Dernières Infos

Bulletin des climato-réalistes N°51

Paris, 1er et 2 décembre : la Contre-COP22 des climato-réalistes

– Stabilisation des gaz à effet de serre pour la 3ème année consécutive 

LA CONTRE-COP22 DES CLIMATO-RÉALISTES

Elle se tiendra

Les 1er et 2 décembre 2016

à l’asiem, 6 rue Albert de Lapparent, Paris 7e

L’entrée est gratuite et ouverte à tout le monde.

Nous invitons celles et ceux souhaitant participer à nous le faire savoir par E-mail, en indiquant nom, adresse et numéro de téléphone.

PROGRAMME

Jeudi 1er décembre

14h00-14h30 : Accueil des participants

14h30-14h45 : Ouverture de la Contre-COP22, par Claude Allègre, géophysicien, prix Crafoord 1986, membre de l’Académie des sciences et ancien ministre de l’Éducation nationale, et Benoît Rittaud, mathématicien, maître de conférences (université Paris-13), président de l’Association des climato-réalistes.

14h45-15h30 : « Compréhension et modélisation du changement climatique : questions encore ouvertes ? », par Vincent Courtillot, géophysicien, professeur émérite (université Paris-Diderot), membre de l’Académie des sciences.

15h30-16h15 : « Les objectifs irréalistes de la COP21 », par Jean-Claude Bernier, chimiste, professeur émérite (université de Strasbourg), ancien directeur scientifique de la chimie au CNRS.

16h15-16h30 : Pause café.

16h30-17h00 : « Économie politique du changement climatique », par François Facchini, docteur en sciences économiques, faculté de droit et sciences économiques Paris-1 Sorbonne.

17h00-18h30 : « Agriculture et environnement », table ronde animée par François Lucas, agriculteur, ancien membre du CESE, vice-président du syndicat agricole Coordination rurale, et Christian Buson, docteur en agronomie, chef d’entreprise, président fondateur de l’Institut scientifique et technique de l’environnement et de la santé.

Vendredi 2 décembre

9h00-9h30 : « L’optimum médiéval », par Sebastian Lüning, géologue, éditeur en chef du blog kaltesonne.de.

9h30-10h00 : « Les erreurs de mesure et de consolidation associées aux mesures de températures et de leurs proxies », par Henri Masson, docteur ingénieur en génie chimique, professeur émérite en gestion et techniques énergétiques et environnementales (université d’Anvers), professeur visiteur à la Maastricht School of Management et à la Business School Netherlands.

10h00-10h30 : Pause café.

10h30-11h00 : « +0,2°C d’ici 2100 vaut-il de sacrifier les bénéfices du CO? », par François Gervais, physicien, professeur émérite (université de Tours).

11h00-12h30 : « Transports et énergie », table ronde animée par Christian Gérondeau, ingénieur École polytechnique, et Jean-Pierre Bardinet, ingénieur circulation, responsable technique du GIFOP, directeur du centre de compétences WorldFIP, responsable des systèmes d’information à l’ADFP.

12h30-14h00 : Pause déjeuner.

14h00-14h30 : « Les coûts de la politique climatique », par Rémy Prud’homme, économiste, professeur des universités honoraire (université Paris-Est), ancien directeur adjoint de la Direction de l’Environnement à l’OCDE.

14h30-15h00 : « La climatologie officielle au crible de l’analyse sémantique. Morceaux choisis », par Jean-Claude Pont, docteur en mathématiques, ancien titulaire de la chaire d’histoire et de philosophie des sciences de l’université de Genève.

15h00-15h30 : « L’environnementalisme mondialisé après l’élection de Donald J. Trump », par Drieu Godefridi, docteur en philosophie, essayiste, fondateur de l’institut Hayek, chef d’entreprise.

15h30-16h00 : Pause café.

16h00-16h30 : « Nos futurs climato-réalistes sont à l’école », par Reynald Du Berger, géophysicien, université du Québec à Chicoutimi.

16h30-18h00 : « Les actions à mener », table ronde animée par Jacky Ruste et Marie-France Suivre.

18h00 : Clôture.

RÉFLEXIONS SUR LA «SETTLED SCIENCE»

Procédure de révision par les pairs : pourquoi le doute est essentiel

Dans un rapport intitulé Peer Review: Why Skepticism is Essential édité par le GWPF, la journaliste Donna Laframboise décrit la procédure de révision par les pairs comme «hasardeuse et byzantine», jetant le doute sur les politiques prétendument «fondées sur des données probantes».

Judith Curry : on ne peut pas faire confiance aux modèles climatiques

Dans un rapport  consacré aux modèles climatiques, la climatologue Judith Curry conclut que les modèles ne permettent pas de prédire le climat futur : ils ne parviennent même pas à prédire le passé.

STABILISATION DES ÉMISSIONS DE CO2

Les émissions de CO2 sont stables pour la 3e année consécutive…

Une publication de l’Université de l’East Anglia et du Global Carbon Project indique que les émissions de gaz à effet de serre sont restés stables en 2015 pour la 3e année consécutive. Cette stabilisation est attribuée au déclin de l’utilisation du charbon en Chine, alors même que, selon Le Mondeune énorme incertitude plane sur les émissions chinoises du fait du manque de fiabilité des données.

… mais la concentration de CO2 dans l’atmosphère ne diminue pas…

Selon physics.org, la croissance de la concentration de CO2 dans l’atmosphère augmente (entre 23 et 25 Gt par an, contre 16 Gt en moyenne au cours de la décennie précédente). En cause : lla moindre efficacité du puits de carbone que constitue la végétation, en raison de la sécheresse provoquée par le phénomène El Niño dans les régions tropicales.

… et pourtant la planète respire !

Une vidéo de la NASA présente le rythme annuel de notre biosphère sur plusieurs années. La Terre suit le rythme des saisons aussi bien sur les continents que dans les océans. De plus, fertilisée par le CO2, notre « planète bleue » verdit depuis 35 ans, comme le montre une étude publiée dans Nature Climate Change.

ÉLECTION DE DONALD TRUMP : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES POLITIQUE CLIMATIQUES ?

Le nouveau président des États-Unis reviendra t-il sur l’accord de Paris comme il l’a promis ?

Donald Trump peut tout à fait retirer les États-Unis de l’accord de Paris s’il le souhaite, comme l’explique Benoît Rittaud. L’avocat Arnaud Gossement explique à Libération qu’il peut même légalement désengager son pays sans attendre les quatre année prévues par l’accord. Guy Sorman, dans Contrepoints, se dit certain que « par quelque subterfuge juridique ou par mauvaise volonté, le prochain gouvernement américain n’appliquera pas le tout récent Traité de Paris ». Judith Curry avoue ne pas savoir ce que fera le nouveau Président en la matière, mais, ajoute-t-elle, « le sait-il lui même ? »

Le nom de Myron Ebell circule pour le poste d’administrateur de l’EPA

Selon LCI, le nom de Myron Ebell circule pour diriger l’EPA (Environmental Protection Agency), l’agence fédérale de protection de l’environnement. Myron Ebell avait vu son visage placardé dans les rues de Paris l’an dernier par l’ONG en ligne Avaaz, qui le considérait comme l’un des sept pires «criminels du climat». En fait d’activité criminelle, Myron Ebell estime que le réchauffement  provoqué par les gaz à effet de serre est «modeste». Selon France Inter, il aurait osé dire que le CO2 n’est pas un polluant ! Scandale absolu… Mais rappelons tout de même que le CO2 est le nutriment des plantes, et la cause principale du verdissement observé de la planète.

COUP DE FROID SUR LA COP22

Effet Trump : la COP22 de Marrakech a commencé et s’est terminée par des déclarations creuses prononcées sans convictions. Lors du discours d’ouverture, François Hollande a déclaré que l’accord de Paris était juridiquement irréversible, mais aussi (a t-il mal lu ses fiches ?) que «90% de la production nouvelle d’électricité provient des énergies renouvelables».  La «proclamation de Marrakech» à la veille de la clôture a appelé à un «engagement politique maxima» contre le réchauffement. L’engagement financier (100 milliards de dollars par an pour les pays en développement d’ici 2020) a également été réaffirmé, notamment par François Hollande qui a promis cinq milliards par an d’ici 2020. On apprend enfin par Le Monde que les îles Fidji seront les organisateurs de la COP23 qui aura lieu fin 2017… à Munich !

POUR UNE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE SANS IDÉOLOGIE

«Refonder La transition énergétique sans oublier la croissance , 12 travaux pour 2017», une publication de l’Ifrap disponible sur Skyfall qui propose 12 pistes pour refonder une transition énergétique débarrassée de pré-supposés idéologiques.

REJOIGNEZ L’ASSOCIATION !

Vous aimez notre bulletin ? Vous souhaitez nous aider à diffuser le climato-réalisme dans la sphère francophone ? Rejoignez l’association et soutenez-nous !

Ce bulletin a été réalisé par les climato-réalistes.

Retrouvez-nous sur Skyfall, ainsi que sur notre page Facebook.

Pour nous contacter, cliquez ici.

(217)

Laissez un message