Dernières Infos

Bulletin du Collectif des climato-réalistes N°3

ACTUALITÉS DU CLIMAT

L’Antarctique gagnerait plus de glace qu’il n’en perd

Une nouvelle étude de la NASA (Zwally et al.) publiée le 30 octobre 2015 dans Journal of Glaciology montre que les gains de glace de l’Antarctique oriental et de l’intérieur de l’Antarctique occidental dépassent les pertes dans les autres zones.

+0,43°C

Roy Spencer a mis à jour sur son site la courbe d’évolution des températures de la basse atmosphère depuis le début des mesures satellitaires (1979) jusqu’à octobre 2015 : +0,43°C (anomalie de température par rapport à la moyenne de la période 1981-2010). L’augmentation sensible par rapport à septembre n’est pas due au réchauffement des tropiques (malgré l’actuel El Niño), mais à un mois très chaud dans l’hémisphère Nord extratropical.

AFFAIRE PHILIPPE VERDIER/FRANCE TÉLÉVISIONS

Philippe Verdier, journaliste à France Télévisions, licencié un mois avant la COP21

Dans une vidéo mise en ligne dimanche, le chef du service météo de France Télévisions Philippe Verdier ouvre ce qu’il présente être un courrier de licenciement : « Ce matin, écrit-il, j’ai reçu ce courrier. J’ai décidé d’ouvrir cette lettre avec vous et devant vous, parce qu’elle s’adresse à chacun au nom de la liberté d’expression et du droit à l’information. »
Rappelons que la « faute professionnelle » de Philippe Verdier est d’avoir publié une critique du GIEC et de la politique climatique internationale dans un livre, Climat investigation (Ring, 2015).
Si ce n’est déjà fait, n’hésitez pas à signer et à faire signer la pétition lancée par le Collectif pour défendre Philippe Verdier, qui a dépassé les 18000 signatures.

L’affaire Philippe Verdier dans la presse

L’éviction de Philippe Verdier fait des remous dans la presse. Dans Le Figaro, par la voix de Gilles William Goldnadel qui y voit « la police politique à l’œuvre », mais aussi dans L’Obs, où l’avocat du travail Éric Rocheblave exprime ses doutes sur la légalité du licenciement. À l’international, signalons les articles dans Il Tempi (Italie), la BBC,The Independent et le « Telegraph » (Royaume-Uni), American thinker (États-Unis), Investigate Daily (Nouvelle Zélande), 444 (Hongrie), Observador (Portugal), Trthaber(Turquie)… Benoît Rittaud a lui livré son sentiment sur l’affaire Verdier à Russia Today.

PRÉPARATION DE LA COP21

À défaut de sauver la planète, l’engagement de la Chine permettra-t-il à François Hollande de sauver la face ?

Après sa visite en Chine, le président français François Hollande s’affiche confiant sur les résultats de la COP21. Il s’est félicité mardi sur Europe 1 des avancées obtenues en Chine en vue de la COP21, dans des termes alambiqués masquant mal son embarras :

« La Chine a pris deux engagements majeurs :

le premier, c’est de se mettre au niveau de la lutte contre les émissions, prendre toutes les obligations que nous nous sommes nous-mêmes imposées.

Et deuxièmement, d’accepter que tous les cinq ans nous puissions revenir sur ces engagements pour être bien sûrs que nous n’aurons pas plus de deux degrés de réchauffement de la planète d’ici à la fin du siècle. »

Le président chinois a estimé quant à lui que la déclaration commune franco-chinoise, qui comporte 21 points, montrait « l’engagement commun de faire réussir la conférence de Paris ».

Bons et mauvais élèves

Selon Europe 1, plusieurs ONG dont le Réseau Action Climat ont fait chauffer leurs calculettes pour classer les États en fonction de leurs contributions. Les résultats sont convergents : les rares États vertueux (ceux dont les engagements sont en ligne avec l’objectif de limiter le réchauffement à 2°C en 2100) sont : l’Éthiopie, le Maroc, le Costa Rica, les îles Marshall et le Bhoutan. Autant dire qu’en terme d’émissions réelles, on est très loin du compte.

38 milliards restent à trouver pour le fonds vert

Les pays les plus riches doivent trouver les 100 milliards de dollars promis aux pays les plus pauvres pour s’adapter au changement climatique. On en serait à 61,8 milliards de dollars. Michel Sapin a résumé la situation par cette formule sybilline :

« Le chiffre ne fait pas fuir ceux qui ont besoin de ces financements et n’ont donc pas de raison de se désespérer… Il ne fait pas fuir non plus ceux qui vont avoir à augmenter leurs efforts, puisque l’écart entre 61,8 et 100 milliards, d’ici à 2020, n’est pas hors de portée ».

Laurent Dupont (membre du Collectif), a traité de cette question dans cet article publié sur Skyfall.

LES FRANCAIS ET LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Selon un sondage IFOP, le climat est la 5è priorité des Français

Un sondage national réalisé par l’IFOP indique que, si les Français sont dans l’ensemble préoccupés par le changement climatique (40% très inquiets, 44% assez inquiets, 16% pas inquiets), ils ne placent la lutte contre le changement climatique qu’au 5è rang de leurs priorités après le chômage (36%), le terrorisme (28%), les inégalités (16%) et le déficit public (10%).

La conférence de presse de l’AFCO du 29 octobre

Les résultats du sondage IFOP ont été commentés jeudi 29 octobre par M. Jérôme Fourquet, Directeur du Département « Opinion et Stratégies d’Entreprise » de l’IFOP.
À cette occasion, Rémy Prud’homme (professeur des Universités) et Christian Gérondeau (ingénieur polytechnicien) ont présenté leurs ouvrages respectifs, L’idéologie du Réchauffement (Éditions de l’Artilleur) et Climat : J’accuse (Éditions du Toucan).
Une note de lecture de l’ouvrage de Christian Gérondeau est parue dans la revue « Enquête&Débat« . Rémy Prud’homme a, quant à lui, commenté son livre dans l’émission d’Olivier Galzi, « Le Grand Décryptage » sur I-télé, lors d’un débat face à François Gemenne et Jean Jouzel.

Un nouveau livre climato-critique

Olivier Postel-Vinay, fondateur de la revue Books et ancien rédacteur en chef du magazine scientifique La Recherche, fait à son tour paraître un ouvrage, La Comédie du climat (Éditions JC Lattès), dans lequel il porte lui aussi un regard très critique sur la question climatique.

BÊTISIER

Emmanuelle Cosse sur France Inter le 28 octobre

Invitée de l’émission matinale de Patrick Cohen le 28 octobre, la secrétaire nationale d’Europe Écologie Les Verts a déclaré :
« Ce que je peux juste vous dire c’est que le discours des climato-sceptiques me fait penser au discours des négationnistes du sida que moi j’ai entendu dans les années 90, quand ils disaient que le sida n’existait pas. Aujourd’hui il y a des gens qui meurent à cause du dérèglement climatique. C’est une réalité »Cet argument spécieux n’est pas nouveaux : Stéphane Foucart l’a déjà utilisé dans Le populisme climatique, ouvrage dans lequel il stigmatisait les « ennemis de la science » (Claude Allègre et Vincent Courtillot, paraît-il).

Le réchauffement climatique confère à Gaël Derive le don d’ubiquité

Interrogé par Le Point le 23 octobre, Gaël Derive a déclaré : « Moi le scientifique, moi l’explorateur, moi l’expert, jamais je n’aurais pensé que le dérèglement climatique (le vrai, le réel, celui du terrain) était autant visible, aussi brusque et surtout si profond dans la vie quotidienne des hommes et femmes que j’ai pu rencontrer :
Il modifie les périodes d’accès à la banquise pour la famille de Jeannie, en Arctique. Il accentue les inondations dans le village de Donildo, au Brésil. Il conditionne les ressources en eau potable de Karakaua, aux Kiribati. Il réduit le rendement des rizières de Nipa, au Bangladesh. Il affecte la culture des pommes de terre de Tsering, au Népal. Il décide du sort du bétail de Satu, en Éthiopie, et par conséquent le sort de sa propre famille ».

Grâce à la COP21, chacun pourra avoir son quart d’heure de célébrité

Pendant la COP21, la Tour Eiffel sera transformée en forêt virtuelle. Dans le cadre de l’opération « One Heart One Tree », tout possesseur de smartphone pourra « planter une graine de lumière » sur le monument qui se transformera virtuellement en arbre. Cette image sera reprojetée pendant quelques secondes sur le monument avec le nom du participant. Human Energy, la « plus grande oeuvre d’art participative jamais réalisée » permettra à chacun de se transformer en « générateur humain » en marchant, dansant, ramant ou pédalant sur des vélos ou appareils producteurs d’énergie installés dans une sorte de village festif. C’est beau, hein ?

CLIMATHON, SEMAINE 44

Le premier prix incontesté à France Télévisions… hésitations légitimes du jury pour délivrer les accessits tant la concurrence fait rage sur le front de la bien-pensance climatique.

ACTUALITÉS DU COLLECTIF

Liste de soutiens

La liste des soutiens à notre Collectif des climato-réalistes s’est encore étoffée cette semaine, elle compte désormais 317 personnes. Aidez-nous à la faire grossir ! Écrivez-nous votre soutien à collectifdesclimatorealistes@gmail.com (nom, prénom, profession, éventuellement site internet et adresse), et incitez vos proches à le faire !

PROCHAIN BULLETIN

Pour faire figurer une actualité dans le bulletin de la semaine prochaine ou pour recevoir les bulletins par mail, envoyez un courrier à contact@collectifdesclimatorealistes.fr.

(161)

Laissez un message

Laissez un message