Dernières Infos

Bienvenue dans le Cycle de Suess

Ce cycle, d’une durée oscillant entre 180 ans et 200 ans, a été déterminé suite à l’étude de la concentration en carbone 14 dans les troncs d’arbres. Cette concentration serait influencée en grande partie par l’activité solaire, car les minima de ce cycle correspondent à un amoindrissement de la quantité de taches solaires à la surface du Soleil.

Nous sommes en Europe, dans le 3eme hiver, en dessous des normes saisonnières. Ce mois de décembre a vu un record de chutes de neige et de froid sur l’Europe de l’ouest. Nous ne sommes pas dans un interval épisodique responsable du réchauffement climatique mais bel et bien dans un cycle solaire appelé Suess ou Vries aux USA. Mais que se passe t-il donc ?

Ce cycle de Suess = serait d’une moyenne de 190 ans le troisième cycle connu dans le mouvement du Soleil. Cela résulte du fait d’une ligne de l’opposition de Jupiter à  Saturne par rapport au Soleil en y ajoutant Uranus. Ceci signifie que les planètes jupitériennes reviennent en moyenne dans cette configuration tous les 190 ans.

Que se passe t-il donc aux environs de tous les 190 ans ? Cet alignement provoque une baisse de la production de tâches solaires.

La prévision solaire des cycles 24 et 25 serait donc très faible.

Voici la position des 3 géantes concernées au 03 janvier 2011 :

La perturbation des courants de convection dû aux planètes, aurait des effets sur l’activité solaire car plus les courants de convection sont lents, plus faible est l’activité solaire et plus ils sont rapides plus l’activité solaire est importante.

Le ralentissement que nous voyons maintenant signifie que le cycle solaire N°24 devrait être bien plus faible que celui du cycle N°23 puis que le cycle solaire N°25 qui devrait être au maximum vers l’année 2023 pourrait être un des plus faibles de ces derniers siècles suivant la violation de la loi G.O..

Bienvenue dans le retour du cycle de Suess :

Une baisse de la naissance des tâches solaires influencent sur le vent solaire qui s’affaibli à son tour. Selon la théorie des rayons cosmiques, nous aurions donc une augmentation de la nébulosité sur Terre avec ce qui s’en suit.

sources : http://climatevolution.free.fr/ / http://www.aip.org.au/ / http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil1.htm#cause

(236)

0 votes
%d blogueurs aiment cette page :