitieux encore: en transportant le courant produit par des centrales, cette autoroute énergétique pourrait se substituer aux lignes à haute tension et aux affreux pylônes.

Elle servirait aussi de réseau de téléphone, d’Internet et de télévision. Scott et Julie Brusaw ont reçu l’aval (et 100 000 $) du département des Transports, afin de mettre au point un prototype de cette autoroute à tout faire. Si les voies de communication étaient rénovées de cette manière, la production électrique serait, affirment les entrepreneurs, trois fois supérieure aux besoins actuels des États-Unis. Yes we can!

La « Solar Roadway », concept de route constituée de panneaux solaires, vient de recevoir un prix de 100 000 dollars par le Département des transports américain. Elle se veut une alternative intelligente à la traditionnelle route en asphalte.

La route solaire est un assemblage de panneaux solaires multifonctions, carrés de 12 pieds, tous connectés entre eux. Verticalement, elle est divisée en trois couches.
Translucide, imperméable et capable de supporter une traction importante, la couche supérieure doit supporter le passage des véhicules. La couche intermédiaire héberge des cellules de types et de fonctions variés.

Informer en temps réel
Des cellules constituées de LEDs permettent de donner des informations en temps réel aux automobilistes. Par exemple, si un passage de biches était repéré par des détecteurs placés en bord de route, l’information serait transmise de panneaux en panneaux, et 400 m en amont les LEDs pourraient afficher « ralentir » sur le sol.

Eviter l’enneigement
Dans les panneaux constituant la route solaire, d’autres cellules emmagasinent la chaleur pour la restituer lorsque la route est enneigée, évitant ainsi le blocage des routes. Des cellules photovoltaïques transforment les rayonnements en électricité.
Le tout est coordonné par des microprocesseurs.
La couche la plus basse distribue l’énergie et permet la circulation d’informations. Ainsi, la route solaire constituerait une réelle production décentralisée d’énergie renouvelable et éviterait la mise en place de lignes aériennes.

Produire et distribuer de l’énergie en réseau
A terme, l’implantation de routes solaires permettrait de former un formidable réseau énergétique. Toutes les habitations à proximité de la route pourraient bénéficier, sans transport, de l’électricité produite.
Le couple d’américains à la base du projet, Scott et Julie Brusaw, souligne l’intérêt de son implantation dans un pays aussi étendu que les Etats-Unis. Ce gigantesque réseau permettrait à la Côte-Est de recevoir l’électricité produite durant les trois dernières heures du jour de la Côte-Ouest, et inversement.

sources : http://www.quebecscience.qc.ca / http://www.lemoniteur.fr/

(120)

Laissez un message