Dernières Infos

1816 : l’année sans été après l’éruption du Tambora

Il y a 201 ans, le 5 avril 1815, la plus puissante éruption volcanique documentée par l’homme débutait, celle du volcan Tambora sur l’île de Sumbawa en Indonésie. Elle eut une puissance estimée à plus de 10 000 fois les bombes d’Hiroshima et de Nagasaki réunies. Les explosions ont été entendues à plus de 1 400 km de distance. Paris intramuros serait couverte de 1 000 m d’épaisseur si la totalité du dépôt y était ramené. Des raz-de-marée s’abattirent sur les îles à plusieurs centaines de kilomètres de distance. L’évènement fit au moins 60 000 victimes.

Tambora-1815

Cet éruption titanesque influença grandement le climat, conséquence directe de l’injection en haute atmosphère des 100 millions de tonnes d’aérosols produits. Ces derniers ont notablement modifié l’albédo de notre atmosphère en augmentant sa capacité à renvoyer vers l’espace l’énergie lumineuse du soleil et donc, les infrarouges qui apportent la chaleur.

L’année 1816 est ainsi connue comme « l’année sans été ». Aux Etats-Unis, des chutes de neige furent recensées en juin dans le Maine, vers New York. La glace était encore observée sur les lacs en plein été en Pennsylvanie. Les récoltes furent détruites avant même d’arriver à maturité sur la Côte Est, notamment en Massachussetts et au New Jersey. En Europe des températures bien en-dessous des normales et de fortes pluies détruisirent des récoltes. En Chine, les récoltes de riz furent calamiteuses en raison du froid. Des chutes de neige se sont produites en plein été.

source : http://www.meteo-paris.com/

(226)

0 votes
%d blogueurs aiment cette page :