Dernières Infos

Bulletin des climato-realistes N°75

CONTRE-SOMMET DES CLIMATO-REALISTES

JEUDI 7 DECEMBRE

Musée Social (5 rue Las Cases Paris 7ème)

10h-12h30 14h30-18h
 
Après les succès des « Contre-COP21 » et « Contre-COP22 » de 2015 et 2016, l’Association des Climato-Réalistes organise cette année encore une journée de conférences-débats, sur le thème « Climat : contre la pensée unique ».

Nous recevrons, entre autres, Vaclav Klaus, ancien Premier ministre et ancien président de la République tchèque, et Patrick Moore, cofondateur de Greenpeace. En attendant le programme détaillé, vous pouvez consulter cette page. Nous espérons vous voir nombreux !

À DÜSSELDORF

En attendant ce contre-sommet du 7 décembre, les climato-réalistes peuvent assister aux deux journées organisées les 9 et 10 novembre par les Allemands d’EIKE, qui en sont à leur onzième conférence climat-énergie, réalisée cette année en association avec les Américains de CFACT et l’Association des Climato-Réalistes. Ces deux journées se dérouleront à Düsseldorf, non loin de Bonn où a lieu en ce moment même la COP23 : la « Contre-COP23 » (en français dans le texte) se déroule donc là-bas. (Cliquer ici pour des détails.)

ÉTÉ INDIEN

Le passage d’Ophélia au large de l’Europe nous a valu mi-octobre un été indien, mais aussi nombre d’articles attribuant la formation de ce cyclone atypique au réchauffement climatique. Selon Lachainemeteo, pour être rare le phénomène a des précédents : l’ouragan Debbie en 1961, Ivan en 1980 et surtout (même si l’événement n’est pas de même nature) la grande tempête d’octobre 1987 avec des vents de force 12 et des vagues de 16 mètres à Ouessant et Belle-Île-en-Mer.

DÉFORESTATION

La désinformation est en marche

Un page du site d’En-Marche proclame : « 1 km2 de forêt disparaît à chaque seconde dans le monde » : 1 km2 par seconde égale 31,5 millions de km2 par an. « Le plus gros des mensonges médiatiques » explique l’économiste Rémy Prud’homme sur le site des climato-réalistes. La FAO évaluant à 41 millions de km2 la surface forestière du globe, cela voudrait dire que celle-ci disparaîtrait en moins de deux années. À la décharge des soi-disant « experts » du climat d’En Marche, ils citent leur source : France 24. Auraient-ils consulté le site planetoscope.com qu’ils auraient appris que la superficie forestière de l’Europe n’a cessé de croître entre 1990 et 2010, la forêt française gagnant quant à elle 82 000 hectares chaque année.

Selon la NASA le nombre des incendies est en chute au plan mondial

On lit souvent que réchauffement climatique = sécheresse = incendie. Il n’en est rien : selon les données satellitaires de la NASA analysées dans un article de Science, la superficie totale brûlée chaque année par les incendies a diminué de 24% entre 1998 et 2015.

Les forêts repoussent, mais ce n’est pas une bonne nouvelle pour Hervé Le Treut

Les forêts ont repoussé dans beaucoup de régions et le CO2 émis dans l’atmosphère stimule la photosynthèse et augmente la flore sur la planète, reconnaît Hervé Le Treut dans une interview à 20minutes.fr. Mais ce n’est pas une bonne nouvelle, car ce verdissement de la planète va provoquer une multiplication des incendies dans les années à venir. En quelque sorte, il nous conseille de rester pauvres pour éviter d’avoir des problèmes de riches.

LAVAGE DE CERVEAUX PRE-COP23

La tenue prochaine de la 23e COP nous vaut un déluge de nouvelles alarmistes : il s’agit de préparer les esprits à cet événement qui bien qu’organisé par les Iles Fidji se déroulera à Bonn du 6 au 17 novembre.

La concentration de CO2 dans l’atmosphère atteint 403,3 ppm en 2016

Selon un tout récent bulletin de l’OMM (Organisation Météorologique Mondiale), la concentration atmosphérique en CO2 a atteint en 2016 la valeur de 403,3 ppm (soit 0,04033 %), soit 145% du niveau préindustriel (avant 1750). Est-ce grave docteur ? Pas pour le géologue Alain Préat, qui estime dans cet article que les teneurs actuelles en CO2 sont anormalement faibles d’un point de vue géologique et n’ont été rencontrées qu’une seule fois (au cours du Carbonifère/Permien).

Les engagements pris à Paris couvrent seulement un tiers des besoins

Vous pensiez que les négociateurs de l’accord de Paris avaient sauvé la planète ? Selon un rapport du 31 octobre 2017 de l’ONU, il n’en n’est rien : l’accord de Paris nous placerait en fait sur un trajectoire d’au moins + 3°C à l’horizon 2100. Le Monde a la solution : laisser sous terre entre 80 % et 90 % des réserves de charbon, la moitié de celles de gaz et environ un tiers de celles de pétrole.

Nous allons tous mourir à cause du réchauffement climatique

Un rapport de la prestigieuse revue médicale The Lancet intitulé compte à rebours affirme que « les changements climatiques anthropiques menacent de saper les 50 dernières années de progrès en santé publique ». Le Monde, jamais en retard d’une peur climatique, annonce que le changement climatique a déjà un impact concret sur notre santé. Pourtant, la surmortalité hivernale est un fait épidémiologique que personne ne conteste rappelle Le Figaro. Daniel Rousseau, membre du Conseil supérieur de la météorologie, a montré que le froid hivernal est huit fois plus meurtrier que les épisodes caniculaires.

Le nombre de déplacés « climatiques » explose

L’ONG Oxfam évalue à 23,5 millions le nombre de personnes qui en 2016 ont été contraintes de tout quitter à la suite de catastrophes « climatiques » extrêmes. Dans le rapport de la revue The Lancet (déjà cité et particulièrement alarmiste), tout ce que les dizaines de chercheurs mobilisés ont trouvé en fait de réfugiés climatiques (voir tableau p. 14) ce sont moins de 5 000 cas, dont 1200 personnes dans les îles Carteret dans le Pacifique, de 3512 personnes en Alaska, et de 25 foyers en Louisiane. Cela n’empêche pas les auteurs de prédire un milliard de réfugiés climatiques à la fin du siècle.

L’ÉOLIEN DONNE DES AILES AU GOUVERNEMENT

Des premières mesures début 2018 pour simplifier les règles

Selon un communiqué de presse, Sébastien Lecornu Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, veut « simplifier et consolider le cadre administratif de l’éolien terrestre et son financement, avec un souci d’excellence environnementale, de développement de l’activité et de l’emploi et de compétitivité des prix de l’électricité » réduire les recours contre les installations comme le souhaitent les industriels du secteur.

Parc éolien offshore du Tréport : avis défavorable du parc naturel

Réuni vendredi 20 octobre à Abbeville, le conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale a rendu un avis défavorable au projet de parc éolien en mer Dieppe-Le Tréport (62 mâts à 15 km des cotes). Sauf qu’après une modification de la loi, l’avis n’est que consultatif et soumis à la validation par l’Agence française pour la biodiversité (AFB) laquelle se réunira le 27 novembre pour statuer. Selon actu-environnement, le président du parc menace de démissionner si l’avis des acteurs locaux n’est pas pris en compte.

Éoliennes de la discorde dans la Somme

« Dans la Somme, les éoliennes de la discorde » titre Libération. Grâce aux simplifications déjà apportées par la Loi Brottes (suppression de la règle des 5 mâts minimum, des zones de développement, généralisation de l’autorisation unique), la Somme arrive en tête des départements en matière d’implantation d’éoliennes. « L’intérêt écologique a été supplanté par l’apport des mannes financières que ça apportait » a commenté le Président du conseil départemental.

NICOLAS HULOT SE DONNE UN AN POUR VOIR S’IL EST UTILE

« La première ligne rouge, c’est l’instant où je me renierai » a déclaré le Ministre au journal Le Monde . Traduction : « Combien de fois accepterai-je d’avaler mon chapeau ? ». Deux exemples, le traité Ceta et le Glyphosate.

Traité Ceta : Nicolas Hulot veut mettre en place « un veto climatique »

Sur le site fondation-nature-homme.org (créé par Nicolas Hulot), sous la bannière « TAFTA, CETA : des traités climaticides qui menacent nos démocraties » circule cette pétition adressée au Président de la République : « Monsieur le Président, nous vous demandons d’agir en mettant un terme aux négociations du TAFTA et en refusant d’approuver le CETA ». Réponse du Ministre : un « véto climatique » censé empêcher les investisseurs de former des recours devant les tribunaux d’arbitrage sur des mesures concernant la lutte contre le dérèglement climatique.

Le glyphosate n’est plus un perturbateur endocrinien, serait-il devenu cancérigène ?

Même embarras devant les 250 agriculteurs venus défendre ce produit (dont la suppression serait une honte pour la science selon le journaliste Matt Ridley). Dans un entretien à Ouest-France, Nicolas Hulot admet qu’une interdiction brutale poserait un problème insoluble pour nombre d’agriculteurs. « Ce qui est important, c’est le coup d’après, c’est-à-dire la réforme de la Politique agricole commune » a dit le Ministre. La France n’en doutons pas, saura convaincre ses partenaires de mettre fin à cette agriculture honteusement « productiviste » qui nous « empoisonne »…

BÊTISIER

Pour Nicolas Hulot, l’étang-de-Berre est un étang d’eau douce

La Provence rapporte qu’interpellé lors d’une séance de questions au gouvernement Nicolas Hulot a évoqué devant les représentants du syndicat mixte chargé de la gestion de l’étang de Berre, un « étang d’eau douce, et par ailleurs excessivement pollué ».

Les huîtres et les moules réchauffent la planète

Selon une publiée dans la revue Scientific Report, les moules, palourdes et huîtres produisent des gaz à effet de serre comparables à ceux des troupeaux de bovins. Ces coquillages produiraient du méthane et des oxydes nitreux à partir de bactéries contenues dans leurs tripes.

ACTIVITES DE L’ASSOCIATION

Conférence de François Gervais le 16 novembre

Cycle de conférences sur le climat organisé par l’Université du temps libre de Vendôme, sur le thème : L’innocence du carbone

Tarifs : Forfait de 27 € + adhésion annuelle en cours (20 €)
Renseignements : Université du temps libre du Vendômois (02 54 77 43 68)
universitedutempslibre@orange.fr
www.utlvendome.fr

Le nouveau livre de Rémy Prud’homme

Le Mythe des énergines renouvelables – Quand on aime on ne compte pas est le titre du nouveau livre de Rémy Prud’homme, qui vient de paraître aux éditions Le Toucan/L’Artilleur. À découvrir ici.

 

 

Vous souhaitez adhérer à l’Association des Climato-réalistes

Remplissez le formulaire d’adhésion (téléchargeable ici) et renvoyez le avec votre chèque à l’adresse suivante :

Association des climato-réalistes
35 avenue de Breteuil
75007 Paris
 
Si vous préférez effectuer un règlement par virement, téléchargez ici le RIB de l’association (n’omettez pas dans ce cas de mentionner vos nom, prénom et adresse E-mail de façon que nous puissions vous identifier).

(283)

Laissez un message