Dernières Infos

Et si la tour la plus haute du monde était finalement américaine?

Dubaï, l’Arabie Saoudite ou l’Irak? L’un de ces trois pays détiendra dans la décennie à venir le record du gratte-ciel le plus haut du monde. Mais les États-Unis pourraient ensuite les détrôner. L’américain Arconic vient de dévoiler un projet fou: une tour écologique aussi haute que le Mont Blanc.

Dépasser le kilomètre, voilà ce dont rêvent tous ceux qui veulent détenir le record de la tour la plus haute du monde. Mais Arconic, une société américaine, voit beaucoup plus grand. S’il voit le jour, son futur gratte-ciel dépassera, de très loin, tous les records. Évidemment celui de l’actuel détenteur du titre, Burj Khalifa à Dubaï (828 mètres), mais aussi celui des tours géantes en chantier: Dubai Creek Harbor, à Dubaï, dont on connaîtra la taille précise en 2020 ou la Kingdom Tower à Jeddah (Arabie Saoudite) qui culminera à 1 kilomètre. Même parmi les projets les plus ambitieux, comme The Bride à Bassorah (Irak) conçue pour pointer à 1.152 mètres, rien ne surpasse le rêve d’Arconic. Sa tour rivalise carrément avec le Mont Blanc, puisque ses concepteurs visent les 4,8 km.

Mais les ingénieurs d’Arconic ne se sont pas juste contentés de réaliser des plans utopiques, ils ont imaginé un projet réalisable. Et pour cela, ils ont développé, avec des scientifiques, des technologies nécessaires à ce bâtiment. Ainsi, cette tour aussi grande que le Mont Blanc sera dotée d’une forte résistance thermique indispensable à cette hauteur pour consommer moins d’énergie et a été pensée pour résister aux catastrophes naturelles.

Mais surtout, elle pourra purifier l’air qui l’entoure, grâce à un revêtement spécial appelé EcoClean. Grâce à l’action combinée du soleil, de la vapeur et de l’oxygène, ce revêtement sera en mesure d’attirer les particules polluantes présentes dans l’air, de les emprisonner et de les détruire. Le bâtiment n’aura donc pas besoin d’être nettoyé.

Les ingénieurs d’Arconic ont également pensé au bien-être des habitants de ce gratte-ciel du futur. Par beau temps, ils pourront prendre l’air sans avoir besoin de descendre de chez eux. Leur appartement sera doté de fenêtres escamotables. Elles se transforment en balcon en moins d’une minute. La société prévoit même d’être capable d’ici 2062 de construire les éléments nécessaires à cette tour avec une imprimante 3D.

source : http://bfmbusiness.bfmtv.com/

(354)

Laissez un message