Dernières Infos

La Caldera du Yellowstone

1568592.jpg

1568592.jpg

Il n’y a pas que les impacts d’astéroïdes qui peuvent provoquer des extinctions de masse, comme celle qui a emporté les dinosaures. Les chercheurs savent depuis longtemps que certaines sont associées à des épisodes de volcanisme très intense. Mais on ne comprenait pas bien comment ces éruptions à grande échelle pouvaient perturber le climat au point d’anéantir des écosystèmes complètement. Grâce à Elisabeth Parfitt, de l’Université de New York à Buffalo, c’est chose faite. Il suffisait de tenir compte de la chaleur de la lave. Des éléments démontrent que le Monstre se réveillera un jour. Le Parc du Yellowstone vu de l’espace. La dépression sombre qui occupe tout le centre de l’image (ci après) est le cratère d’un volcan monstrueux.

Les super volcans sont soupçonnés d’avoir provoqués de nombreuses extinctions, n’ont rien à voir avec les volcans normaux. Le magma peut s’écouler à travers une faille de 100 kilomètres de long et s’accumuler pour former un lac de 200 kilomètres de diamètre. Une lave qui coule lentement n’a pas tendance à envoyer beaucoup de poussière dans la stratosphère. Alors que les poussières d’un super volcan peuvent bloquer le Soleil des années durant.


Mais selon Elisabeth Parfitt, la pression avec laquelle le magma est éjecté n’est pas le seul facteur en cause. Un grand lac de lave à 1 200 degrés, a-t-elle expliqué à ses collègues de la Société géologique des USA réunis en congrès, produit tellement de chaleur qu’il peut pousser les gaz et la poussière à une altitude de 30 kilomètres. Et une fois qu’ils y sont, elles ne retombent que lentement. Le Soleil est donc longtemps caché et le climat a le temps de se dérégler, entraînant du coup la mort des écosystèmes.


Le super volcan de Yellowstone

Ses aspects

Le super volcan le plus menaçant et le plus gros se trouve dans le parc de Yellowstone, aux États-Unis. Ce lieu est très actif géologiquement. Ce volcan a toujours été à cet endroit depuis deux millions d’années et il a explosé trois fois.

Un volcan ordinaire a une cheminée et un super volcan n’en contient pas mais il contient un immense réservoir magmatique. Il est situé dans une très grande dépression terrestre qui fait 70 Km de longueur par 30 Km de largueur et 8 km de profondeur. Cette dépression est vue de l’espace et a une image sombre. Depuis 60 ans, le sol a monté de 86 centimètres dans quelques secteurs qui se trouve dans la dépression. Tout cela a apporté des changements de combinaison des eaux des lacs et des sources thermiques, la combinaison du chlore et des sulfates.

Ce volcan a déjà éjecté 280 Km³, 1000 Km³ et 2500 Km³ de magma sur la terre et vous pouvez imaginer combien il pourrait envoyer de quantités phénoménales de matière en fusion la prochaine fois qu’il explosera. La température se situe à 1200°C dans la chambre magmatique. Ce super volcan à une puissance énergétique de 4500 mégawatts. Il a aussi une quantité phénoménale de gaz toxique qui sont produits par les réactions chimiques du magma. La chaleur très élevée fait fondre la roche qui entraîne une augmentation de quantité de magma et qui accélère le processus pour la prochaine date de l’explosion qui sera catastrophique pour le monde. Plus il y a de magma et de pression dans la chambre plus cela devient dangereux.


Ses conséquences

Le super volcan de Yellowstone explose en moyenne tous les 600 000 ans et cela fait maintenant 640 000 ans qu’il n’a pas encore explosé. Selon les autorités ça sera pour très bientôt à cause de ce qu’ils ont remarqué. Les bois et le rivage sont inondés, du à l’augmentation du sol du lac. D’après les actuels subtils et prophétiques ça sera pour l’an 2012 – 2013 ou peut être demain ou bien même plus tard que la date prévue, ce que j’espère, pour être mieux prêt technologiquement dans la médical, l’énergie et la nourriture.

Quand le super volcan explosera, il fera un immense cratère au-delà de 85 kilomètres sur 45, vu que ses éruptions vont exponentiellement chaque fois qu’il explose et de plus il à un retard de 40 000 ans ce qui rendrait le cas encore plus meurtrier. Yellowstone va disparaître de la carte et tout le Wyoming sera recouvert de lave, tout ce qui se trouve à des centaines de kilomètres va être enseveli de cendres d’une épaisseur de 10 à une centaine de mètres. Le reste de l’Amérique du Nord aura une mince pellicule de cendre et du gaz toxique et il y aura des impacts à plus de 5000 kilomètres. Lors de l’explosion, les cendres vont être projetées à une altitude d’une trentaine de kilomètres dans l’atmosphère.

Les Américains sont assis sur une bombe géologique très puissante. Le climat changera radicalement dans le monde entier. Malheureusement c’est garantit vu l’ampleur du super volcan qui est très rare par sa grosseur. La planète va vivre l’hiver volcanique qui affecte plus le climat que l’hiver nucléaire et sa devrait durer une grosse dizaine d’année. L’éclairage du soleil va diminuer radicalement ce qui va faire diminuer les températures de 3°C à 10°C dans certaines régions et même voir plus. Les vents augmenteront de beaucoup, à cause de la baisse des températures sur tout le globe. Les radiations solaires vont devenir dangereuses, elles seront causées par l’amincissement de la couche d’ozone qui sera refroidie.

La faune et la flore vont être durement toucher. La cendre contient de l’iridium qui est un élément radioactif et qui pourrait affecter la composition des coquilles des œufs d’oiseaux et qui les rendraient extrêmement fragile. L’amincissement de la couche d’ozone entraîne une augmentation sensible du degré de radiation des ultraviolets et qui monte radicalement le taux de cancers et mutations génétiques chez les organismes vivants. La concentration d’oxyde d’azote dans l’atmosphère va provoquer des pluies acides et par conséquent l’empoisonnement des rivières et des sources d’eaux potables. La plupart des espèces vivantes et même l’homme auront de très grandes difficultés de survit. Ce n’est par pour rien que les périodes de très grandes éruptions volcaniques coïncident avec des périodes d’extinction massive sur Terre. La plupart des gens vont faire en sorte de ne pas mourir.

Écrit par Nicolas Dumont-Rioux arrangé par Fred

On a pu reconstituer les effets de l’explosion du super volcan Toba, à Sumatra, il y a 74 000 ans. La température moyenne de la Terre aurait baissé de 3 à 5 degrés pendant cinq ans. L’été, sous les latitudes moyenne, la baisse aurait atteint 10 degrés. À titre de comparaison, le réchauffement inquiétant de l’atmosphère, depuis 100 ans, est d’environ 0,5 degré. Dans ces conditions, les récoltes auraient du mal à pousser et tout l’écosystème serait complètement bouleversé. Il y a 74 000 ans, cela fut un cataclysme monumental, 100 fois supérieur au Pinatubo aux philippines en 1991. Le Yellowstone devrait être de la même ampleur que Toba, cela provoquerait la fin de la civilisation actuelle. L’affaire est à suivre de très prêt.

Pour qu’il y ait une nouvelle super éruption, il faudrait que la chambre magmatique contienne 50% de lave. En 2001, nous étions seulement à 10%

Pour qu’il y ait une nouvelle super éruption, il faudrait également que le plancher se soulève de plus de 3 m.

Ce qui est intéressant à noter c’est que des années 1920 à 2002, le sol s’est soulevé de 70 cm.

Mais de 2004 à 2007, c’est 18 cm en 3 ans !

de 2008 à 2013, le phénomène continue sur sa lancée et c’est toujours 3 cm par an, nous avons donc gagné 15cm supplémentaire. En septembre 2013, un essaim inhabituel de séisme a eu lieu mais sans conséquence supplémentaire.

Le gonflement en 3 ans démontrerait que la chambre magmatique se remplie de lave tout doucement mais surement.

Carte de la région du parc Yellowstone, avec les deux chaînes montagneuses (orange et violet) qui s’étendent de façon symétrique par rapport à un axe Nord-Sud. Le plateau de Steens-Columbia River (en gris) se trouve plus au Nord.


Témoignages d’experts envers la Terre du Futur que l’on remercie :

“Effectivement le sol bouge au yellowstone et nous sommes actuellement dans une période d’élévation mais cela est considéré comme “normal”. Il ne faut pas oublier qu’à plusieurs km de profondeur se trouve une chambre magmatique qui contient du magma liquide et qui donc bouge, s’agite sous l’effet du dégazage interne. Ce magma peut migrer dans des fissures et provoquer l’élévation du terrain sus-jacent, il peut aussi se retirer et alors le sol s’affaisse. Tous ces mouvements se produisent continuellement au-dessus de toutes les chambres magmatiques sans qu’il y ait éruption. L’éruption se produit si le magma trouve un passage vers la surface mais alors des séismes précurseurs sont désormais détectés par les appareils de surveillance dont le Yellowstone est grandement pourvu par rapport à d’autres sites tout aussi sensibles. Il n’y a pas pour l’heure de signaux précurseurs d’éruption au Yellowstone, seulement des manifestations classiques de la présence d’une chambre magmatique en profondeur. Cependant le futur commence demain et la situation peut changer mais nul ne peut prédire quand et comment.” Cordialement, Jean-Jacques, Volcan-Actif.

“Je ne peux suivre la logique de la question sur une évolution plausible d’une future super éruption, c’est également difficile d’y pouvoir répondre.

Cependant, ce que je peux dire c’est que la caldeira se déplace du nord au sud et fait ceci depuis des milliers d’années. Nous avons en notre possession l’évidence que des mouvements très importants ont eu lieu dans le passé qui dépassent de loin ce qui se produit maintenant. Aucun volcanisme ne s’est produit pendant 70.000 ans.

La déformation actuelle va-t-elle pouvoir amener « à une crise principale » ? Il est possible, mais nous n’avons aucune réalité en ce moment pour que cela puisse être la cas. J’espère que cela vous sera utile.” Jake Lowenstern, USGC

Conclusion : même si le sol s’élève actuellement, rien ne permet de dire que nous allons vers une super éruption. Tout autre commentaire sur le sujet semble être fantaisiste. Oui le sol bouge, mais à l’échelle géologique cela peut très bien arriver demain, c’est à dire dans 1000 ans voir dans 100000 ans.

Dans les années 2010, on a découvert l’immense poche magmatique qui entretien la chambre magmatique directement sous la caldera du Yellowstone : (caldera ci contre est représentative de ce qui entouré en rouge dans l’image ci desous. Cela vous donne une perspective du monstre enfoui sous l’Amérique du Nord)

yellowstone.jpg

discussion et suivi en cours dans les forums de TDF

sources : http://www.cybersciences.com/  / http://membres.lycos.fr/ /

http://www.cybersciences.com/ / http://ondevraitenparler.wordpress.com

(338)

Laissez un message