Dernières Infos

La Banquise et le Gulf Stream

Suite à l’étude Norvégienne du Gulf Stream, voici de nouveaux faits qui viennent contrarier ces découvertes

Petit rappel : Les dernières observations de l’équipe norvégienne montrent que le phénomène s’inverse : la salinité des eaux de l’Atlantique Nord a augmenté depuis 1995. “En utilisant des observations satellitaires et un système avancé de simulation de la dynamique océanique, nous avons montré que l’expansion des eaux froides et douces du Sud de l’Islande a diminué. Ceci a permis aux eaux chaudes et salées du Sud de circuler plus facilement dans l’Atlantique Nord” explique Anne Britt Sandø, chercheur au Nansen Environnemental and Remote Sensing Centre et l’un des auteurs principaux de l’article paru dans Science.

Voilà une affirmation qui pourrait bien être contrariée par ce qui suit…

 

Au moment de l’hiver, près du pôle Nord, une partie du sel contenu dans l’eau de mer qui gèle (pour former la banquise) est expulsé, et renforce encore la salinité de l’eau de mer qui ne gèle pas, laquelle se met alors à être tellement dense qu’elle “plonge” vers les profondeurs. On parle de formation d’eaux profondes pour désigner ce phénomène.


Si l’on prend en compte le fait que la banquise ne se forme plus en été :
Cela fait 4 années consécutives que la banquise atteint des records en terme de perte de superficie

Selon des observations effectuées par des scientifiques américains de la NASA et du centre national américain de données sur la neige et la glace (NSIDC – National Snow and Ice Data Center), le 21 septembre 2005, la banquise ne représentait plus que 5,32 millions de km², soit la plus faible superficie jamais mesurée par les satellites. En 1978, lors des premières observations par satellite, la banquise couvrait 7,5 millions de km²…

“Etant donné le bas niveau record des glaces cette année à l’approche de la fin septembre, 2005 va presque certainement surpasser 2002 pour la plus faible superficie de glace dans l’Arctique depuis plus d’un siècle (…) A ce rythme, l’Arctique n’aura plus de glace pendant la saison d’été bien avant la fin de ce siècle.”, a déclaré Julienne Stroeve du NSIDC.

Cet été, le passage du Nord-Ouest dans l’Arctique canadien entre l’Europe et l’Asie était complètement navigable, à l’exception d’une bande de 90 km où flottaient des blocs de glace. La route du Nord-Est, au nord de la côte sibérienne, était totalement dépourvue de glace du 15 août au 28 septembre.
C’est à la fin de l’été, en septembre que la zone gelée de l’océan arctique est la plus réduite .

La température en Arctique a augmenté de 2 à 3°C
D’après les scientifiques du NSDIC, la banquise arctique se réduisait d’environ 8% tous les dix ans. Un phénomène inquiétant qui s’amplifie et semblerait devenir durable puisque ces quatre dernières années, la formation de glace durant l’hiver a été de 20% inférieure à la période 1978-2000, et que la température moyenne à la surface de l’océan Arctique était, entre janvier et août 2005, de 2 à 3 degrés Celsius plus élevée qu’au cours des cinquante dernières années.

Nous savons donc que c’est le degré de salinité de l’Atlantique Nord qui aide les colonnes du courant à se former et au tapis roulant d’exister. Comment va se conduire un océan avec une banquise très amoindrie, des hivers toujours plus doux qui vont apporter non seulement de l’eau douce, mais comment va t-il se renforcer avec un apport de sel toujours en diminution ? La banquise joue un rôle majeur dans le cycle du tapis roulant. La couverture maximum de la banquise toujours en baisse, apporte simplement la preuve que l’apport de la salinité faiblit avec ses eaux douces toujours plus nombreuses. 

Tout ceci contribue à un arrêt du Gulf Stream. La découverte d’un renforcement du Gulf Stream par les Norvégiens ressemble plus à un non évènement qu’à une réalité. Alors à quand un hiver très doux qui empêchera la formation habituelle de la banquise et de l’expulsion du sel de l’eau de mer ? Pendant ce temps l’apport en eau douce continue sur les 3 continents.

sources : http://www.manicore.com/documentation/serre/courants.html / http://www.notre-planete.info/actualites/lireactus.php?id=706 /http://www.futura-sciences.com/news-gulf-stream-changements-inattendus_7436.php

(212)